•   
  •   

France 10 choses à savoir sur Didier Lallement, le préfet « à poigne » de Paris

11:35  07 décembre  2019
11:35  07 décembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Intempéries dans le sud-est : "Les conséquences humaines sont lourdes", affirme le préfet du Var

  Intempéries dans le sud-est : Les intempéries qui ont touché le sud-est de la France pendant le weekend ont fait cinq morts dans le Var et les Alpes-Maritimes. Aucune disparition n'est pour l'instant signalée, affirme Jean-Luc Videlaine. Les intempéries ont encore frappé le sud-est de la France. Elles ont provoqué dimanche la mort de deux personnes dans le Var, et de trois membres de la Sécurité civile près de Marseille dans la nuit de dimanche à lundi. "Les conséquences humaine sont lourdes", souligne Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, au micro d'Europe 1.

L'ancien préfet de Nouvelle-Aquitaine remplace Michel Delpuech, démis de ses fonctions lundi. Cet homme d'expérience avait dû gérer ces dernières semaines les manifestations des « gilets jaunes » à Didier Lallement est le nouveau préfet de police de Paris . Un poste prestigieux, mais exposé.

Le nouveau préfet de police a la réputation d'homme à poigne . Choisi pour son profil de réformateur, il braque déjà une partie de ses troupes. Didier Lallement , qui était préfet de Nouvelle-Aquitaine, a pris ses fonctions de préfet de police de Paris le jeudi 21 mars.

  10 choses à savoir sur Didier Lallement, le préfet « à poigne » de Paris © Copyright 2019, L'Obs

1. Fouquet’s

Le saccage du Fouquet’s et de plusieurs magasins des Champs-Elysées lors de l’acte XVIII des « gilets jaunes », le 16 mars 2019, aura coûté son poste à son prédécesseur, Michel Delpuech, déjà fragilisé par les remous de l’affaire Benalla. Réputé pour la poigne dont il a fait montre dans sa gestion des samedis de mobilisation sur Bordeaux, une des places fortes du mouvement, Didier Lallement, préfet de Nouvelle-Aquitaine, est alors nommé à sa place avec pour feuille de route : manifester la plus grande fermeté à l’égard des « gilets jaunes » et remettre de l’ordre aussi au sein d’une préfecture de police de Paris décrite comme « bordélique » par certains. Ton martial, autorité affichée : depuis sa prise de fonction, difficile de dire qu’il ait fait mentir sa réputation.

Ballon d’Or 2019 : Quand Didier Drogba refusait de faire une photo avec un futur champion du monde (vidéo)

  Ballon d’Or 2019 : Quand Didier Drogba refusait de faire une photo avec un futur champion du monde (vidéo) Lundi 2 décembre Didier Drogba animait la cérémonie du "Ballon d’Or 2019". Au cours de la soirée, il est revenu sur une anecdote vieille de dix ans. Sur scène, il a payé sa dette envers Kylian Mbappé. Explications.Ce soir-là, il sort d’un match de Ligue des champions. Une demi-finale Chelsea-Barcelone. "Un soir de disgrace. J’avais promis à un ami de faire une photo avec un enfant de dix ans après le match. Sauf que ce soir-là. Sauf que ce soir-là c’était un soir de disgrace, donc je suis vite parti après le match et j’ai refusé de prendre la photo." Ce sont des choses qui arrivent.

PORTRAIT - Didier Lallement , 62 ans, remplace Michel Delpuech au poste de préfet de police de la capitale. «Il reviendra [ au préfet Lallement ] de nous proposer rapidement les changements nécessaires dans son équipe.» «Il est nécessaire de faire appel à un préfet qui a de la poigne

BIO EXPRESS - Qualifié de " préfet à poigne " pour sa gestion de la crise des Gilets jaunes à Bordeaux, le nouveau préfet de police de Paris Didier Lallement a pour mission d'appliquer la même fermeté dans la capitale à partir de ce samedi. 2019-03-23T06:55:50.776Z - La rédaction de LCI.

