France: Brest : Une vidéo X diffusée sur les réseaux sociaux à l’origine d’une bagarre dans un centre de formation - - PressFrom - France
  •   
  •   

France Brest : Une vidéo X diffusée sur les réseaux sociaux à l’origine d’une bagarre dans un centre de formation

13:25  03 décembre  2019
13:25  03 décembre  2019 Source:   20minutes.fr

États-Unis: explosion dans une usine chimique au Texas

  États-Unis: explosion dans une usine chimique au Texas Les secours ont décrété l’évacuation obligatoire des alentours après l’énorme déflagration qui a touché une usine pétrochimique à Port Neches. Les vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux sont spectaculaires. Elles montrent une énorme boule de feu dans la nuit et on peut parfois entendre une énorme déflagration. « Merci de noter que tout le monde doit évacuer la zone dans un rayon d'un demi-mile [800 mètres] autour de l'usine TPC deLes vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux sont spectaculaires. Elles montrent une énorme boule de feu dans la nuit et on peut parfois entendre une énorme déflagration.

Cette banalisation des réseaux sociaux comme source d’info fait un heureux : Facebook KAREN Cette prise de pouvoir des plates-formes est profondément corrélée à l ’essor du smartphone Et 35 % se disent dérangés par les « pre-rolls », ces spots publicitaires diffusés au démarrage des vidéos .

Il reste encore beaucoup de travail à faire pour enrayer l'intimidation chez les jeunes. Dans une vidéo tournée mercredi à l 'intérieur de la cité étudiante Polyno de La Sarre en Abitibi, on voit des élèves se livrer à une bataille sous les cris et les encouragements de leurs amis.

Une bagarre impliquant quatre personnes a éclaté mercredi dernier devant le campus de l’Ifac à Brest

La bagarre s'est produite le 27 novembre vers 16h30 devant le centre de formation de l'Ifac à Brest. © Google Street View La bagarre s'est produite le 27 novembre vers 16h30 devant le centre de formation de l'Ifac à Brest. VIOLENCE - Une bagarre impliquant quatre personnes a éclaté mercredi dernier devant le campus de l’Ifac à Brest

Les pompiers et les gendarmes sont intervenus le 27 novembre au centre de formation de l’Ifac à Brest pour une bagarre impliquant quatre personnes dont des mineurs, rapporte Ouest-France. Dans la rixe, une jeune femme a été légèrement blessée. Selon le quotidien, c’est une vidéo pornographique diffusée sur les réseaux sociaux qui serait à l’origine de la bagarre.

"Gilet jaune" éborgné à Paris : "marche de soutien" à Valenciennes

  Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on voit Manuel, "gilet jaune", pendant la manifestation à Paris le 16 novembre. Alors que la situation est très tendue aux alentours, il discute à l'écart du chaos avec d'autres manifestants. Soudainement, un projectile vient le heurter violemment à l’œil gauche. Plusieurs centaines de personnes participaient samedi après-midi dans le calme à Valenciennes à une marche en soutien à Manuel. Ce "gilet jaune" a perdu l'usage d'un oeil après avoir été blessé par un projectile, probablement tiré par la police à Paris le 16 novembre.

Cette formation vous permettra de comprendre les réseaux sociaux et de choisir le bon support de communication. Améliorer l'efficacité de votre communication sur les réseaux sociaux . Trouver des idées concrètes pour animer votre page Facebook, votre compte Twitter, votre présence sur LinkedIn.

Des dépôts pétroliers sont bloqués dans l'Ouest de la France. Les professionnels du BTP protestent contre la fin de l'avantage fiscal sur le gazole non routier. Ils ont rencontré Bruno Le Maire mais n'ont pas réussi à faire plier le gouvernement.

La jeune femme agressée aurait fait fuiter sur Internet une vidéo dénudée que lui aurait transmise un autre élève de l’établissement. Toutes les personnes impliquées dans la rixe ont été identifiées et entendues par les gendarmes, indique Ouest-France, qui précise qu’aucune suite judiciaire n’avait pour l’heure été donnée.

Bagarre entre fans avant Nîmes-Metz .
Match tendu au classement, mais pas que. Angers flanche, Lille se reprend et Montpellier coule Amiens Ce samedi, alors que le FC Metz se déplaçait sur la pelouse de Nîmes (1-1, score final), des bagarres ont éclaté dans le centre-ville entre des supporters des deux camps. France Bleu Gard Lozère, qui a relayé l'information, parle d'une cinquantaine de personnes. Des tables et chaises de restaurant auraient notamment été balancées, et deux blessés légers (dont un saignement au cuir chevelu) ont dû être envoyés à l'hôpital. Les #pompiers prennent en charge deux blessés légers.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 12
C'est intéressant!