•   
  •   

France Ardennes : 158 sangliers tués lors d'une battue, "un carnage"

23:25  02 décembre  2019
23:25  02 décembre  2019 Source:   lexpress.fr

Loire : promeneurs et véhicules interdits pour une battue aux sangliers d'envergure

  Loire : promeneurs et véhicules interdits pour une battue aux sangliers d'envergure Cette battue administrative faisait "suite aux nombreux constats de dégâts importants sur des prairies et des cultures, mais également chez des particuliers, et aux accidents de la circulation dus à la présence de sangliers", a indiqué la préfecture de la Loire dans un communiqué. Un périmètre de plusieurs centaines d'hectares interdit aux véhicules comme aux promeneurs : une battue aux sangliers d'envergure avait lieu, dimanche matin, sur une partie de la ville de Roanne, dans la Loire, et deux communes voisines, a-t-on appris de sources concordantes.

6Medias, publié le vendredi 29 novembre 2019 à 17h49. Le quotidien L'Union rapporte qu'une vaste battue aux sangliers , qui a débouché sur la mort de 158 bêtes, a suscité l'émotion chez certains chasseurs. L'un d'entre eux parlant de "véritable carnage ".

Un groupe de 82 chasseurs ardennais ont tué mercredi 158 sangliers lors d ' une battue , qualifiée de "Je suis effondré par un tel carnage , même s'il y a une nécessité de réguler", a réagi Claude Maireaux, président de l'association de défense de l'environnement Nature et avenir des Ardennes .

La fédération départementale de chasse a condamné ce "carnage" qu'elle dit ne pas pouvoir "cautionner".

82 chasseurs ont pris part à cette battue en forêt de la Croix-aux-Bois, dans le sud des Ardennes, sur 62 hectares, organisée par l'Amicale de la chasse du Chêne pâté. (image d'illustration) © afp.com/Joel Saget 82 chasseurs ont pris part à cette battue en forêt de la Croix-aux-Bois, dans le sud des Ardennes, sur 62 hectares, organisée par l'Amicale de la chasse du Chêne pâté. (image d'illustration)

"Un carnage". Un groupe de 82 chasseurs ardennais ont tué mercredi 158 sangliers lors d'une battue, qualifiée de "dérapage" par le président de la fédération départementale de chasse qui ne "peut pas cautionner", a-t-on appris lundi de sources concordantes, confirmant une information de l'Ardennais.

Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

  Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France Alors que le pape François vient de passer quatre jours au Japon, nous sommes partis à la rencontre des rares chrétiens dans le pays. Ils sont environ 400 000 au Japon, soit moins de 0,5% de la population. Pendant plusieurs siècles, la religion chrétienne a été interdite dans le pays et les croyants, des "chrétiens cachés", contraints à la clandestinité. Reportage à Nagasaki de Louis Belin, Constantin Simon et Aruna Popuri.

Les sangliers ont été abattus dans les "règles" de la chasse, imposant à chaque société de chasse de respecter un certain nombre de sangliers tués par saison. Mais le nombre de 158 sangliers est qualifié de " carnage ", selon l'un des participants.

Un groupe de 82 chasseurs a tué mercredi 158 sangliers lors d ’ une battue dans les Ardennes françaises, qualifiée “Je suis effondré par un tel carnage , même s’il y a une nécessité de réguler”, a réagi Claude Maireaux, président de l’association de défense de l’environnement Nature et avenir des

LIRE AUSSI>> Le Vaucluse autorise la chasse au sanglier avec un arc et des flèches

"C'est dans les règles étant donné qu'ils ont le nombre suffisant de bracelets pour mettre à ces animaux, donc nous, on n'a aucune infraction à relever à l'encontre de cette chasse-là", commente-t-on cependant à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. "On sait qu'ils n'ont pas encore atteint leurs quotas, près de 300 bagues, donc il n'y a pas de problème pour nous".

