•   
  •   

France Grève du 5 décembre à Rennes : « Les incidents ne doivent pas masquer la forte mobilisation », estiment les syndicats

19:35  05 décembre  2019
19:35  05 décembre  2019 Source:   20minutes.fr

Grève du 5 décembre : une école sur deux pourrait être fermée dans toute la France

  Grève du 5 décembre : une école sur deux pourrait être fermée dans toute la France La mobilisation des enseignants s'organise dans le cadre de la journée de grève nationale du 5 décembre prochain. Beaucoup d'écoles maternelles et primaires risquent d'être fermées jeudi mais l'ampleur de la mobilisation ne sera connue que le jour même. Parmi les nombreux secteurs contestataires qui préparent la journée de grève nationale du jeudi 5 décembre figure celui des enseignants. L'ampleur de la mobilisation du corps enseignant ne sera connue que le jour même mais ce qui est sûr, c'est que les enseignants s'organisent déjà. Beaucoup d'écoles maternelles et primaires devraient fermer leurs portes jeudi.

Entre 13.000 et 15.000 manifestants ont défilé ce jeudi contre la réforme des retraites

Des feux de poubelle ont été allumés à Rennes à l'occasion de la grève du 5 décembre 2019. © C. Allain / 20 Minutes Des feux de poubelle ont été allumés à Rennes à l'occasion de la grève du 5 décembre 2019. MANIFESTATION - Entre 13.000 et 15.000 manifestants ont défilé ce jeudi contre la réforme des retraites

Deux cortèges, deux ambiances. Ce jeudi, la manifestation contre la réforme des retraites s’est rapidement scindée en deux. D’un côté, un cortège bien fourni a défilé selon le parcours déposé en préfecture, sans incident. Dans le même temps, quelques centaines de personnes s’agitaient à l’avant du défilé pour mener des « actions » visant « à détruire le capitalisme » dans le cadre de la grève du 5 décembre.

Grève : le gouvernement pourrait-il revenir sur la réforme des retraites ?

  Grève : le gouvernement pourrait-il revenir sur la réforme des retraites ? Alors que ce jeudi est une journée de grève contre la réforme des retraites, une question subsiste : le gouvernement peut-il revenir dessus en cas de forte mobilisation ? À l'Élysée comme à Matignon, on répond qu'il n'en est pas question. Mais on n'écarte pas des ajustements.Pas question, surtout, de revenir sur la suppression des régimes spéciaux. Le principe est posé, restent les détails. Pour ça, l'exécutif le répète : "tout est encore ouvert". Les discussions avec les syndicats se poursuivront d'ailleurs encore demain.

De nombreuses vitrines de banques, agences intérim, agences immobilières ou mutuelles ont été fracassées à coups de pierres, de masse ou de pied par quelques individus cagoulés. Quelques voitures ont également été dégradées. « Les incidents ne doivent pas masquer la forte mobilisation », lance Fabrice Lerestif, leader départemental du syndicat Force Ouvrière.

Selon les syndicats, environ 15.000 personnes ont défilé plusieurs heures dans les rues de Rennes ce jeudi matin. La police évoque quant à elle 13.000 manifestants. Une mobilisation conséquente, bien supérieure à celles organisées contre la loi Travail. « Cette réforme va aggraver la précarité des gens, et notamment des femmes. C’est pour ça que nous étions là aujourd’hui », témoigne Juliette, membre du collectif Nous Toutes 35.

Mobilisation dans l'Éducation : une partie des enseignants de nouveau en grève vendredi

  Mobilisation dans l'Éducation : une partie des enseignants de nouveau en grève vendredi Parmi les enseignants grévistes jeudi (entre 42% et 51% dans le secondaire et le primaire selon le ministère, environ 70% selon les syndicats), une partie a décidé de poursuivre le mouvement vendredi. Une partie des enseignants mobilisés contre la réforme des retraites seront de nouveau en grève vendredi, mais ni les syndicats ni le ministère ne disposaient jeudi après-midi de prévisions sur l'ampleur du mouvement, qui variera d'une école à l'autre. "Cela reste flou pour demain", reconnaît-on au ministère de l'Education, en espérant disposer de prévisions un peu plus tard dans la soirée.

« La colère est générale »

Pendant que des casseurs s’attaquaient aux vitrines du boulevard de la Liberté, c’est son collectif qui a pris la tête de la manifestation, chantant à en perdre la voix. « Je ne commente pas ce que font les autres. Mais si nous nous sommes mises devant, c’était aussi pour montrer notre présence. Etre visibles, c’est important, nous voulons appeler toutes les femmes à nous rejoindre », poursuit la militante féministe.

Pendant que la tension montait entre des casseurs cachés sous des parapluies et des employés voyant leurs vitrines se briser, l’imposant cortège continuait de crier son opposition à la politique d’Emmanuel Macron​, avec l’espoir de faire plier le gouvernement. « Nous avons vu autant de gens du public que du privé, ça montre que la colère est générale. Mais cette mobilisation ne suffit pas », avance Fabrice Lerestif. Le leader de Force Ouvrière en appelle, comme toujours, à la grève générale et espère voir l’ensemble des salariés se mobiliser. « Nous avons la même mobilisation qu’en 1995 (contre le plan Juppé réformant les retraites et la Sécurité sociale). Et nous avions gagné. Il faut continuer », martèle le syndicaliste.

Retraites des retraites : Une forte mobilisation dans la rue, un « round d’observation » pour le gouvernement

  Retraites des retraites : Une forte mobilisation dans la rue, un « round d’observation » pour le gouvernement 800.000 personnes ont défilé en France contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, qui assure que la porte des négociations reste ouverte © NICOLAS TUCAT / AFP Mobilisation du 5 décembre contre les retraites. POLITIQUE - 800.000 personnes ont défilé en France contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, qui assure que la porte Le bras de fer est engagé. Entre 800.000 et 1,5 million de personnesont défilé en France contre le projet de réforme des retraites du gouvernement ce jeudi.

La mobilisation semble déjà se poursuivre à la SNCF. Vendredi, seul un TER sur dix circulera en Bretagne, soit 27 au total sur l’ensemble de la journée. Et seuls trois allers-retours seront effectués entre Rennes et Paris. Des barrages filtrants sont également annoncés par les entreprises de transport routier pour la journée de samedi, notamment entre Rennes et Nantes. Les professionnels veulent dénoncer une possible révision de la taxe sur le carburant professionnel envisagée pour janvier. Pour une convergence des luttes ? Les syndicats l’espèrent.

Grève du 10 décembre EN DIRECT : Déjà près de 350 kilomètres de bouchons… .
Suivez avec nous en direct la nouvelle journée de grève contre la réforme des retraites, ce mardi © Thomas SAMSON / AFP Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 5 décembre 2019. LIVE - Suivez avec nous en direct la nouvelle journée de grève contre la r L’ESSENTIEL Après la forte mobilisation de jeudi dernier, les syndicats opposés à la réforme des retraites organisent une nouvelle journée d’action interprofessionnelle, ce mardi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!