France: A la table des mères solidaires - - PressFrom - France
  •   
  •   

France A la table des mères solidaires

23:35  30 novembre  2019
23:35  30 novembre  2019 Source:   liberation.fr

«La loi du plus fort doit céder devant l'intelligence collective»

  «La loi du plus fort doit céder devant l'intelligence collective» La solidarité doit être au cœur des transformations démocratiques et politiques. C'est le constat de cette première table-ronde organisée par Libération et le Réseau APA à Kingersheim. Née d’une aspiration individuelle, d’une bonne volonté (c’est l’étymologie du mot bénévole), la solidarité ne trouve son sens qu’au sein d’un collectif. La famille, le quartier, l’association sont les premiers cercles de l’entraide. Mais comment la décliner à l’échelle de l’Etat-nation ? Pour Laurent Joffrin, directeur de Libération, la fraternité «n’est pas seulement un supplément d’âme», c'est «un objectif de l’action publique».

Une table d’hôte pas comme les autres, où l’accueil se veut « inconditionnel ». On y retrouve aussi bien des personnes en situation de précarité que des riverains en quête de convivialité. Tout se beau monde se réunit pour préparer un repas avec les bénévoles de l’association avant de partager un moment

L'Union syndicale Solidaires est une union interprofessionnelle de syndicats rassemblant ceux et celles qui luttent pour leurs revendications et pour la transformation sociale. Elle est présente sur tout le territoire, dans de nombreux secteurs professionnels du privé et du public, et entretient des relations

  A la table des mères solidaires

Isabelle Haeberlin était enseignante dans un quartier sensible avant de fonder l’association Épices, où l’on cuisine pour recréer des liens. Le 30 novembre 2019 à Kingersheim, elle a participé au débat sur le thème «La culture pour renouer avec la solidarité?»

Et si la cuisine ouvrait l’esprit? Isabelle Heaberlin, présidente de l’association «Epices», créée à Mulhouse (Haut-Rhin)en 2009 y croit. Cette ex-enseignante en ZEP (Zone d’éducation prioritaire, aujourd’hui REP+) a l’habitude de traiter avec des publics difficiles. Sa voix est cristalline et bienveillante. Un projet qui a mis cinq ans à germer. Épices, «Espaces de projets d’insertion cuisine et santé» est un nom aux sonorités gourmandes, pour une association qui propose de «recréer des transmissions» grâce à la cuisine, l’éducation au goût.

Réforme des retraites : « Le gouvernement a perdu tout le monde », estime Laurent Berger de la CFDT

  Réforme des retraites : « Le gouvernement a perdu tout le monde », estime Laurent Berger de la CFDT Le secrétaire général de la CFDT a estimé lundi sur LCI que « le gouvernement a perdu tout le monde » avec son projet de réforme des retraites, alors qu'« il n’y a aucun texte sur la table » des discussions © RTL-BUKAJLO/RTL/SIPA Laurent Berger, le 23 septembre 2018 sur RTL.

Collectif de Mères solidaires pour soutenir les victimes du fascisme et de la répression d’État. See more of Collectif des Mères solidaires on Facebook.

Le groupe d'affinité " Mères en colère et solidaires " s'est constitué pendant la grève étudiante au Québec, au printemps 2012. Les technologies de

Concrètement, le projet est d’abord né d’une envie de réunir parents et enfants autour d’ateliers de cuisine. «Au début, on accueillait surtout des mamans des quartiers, raconte Isabelle Haeberlin. Ça nous permettait de les accompagner et qu’elles ne restent pas seules chez elles.» Plutôt que des cours, la Mulhousienne préfère dire qu’elle propose des ateliers : «Dans ce mot, il y a l’idée de lier, explique-t-elle. D’ailleurs, les mamans des quartiers savent souvent très bien cuisiner. Elles savent comment faire, les yeux fermés, au simple toucher.»

Peu à peu, le concept se développe, jusqu’à proposer des formations pour des publics en réinsertion ou des décrocheurs scolaires. L’association se déplace aussi dans les collèges de Colmar et Mulhouse. «Il y a quelques années, nous avons reçu un jeune réfugié tibétain. En quelques mois, il a réussi à intégrer un CAP cuisine, se souvient Isabelle Heaberlin. Aujourd’hui, il travaille dans un restaurant étoilé à Strasbourg.» Des exemples de réussite comme celui-ci, l’enseignante en a beaucoup à raconter : «L’année dernière, on nous a envoyé un jeune incarcéré. Maintenant, il travaille chez Thierry Marx à Paris.» Sur onze jeunes en formation avec le Greta (un réseau de formation) l’an passé, sept ont trouvé un emploi.

Agathe Lecaron reçoit un SMS coquin en plein direct dans La Maison des maternelles (VIDEO)

  Agathe Lecaron reçoit un SMS coquin en plein direct dans La Maison des maternelles (VIDEO) Agathe Lecaron animait un nouveau numéro de son émission La maison des maternelles ce jeudi 21 novembre sur France 5. Et l'animatrice a été très gênée par la réception d'un message alors qu'elle montrait une photo de son téléphone à l'antenne 

Guillaume Landa de l’action sociale de la ville de Paris nous parle des restaurants Emeraude, une initiative solidaire pour les retraités.

Si vous êtes mère célibataire d’un ado ou un jeune adulte dont l’âge est compris entre 16 et 25 ans (ou si vous même avez entre 16 et 25 ans): il peut également effectuer un service civique de Mamans solos, venez parlez avec d’autres mères célibataires de bénévolat et d’engagement sur nos forums.

Isabelle Heaberlin l’admet, s’occuper de publics sensibles n’est pas toujours simple. «C’est un travail sur le temps long. Il faut accepter que leur parcours ne soit pas rectiligne.» Lors des ateliers, mamans et ados cuisinent parfois ensemble. «C’est important, ce dialogue entre les générations, souligne la présidente d’Epices. Avec les mamans, ils apprennent mieux. Ils osent moins transgresser les règles.»

Malgré les difficultés, Isabelle Heaberlin ne perd pas espoir. «En ZEP, les personnes sont écrasées par leur quotidien. Mais il y a vraiment un potentiel énorme.» Et elle l’affirme : jamais elle ne baissera les bras : «C’est grâce à eux que je trouve la force de faire ça tous les jours.»

Le Betis détourne le drapeau de Gareth Bale .
Sûrement une idée de ce diablotin de Nabilon. Dans les vestiaires après leur victoire face à Majorque, qui leur permet de grimper mine de rien à la douzième place de Liga, les joueurs du Betis ont célébré leur succès avec un drapeau détournant celui, polémique, brandi par Gareth Bale après la qualification du pays de Galles à l'Euro.Gareth Bale and Wales inspiring the Real Betis celebrations in Mallorca tonight. pic.twitter.com/4OvbLHwLwP— Colin Millar (@Millar_Colin) November 30, 2019Un drapeau affichant le logo du club andalou, et sur lequel on peut lire « Betis. Betis. Betis. Dans cet ordre ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!