•   
  •   

France La France en deuil rend un hommage national aux treize soldats tués au Mali

11:30  02 décembre  2019
11:30  02 décembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français."Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.

Les corps des treize militaires français tués accidentellement au Mali sont arrivés en France où un hommage national leur sera rendu lundi, dans un contexte de réflexions et Les corps des 13 soldats français ont quitté Gao, le 30 novembre, pour la France . © William James/AP/SIPA.

Les corps des treize militaires français tués accidentellement au Mali sont arrivés en France où un hommage national leur sera rendu lundi, dans un Avant le départ vers la France du gros porteur transportant les 13 cercueils, leurs compagnons d'armes au Mali leur avaient rendu un dernier

Les militaires vont recevoir la Légion d’honneur à titre posthume.

  La France en deuil rend un hommage national aux treize soldats tués au Mali © Copyright 2019, L'Obs

Treize cercueils drapés de bleu-blanc-rouge : la France va être confrontée ce lundi 2 décembre à une funeste image de son engagement au Sahel, à l’occasion d’un hommage national aux soldats morts il y a une semaine jour pour jour au Mali.

Emmanuel Macron doit présider à partir de 15 heures une cérémonie en l’honneur des treize militaires tués dans la collision de deux hélicoptères au cours d’une opération de combat, dans le nord-est du Mali, et dont les corps ont été rapatriés dimanche. Ce lourd bilan humain a fait l’effet d’un électrochoc en France, dont l’armée n’avait pas subi de telles pertes depuis l’attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France Alors que le pape François vient de passer quatre jours au Japon, nous sommes partis à la rencontre des rares chrétiens dans le pays. Ils sont environ 400 000 au Japon, soit moins de 0,5% de la population. Pendant plusieurs siècles, la religion chrétienne a été interdite dans le pays et les croyants, des "chrétiens cachés", contraints à la clandestinité. Reportage à Nagasaki de Louis Belin, Constantin Simon et Aruna Popuri.

La France a rendu hommage à ses 13 militaires morts dans un accident d'hélicoptère pendant une mission de combat au Mali . Il y a plus de 30 ans qu'elle n'avait pas perdu autant Hommage national aux 2 militaires tués au Burkina Faso - Продолжительность: 59:46 Le Parisien 56 562 просмотра.

RECUEILLEMENT - La France rend un hommage national , lundi 2 décembre, aux Un hommage national pour les treize soldats français morts au combat lors d'une collision d'hélicoptères au Mali Militaires tués au Mali : le récit des faits par Florence Parly. Des hommages rendus à Pau et à Gap.

Leur mort a également relancé les questions autour de l’engagement français au Sahel, où la situation sécuritaire ne cesse de s’aggraver, même si seul le parti de gauche radicale La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon réclame ouvertement le retour des troupes.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta assistera aux côtés du gouvernement français et des familles des soldats à cet hommage organisé dans la cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides, à Paris, qui accueille depuis le XVIIe siècle vétérans et blessés de guerre et abrite le tombeau de Napoléon.

Le président Macron prononcera un éloge funèbre avant de remettre la Légion d’honneur, à titre posthume, à chacun de ces 13 soldats « morts pour la France », devant quelque 2 500 personnes, dignitaires comme anonymes. Les Parisiens pourront auparavant se recueillir au passage des cercueils sur le pont Alexandre III à 11h30. Puis, un écran géant retransmettra l’hommage sur l’esplanade des Invalides.

Militaires tués au Mali : la mission s'est faite "dans des conditions de vol éprouvantes et difficiles"

  Militaires tués au Mali : la mission s'est faite Invité du "Grand journal du soir" mardi, le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l’État-major des Armées, est revenu sur les circonstances de la mort des treize soldats français dans un accident d’hélicoptères au cours de l'opération Barkhane.Invité du Grand journal du soir d'Europe 1, le colonel a détaillé les conditions dans lesquelles sont morts ces soldats, lors d'une "mission de combat" qui s'est faite "dans des conditions de vol éprouvantes et difficiles". C'est lors d'une nuit dite de niveau 5 que le drame a eu lieu. "C'est la pire nuit qu'on puisse imaginer", commente Frédéric Barbry.

Un hommage national aux treize militaires tués au Mali sera rendu le 2 décembre à Paris par le président Emmanuel Macron Les soldats français sont morts dans la collision de deux hélicoptères lors d'une opération de combat contre des djihadistes, dans un contexte sécuritaire alarmant au Sahel.

