France: "Pourvoyeur de haine" : après CNews, Sleeping Giants s'attaque à "Valeurs actuelles" - - PressFrom - France
  •   
  •   

France "Pourvoyeur de haine" : après CNews, Sleeping Giants s'attaque à "Valeurs actuelles"

01:35  03 décembre  2019
01:35  03 décembre  2019 Source:   lexpress.fr

5 choses à savoir sur Sleeping Giants, le collectif qui s'attaque à "Valeurs Actuelles"

  5 choses à savoir sur Sleeping Giants, le collectif qui s'attaque à Le collectif Sleeping Giants, qui pousse les annonceurs à retirer leurs publicités des médias incitant à la haine, s'est attaqué lundi à Valeurs Actuelles. Voici ce qu'il faut savoir sur ces cyber-activistes. Leur nouvelle cible s'appelle Valeurs Actuelles. Lundi, le collectif en ligne Sleeping Giants, qui vise à priver de leurs revenus publicitaires les relais de haine, s'est attaqué à l'hebdomadaire après avoir pris pour cible CNEWS en octobre.

Avant CNews et Valeurs Actuelles , les Sleeping Giants ont aussi attaqué Breitbart News aux Etats-Unis, dont ils se félicitent d’avoir grever les finances. Une opération préjudiciable pour le média américain puisque 2 600 entreprises et organisations ont retiré leur publicité, occasionnant de lourdes

Après CNews et Paris Première, pointés du doigt pour héberger des émissions d’Éric Zemm Depuis plus de deux ans, les Sleeping Giants s ’érigent en grands défenseurs de la bien pensance sur Avant CNews et Valeurs Actuelles , les Sleeping Giants ont aussi attaqué Breitbart News aux

Ce collectif interpelle publiquement sur les réseaux sociaux les annonceurs qui apparaissent dans l'hebdomadaire pour les pousser à retirer leurs pubs.

En les citant publiquement sur les réseaux sociaux, les Sleeping Giants cherchent à afficher l'image de la marque en espérant que le fait de les associer avec le média critiqué les fasse réagir. © afp.com/Alastair Pike En les citant publiquement sur les réseaux sociaux, les Sleeping Giants cherchent à afficher l'image de la marque en espérant que le fait de les associer avec le média critiqué les fasse réagir.

C'est "un 'média' qui reste dans les bornes de la légalité a le droit d'exister. Simplement, nous nous opposons aux modes de financement reposant sur l'ignorance d'acteurs non désireux d'y participer." Après sa vendetta contre Paris Première et CNews, notamment pour ses programmes de "propagande ignoble", le collectif citoyen Sleeping Giants a une nouvelle cible : Valeurs actuelles.

Le CSA met en demeure CNEWS pour des propos d’Éric Zemmour

  Le CSA met en demeure CNEWS pour des propos d’Éric Zemmour Le CSA met en demeure CNEWS pour des propos d’Éric ZemmourLe CSA, gendarme de l’audiovisuel, a jugé que ces propos « ont pu être perçus » comme « une légitimation de violences commises par le passé à l’encontre de personnes de confession musulmane, mais aussi comme une incitation à la haine ou à la violence à l’égard de cette même catégorie de la population.

LIRE AUSSI>> Les annonceurs frileux autour de l'émission de Zemmour sur CNews, selon Sleeping Giants

L'hebdomadaire conservateur qualifié de "site extrémiste" est décrit comme un "pourvoyeur de haine et d'intolérance, perdant toute légitimité à être comparé à du journalisme, de l'information ou de la presse." C'est pourquoi, ce collectif qui "lutte contre le financement du discours de haine" a décidé ce lundi d'interpeller les annonceurs qui apparaissent dans ses pages.

En les citant publiquement sur les réseaux sociaux, ils cherchent à afficher l'image de la marque en espérant que le fait de les associer avec le média critiqué les fasse réagir.

"Dictateurs de la bien-pensance"

De nombreuses marques ont déjà été interpellées après avoir été l'objet d'une publicité dans les pages numériques de Valeurs actuelles comme Yves Saint Laurent, SFR, Lancôme ou encore Ford.

Le CSA met en demeure CNews après des propos d'Eric Zemmour sur l'islam et la guerre d'Algérie

  Le CSA met en demeure CNews après des propos d'Eric Zemmour sur l'islam et la guerre d'Algérie Le polémiste intervient dans l’émission « Face à l’info » depuis le 14 octobre © Michel Euler/AP/SIPA CNews est mis en demeure par le CSA pour des propos d'Eric Zemmour. MEDIAS - Le polémiste intervient dans l’émission « Face à l’info » depuis le 14 octobre Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a mis en demeure CNews de respecter ses obligations, notamment en matière d’incitation à la haine ou à la violence, à la suite de propos d' Eric Zemmour sur l’islam et la guerre d’Algérie, tenus dans l’émission Face à l’info, dans une décision publiée mardi.

De son côté, l'hebdomadaire a répliqué dans un article où les militants de ce collectif sont traités de "dictateurs de la bien-pensance" "décidés à museler la parole de la droite sur internet". Sleeping Giants s'est déjà attaqué à Boulevard Voltaire ou Breiz Atao, considéré comme des blogs appartenant à la fachosphère. Pour l'émission d'Éric Zemmour sur CNews, 44 annonceurs auraient renoncé à leurs publicités, selon le collectif.

C à Vous (France 5) : inquiets, les amis de Zineb El Rhazoui lui demandent "de s'écarter des plateaux télé" (VIDEO) .
Après l'énorme polémique qui a suivi ses propos sur CNews, les nouvelles ne sont pas bonnes pour Zineb El Rhazoui. "C'est très dur pour elle", a affirmé Patrick Pelloux dans "C à Vous" sur France 5.Après la multiplication de guets-apens organisés en banlieue pour attaquer les forces de l'ordre, Zineb El Rhazoui a affirmé sur CNews que la police devrait dans ces cas-là "tirer à balles réelles". Sur le plateau Pascal Praud a fermement condamné ces propos, qui ont ensuite provoqué un grand tollé sur les réseaux sociaux. La chroniqueuse s'est également mis à dos diverses personnalités comme Cyril Hanouna mais aussi Booba, contre qui elle a décidé de porter plainte.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!