•   
  •   

France Intempéries dans le sud-est : "Les conséquences humaines sont lourdes", affirme le préfet du Var

09:40  02 décembre  2019
09:40  02 décembre  2019 Source:   europe1.fr

Intempéries dans le sud : "Novembre est le deuxième mois le plus pluvieux sur les vingt dernières années", relève Estrosi

  Intempéries dans le sud : Au micro d'Europe 1, Christian Estrosi, le maire de Nice, a expliqué que les intempéries de samedi avaient provoqué écoulements de boue et chutes d'arbres dans sa métropole, mais qu'aucune victime n'était à déplorer."La vie reprend son cours. Il y a eu plus de 115 interventions sur le terrain. Nous avons beaucoup d’écoulements de boue, de glissements de terrain, d’arbres qui ont chuté", détaille l’édile. "Les services ferroviaires sont en train de reprendre. L’aéroport de Nice n’a été interrompu qu’une heure hier, dans l’après-midi, et a repris son service dans la soirée.

Les intempéries qui ont touché le sud-est de la France pendant le weekend ont fait cinq morts dans le Var et les Alpes-Maritimes. Aucune disparition n'est pour l'instant signalée, affirme Jean-Luc Videlaine. © VALERY HACHE / AFP Les intempéries qui ont touché le sud-est de la France pendant le weekend ont fait cinq morts dans le Var et les Alpes-Maritimes. Aucune disparition n'est pour l'instant signalée, affirme Jean-Luc Videlaine.

Les intempéries ont encore frappé le sud-est de la France. Elles ont provoqué dimanche la mort de deux personnes dans le Var, et de trois membres de la Sécurité civile près de Marseille dans la nuit de dimanche à lundi. "Les conséquences humaine sont lourdes", souligne Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, au micro d'Europe 1. Un weekend meurtrier, une semaine après un autre épisode méditerranéen qui avait déjà fait six morts. Pour le moment, aucune disparition n'a été signalée. "Aucune recherche n'est en cours. Mais dans un tel cas, on est jamais à l'abris d'une funeste surprise", appuie Jean-Luc Videlaine.

Intempéries sur la Côte d'Azur : deux corps découverts par les secours

  Intempéries sur la Côte d'Azur : deux corps découverts par les secours Les intempéries qui ont touché la Côte d'Azur vendredi et samedi ont fait au moins deux morts. Un septuagénaire est encore porté disparu. Deux corps ont été découverts dimanche dans le Var après les violentes intempéries qui ont frappé la Côte d'Azur. Le premier a été retrouvé au Muy, à proximité de la zone où une embarcation avait chaviré samedi soir avec trois pompiers et les trois civils qu'ils venaient de sauver. L'un des civils avait été porté disparu. On ne sait pas si le corps retrouvé était celui d'un homme ou d'une femme.

Evénement météo "quasi fini"

Les secours sont restés mobilisés toute la nuit dans le Var, avec pas moins de 20 hélitreuillages. Les trois membres de la Sécurité civile qui ont trouvé la mort près de Marseille étaient partis porter secours à des habitants du département, touchés par les intempéries. "Ces fonctionnaires venaient pour nous éviter le pire, et c'est le pire qui les a rattrapés", salue le préfet, évoquant des conditions "tellement difficiles qu'elles peuvent être mortelles".

Lundi, l'événement météorologique est "quasi fini", affirme Jean-Luc Videlaine. Le Var a été rétrogradé en vigilance jaune par Météo-France. Plusieurs écoles resteront toutefois fermées, notamment à Fréjus et Roquebrune, deux communes touchées de plein fouet par les intempérie de la nuit. L'A8, partiellement fermée, a rouvert dans les deux sens de circulation, a confirmé le préfet. Quant au trafic SNCF, il reprend "progressivement" son cours.

Morandini Live : retour sur les intempéries dans le sud-est, les prédictions d’Elisabeth Teissier .
Morandini Live est à retrouver sur CNews et Non Stop People. Au programme de l’émission du mardi 3 décembre : retour sur les intempéries dans le sud-est, les prédictions de 2020 avec Elisabeth Teissier. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : retour sur les intempéries dans le sud-est, les prédictions d’Elisabeth Teissier Le sud-est a été touché par de très fortes précipitations. Les intempéries ont fait douze morts en deux semaines. Et si on regardait ailleurs plutôt que vers le ciel ? C’est la question que se pose Boris Weliachew, architecte et ingénieur, expert en risques majeurs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!