82 chasseurs ont pris part à cette battue en forêt de la Croix-aux-Bois, dans le sud des Ardennes, sur 62 hectares, organisée par l'Amicale de la chasse du Chêne pâté. La proportion est donc d'1,9 sanglier par chasseur.

"On a les bracelets, on a bagué les bêtes"

Dans les colonnes du quotidien l'Ardennais, un participant s'est dit "écoeuré" et a décrit un véritable "carnage".

Bangladesh: sept islamistes condamnés à mort pour le meurtre d'étrangers en 2016

  Bangladesh: sept islamistes condamnés à mort pour le meurtre d'étrangers en 2016 Ce mercredi, sept islamistes extrémistes ont été condamnés à la mort par pendaison pour avoir tué à coups de machette 22 personnes, dont 18 étrangers, en 2016 dans un café de Dacca. En juillet 2016, des hommes armés de fusils d'assaut et de machettes avaient assiégé le Holey Artisan Bakery, un café fréquenté par des étrangers, dans un quartier huppé de la capitale du Bangladesh. Après une opération de deux heures, les forces de l'ordre avaientEn juillet 2016, des hommes armés de fusils d'assaut et de machettes avaient assiégé le Holey Artisan Bakery, un café fréquenté par des étrangers, dans un quartier huppé de la capitale du Bangladesh.

Le Premier ministre thaïlandais évoque une tuerie "sans précédent" dans ce pays, et affirme que les motivations de l'assaillant pourraient être liées à un conflit autour de la "vente d ' une maison".

Un photographe de l'AFP a rapporté des scènes de carnage . Il avait auparavant précisé que des membres des forces de sécurité figuraient parmi les victimes. Des milliers de ses membres ont été tués à la fin des années 1990 par Al-Qaïda et les talibans, majoritairement des pachtounes sunnites.

Cité par l'Ardennais, René Debrosse, qui a dirigé la battue de mercredi, concède qu'il "ne s'agit pas d'un fait de chasse normal", mais assure que l'intention n'était pas d'établir un record de bêtes abattues et que tout s'est déroulé dans les règles : "On a les bracelets, on a bagué les bêtes."

LIRE AUSSI>> L'UE demande à la France de mettre fin à ses méthodes illégales de chasse aux oiseaux

"On ne peut pas cautionner une telle image de la chasse (...) On ne peut pas admettre ce genre de dérapage", a de son côté insisté le président de la fédération de chasse des Ardennes Jean-Pol Gambier, pour qui ce nombre "exceptionnel" d'individus tués est "intolérable".

Selon lui, la fédération a attribué à cette société de chasse pour la saison - début octobre jusque fin janvier - 370 bracelets pour qu'ils atteignent le quota en "12 fois, 14 fois", et en avaient utilisé entre 60 et 80 avant la battue de mercredi. "Je suis effondré par un tel carnage, même s'il y a une nécessité de réguler", a réagi Claude Maireaux, président de l'association de défense de l'environnement Nature et avenir des Ardennes.

La fédération départementale de chasse revendique 8800 chasseurs et les 900 associations ou territoires de chasse du département.

Deux soldats tués et sept autres blessés au Mali par un engin explosif .
Deux soldats maliens ont été tués et sept autres blessés lundi par un engin explosif à Diougani, dans le centre du pays, non loin de la frontière du Burkina Faso. Le déclenchement d’un engin explosif improvisé a tué deux soldats maliens lundi 2 décembre et blessé sept autres militaires dans le centre du pays en guerre, non loin de la frontière du Burkina Faso, a annoncé l'armée malienne dans la nuit de lundi à mardi. L'explosion s'est produiteLe déclenchement d’un engin explosif improvisé a tué deux soldats maliens lundi 2 décembre et blessé sept autres militaires dans le centre du pays en guerre, non loin de la frontière du Burkina Faso, a annoncé l'armée malienne dans la nuit de lundi à mardi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!