Extrait ▶️ Un hommage national sera rendu aux treize soldats tués au Mali ce lundi, dans la Cour des Invalides. La cérémonie sera présidée par Et à 15 heures, le président de la République Emmanuel Macron rendra un hommage national aux militaires tués . Chacun des treize soldats

Les deux hélicoptères transportant les 13 militaires sont entrés en collision alors qu’ils appuyaient des commandos parachutistes qui avaient repéré des pick-up suspects dans la zone frontalière avec le Niger et le Burkina Faso, une région servant de repaire à des groupes djihadistes affiliés à l’Etat islamique (EI) ou Al-Qaïda. Aucun des occupants n’a survécu.

Les 13 soldats tués, tous officiers et sous-officiers, servaient au 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC), au 4e régiment de chasseurs (4e RCH), au 93e régiment d’artillerie de montagne (93e RAM) et à la Légion étrangère.

Réexamen de la stratégie

Emmanuel Macron a annoncé jeudi vouloir réexaminer la stratégie des forces antidjihadistes françaises au Sahel, dans un contexte sécuritaire explosif, et appelé les Européens à s’engager plus à leur côté.

« Le contexte que nous sommes en train de vivre au Sahel nous conduit aujourd’hui à regarder toutes les options stratégiques », a lancé le chef de l’Etat.Soldats tués au Mali : « Charlie Hebdo » assume « l’esprit satirique » de ses dessins controversés

Omar Sy rend hommage aux soldats tués au Mali

  Omar Sy rend hommage aux soldats tués au Mali L'acteur Omar Sy a rendu hommage sur Twitter aux 13 militaires français morts au Mali lundi soir dans un accident de deux hélicoptères. © Jean-Marc HAEDRICH/SIPA La classe politique a rendu hommage mardi aux 13 soldats Français morts au Mali la veille dans un accident d'hélicoptères. «Ces treize héros n'avaient qu'un seul but : nous protéger», a réagi Emmanuel Macron sur Twitter. Deux jours après le drame, c'est l'acteur Omar Sy qui a tenu à rendre hommage à ces hommes qui «ont perdu la vie au Mali pour la défense de nos libertés». «Ils sont un symbole de courage et d’engagement pour nous tous.

HOMMAGE NATIONAL - La France se prépare à rendre un hommage national aux treize Un hommage national pour les treize soldats français morts au combat lors d'une collision En vidéo. Militaires tués au Mali : le récit des faits par Florence Parly. Des hommages rendus à Pau et à Gap.

Les corps des treize militaires français tués accidentellement au Mali sont arrivés en France où un hommage national leur sera rendu lundi. Avant le départ vers la France du gros porteur transportant les 13 cercueils, leurs compagnons d'armes au Mali leur avaient rendu un dernier

Le combat de la France au Sahel « relève du temps long », a fait valoir dimanche la ministre des Armées Florence Parly dans un entretien au « Journal du Dimanche ». Mais responsables et experts conviennent qu’il n’y aura pas d’issue au conflit du Sahel par la seule force des armes et sans action politique, alors que se propagent le djihadisme et les violences qui ont déjà fait des milliers de morts.

De son côté, le président malien a appelé samedi ses compatriotes à ne pas « mordre la main » de ceux qui leur viennent en aide, dont la France, face aux expressions d’hostilité à la présence de forces étrangères dans le pays en guerre.

L’opération française Barkhane mobilise 4 500 hommes dans la bande sahélo-saharienne, une étendue vaste comme l’Europe, pour lutter contre les groupes armés. Mais, après six ans de présence ininterrompue, et 41 morts côté français, l’horizon est de plus en plus plombé.

Les violences djihadistes persistent dans le nord du Mali et se sont propagées au centre du pays ainsi qu’au Burkina et au Niger voisins, où les pertes sont de plus en plus lourdes pour les armées locales, débordées.

Mali : un militaire français grièvement blessé .
Le vote des expatriés algériens à l'élection présidentielle s'est ouvert samedi en France, alimentant les oppositions à cette élection, jugée illégitime par certains membres de la diaspora. Le jour même, la justice algérienne a demandé à entendre Saïd Bouteflika, le frère du président algérien déchu, dans le cadre d'un procès pour corruption. 

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!