•   
  •   

France Crash d’hélicoptères au Mali : Les corps des 13 soldats tués sont arrivés en France

15:40  01 décembre  2019
15:40  01 décembre  2019 Source:   20minutes.fr

Soldats tués au Mali : un hommage et de premiers éléments

  Soldats tués au Mali : un hommage et de premiers éléments Lors d'une opération de combat dans l'Est du pays, deux hélicoptères se sont écrasés après être entrés en collision. Il s'agit de la perte la plus lourde pour l'armée française depuis des décennies. Lundi soir, dans le nord-est du Mali, treize soldats français sont morts dans un accident, le plus grave depuis le début de la guerre en 2013 et l’un des incidents, toutes causes confondues, les plus meurtriers depuis des décennies. Lors d’une opération de combat, deux hélicoptères se sont percutés entre Gao, la grande ville de la région, et Ménaka, à quelque 200 kilomètres à l’est.

Les corps de militaires français tués dans la collision de leurs hélicoptères au Mali sont arrivés en France à la veille de l'hommage national qui doit leur être rendu. Les corps des militaires français rapatriés depuis la base de Gao, au Mali , le 30 décembre 2019. Afp/ecpad/thomas paudeleux.

Patrouille d ' hélicoptères français dans le nord du Mali (mission Barkhane). Des soldats « morts pour la France ». Le Liptako Gourma, région qui s'étend sur la zone des trois frontières entre le Burkina, le Niger et le Mali , concentre l'essentiel des activités menées ces derniers mois par la force

Le corps des soldats tués ont été transporté jusqu'en France © Thomas PAUDELEUX / ECPAD / AFP Le corps des soldats tués ont été transporté jusqu'en France

DEUIL - Un hommage national leur sera rendu lundi aux Invalides

Les corps des 13 soldats tués au Mali sont arrivés en France, a déclaré l’Etat-major des armées ce dimanche.

« Les corps sont en France », a déclaré le porte-parole de l’état-major, Frédéric Barbry, sans autres précisions, en soulignant que l’heure était au « temps des familles » avant l’hommage national qui leur sera rendu lundi aux Invalides à Paris.

« Dernier adieu »

Leurs compagnons d’armes au Mali leur ont rendu un dernier hommage sur la base de Gao, avant que le gros-porteur transportant les 13 cercueils ne décolle pour la France. « Gao, dernier adieu à nos camarades, morts pour la France au Mali », a twitté l’état-major des armées, dans un message accompagné d’une photo montrant la cérémonie de levée des corps, au coucher du soleil.

Cinq infos dans le rétro : Vigilance rouge dans le Sud-Est, accident de bus mortel en Tunisie et groupe costaud à l’Euro 2020

  Cinq infos dans le rétro : Vigilance rouge dans le Sud-Est, accident de bus mortel en Tunisie et groupe costaud à l’Euro 2020 Si vous avez déconnecté ce samedi et ce dimanche, voilà un petit résumé pour vous rebrancher à l’actualité © Thomas Peudeleux/AP/SIPA Lundi un hommage national sera rendu aux 13 soldats tués dans le crash CINQ INFOS DANS LE RÉTRO - Si vous avez déconnecté ce samedi et ce dimanche, voilà un petit résumé pour Ce week-end vous avez éteint, coupé, déconnecté. Le flux de l’actualité n’avait pas droit de cité. Alors que lundi se profile, voici tout ce qu’il fallait retenir des infos passées.

AFP, publié le dimanche 01 décembre 2019 à 14h48. Les corps des treize militaires français tués accidentellement au Mali sont arrivés en France où un hommage national leur sera rendu lundi, dans un contexte de réflexions et d'interrogations croissantes sur l'engagement militaire de la France au

William James / AP. Les corps des treize militaires tués dans la collision de deux hélicoptères lors d’une opération contre des djihadistes le 25 novembre au Mali sont arrivés en France , a annoncé dimanche 1er décembre l’état-major des armées.

Tous leurs frères d’armes, alignés sur la base, ont fait le salut militaire au passage des cercueils avant qu’ils n’empruntent la rampe pour s’engouffrer dans le cargo, selon d’autres photos diffusées par l’état-major. Les cercueils étaient recouverts du drapeau aux couleurs de la France. Un soldat brandissait un étendard portant la mention «Opération Barkhane», du nom de l'opération française antijidiste au Sahel.

Les deux appareils, un hélicoptère de combat Tigre et un Cougar de transport de commandos, sont entrés en collision durant une opération de combat contre des djihadistes.

Militaires tués au Mali : les boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées

  Militaires tués au Mali : les boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées Les boîtes noires des deux hélicoptères accidentés au Mali le 25 novembre vont désormais être analysées.Les corps des treize militaires tués « sont maintenant dans une emprise française » et « les opérations de rapatriement vers la métropole vont pouvoir débuter », a également indiqué le colonel Barbry. « Les deux boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées, elles seront remises aux autorités compétentes à des fins d’analyse », a-t-il précisé.

" Les corps sont en France ", a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, Frédéric Barbry, sans autres précisions, en soulignant que l'heure était au "temps des familles" avant l'hommage national qui leur sera rendu lundi aux Invalides à Paris. Leurs compagnons d'armes au Mali leur ont rendu un

La collision, lundi 25 novembre, de deux hélicoptères engagés dans une mission de combat contre des djihadistes a coûté la vie à treize militaires français de l’opération « Barkhane ». Mali : Qui sont les 13 soldats morts pour la France ?



AUSSI SUR MSN : Mali, récit d'un drame - 30/11


Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Mali : un militaire français grièvement blessé .
Le véhicule blindé du soldat a été frappé par un engin explosif improvisé lors d'une opération dans la région du Liptako située aux confins du Mali. © afp.com/Daphné BENOIT Des soldats français, le 24 mars 2019 dans le centre du Mali Un militaire français a été grièvement blessé ce samedi au Mali dans l'explosion d'une mine artisanale, a annoncé l'état-major des armées confirmant une information de Radio France Internationale (RFI).

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!