2. Expérimenté

Agé de 62 ans et père de cinq enfants, ce natif de Lyon n’est pas sorti de l’ENA. Ce qui n’a pas empêché ce titulaire d’un DESS de droit des collectivités locales d’accomplir une carrière de fonctionnaire bien remplie : préfet de département (Calvados), préfet de région (Basse-Normandie, Nouvelle-Aquitaine), secrétaire général du ministère de l’Écologie sous Jean-Louis Borloo, directeur de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile), directeur de l’administration pénitentiaire où il est à l’origine de la création du bureau du renseignement pénitentiaire, secrétaire général du ministre de l’Intérieur sous Manuel Valls, Cour des comptes… Avant de prendre la tête de la préfecture. « Son Graal », selon certains. « Etre préfet de police, c’est courir un risque permanent », a-t-il répondu à un député lors d’une audition fin octobre devant une commission d’enquête parlementaire.

Manifestation du 5 décembre : 6000 policiers et gendarmes déployés à Paris

  Manifestation du 5 décembre : 6000 policiers et gendarmes déployés à Paris Le dispositif de sécurité pour la manifestation contre la réforme des retraites sera équivalent ce jeudi à celui mis en place le 1er mai dernier. © LP/ Guillaume Georges Le Parisien Canons à eau, drones, motos, caméras tactiques... La préfecture de police (PP) de Paris va déployer de gros moyens ce jeudi pour contrer les centaines de black blocs annoncés en tête de cortège et susceptibles d’infiltrer les rangs des manifestants qui vont défiler contre la réforme des retraites.

Venu de Gironde, le nouveau préfet Didier Lallement a pour ordre de faire respecter les interdictions de manifester. Didier Lallement , un préfet réputé " à poigne ". En fin de journée, la décision était prise à l’Elysée, d’un « grand ménage » à la Préfecture de police de Paris .

Préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, Didier Lallement va remplacer Michel Delpuech à la tête de la préfecture de Au début du mois de mars, Didier Lallement a pu s'entretenir personnellement avec le président de la République durant 23/ 10 /2019 Une catastrophe écologiques aux portes de Paris ?

3. Lame

Autant son prédécesseur, surnommé « Louis XIV » dans les couloirs de la préfecture, était rond, autant Didier Lallement ressemble à une lame. Tranchante, très tranchante. Dans son physique comme dans ses manières décrites comme cassantes et qui, même en interne, font grincer pas mal de dents : « Nous sommes passés d’un laxiste à un extrémiste, très psychorigide auprès duquel il est difficile de se faire entendre », considère une source syndicale. « A Bordeaux, certains ont sabré le champagne lors de son départ ». « Depuis son arrivée, il n’y a pas eu de nouveau saccage, les dégâts sont limités, les black blocs contenus », le défend un policier.

4. Son camp

Ce dimanche 17 novembre, aux lendemains des heurts entre casseurs et policiers lors d’un rassemblement des « gilets jaunes » pour le 1er anniversaire du mouvement, Didier Lallement fait le déplacement Place d’Italie pour constater les dégâts. Sur place, il croise une riveraine portant un « gilet jaune ». La discussion tourne court : « Eh bien, nous ne sommes pas dans le même camp, madame », lâche d’une voix hautaine le préfet en lui tournant ostensiblement le dos. Effet désastreux. Filmées par une équipe de BFMTV, les images font aussitôt le tour des réseaux sociaux. La polémique enfle : Didier Lallement est-il sorti de son devoir de réserve ? « Qui peut être surpris que l’ordre soit le contraire du désordre », assumait-t-il récemment Lallement devant les journalistes du « Parisien ».

Métropole du Grand Paris : vers la mort lente ?

  Métropole du Grand Paris : vers la mort lente ? Chaque semaine, une histoire de villes, de villages et d'enjeux urbains. Aujourd'hui, comment l'institution la plus récente d'Ile-de-France risque de ne pas atteindre l'âge adulte. A quoi sert la métropole du Grand Paris (en théorie) ? A donner les grandes orientations stratégiques pour cet ensemble de 131 communes et 7 millions d’habitants. La feuille de route est claire : réduire les inégalités territoriales et s’inscrire dans le développement durable grâce à deux outils essentiels, le plan métropolitain d’habitat et d’hébergement et le schéma de cohérence territoriale (Scot).

Les heures du préfet de police de Paris , Michel Delpuech, étaient comptées. Les calamiteuses scènes d'une avenue des Champs-Élysées livrée À chaque rumeur de départ de Michel Delpuech, le nom de Didier Lallement revenait avec insistance. Ce préfet à poigne s'était illustré en étant secrétaire

Finalement le préfet Lallement , réputé pour avoir géré avec poigne les manifestations des Gilets jaunes, est nommé le 20 mars 2019 préfet de police de ↑ a et b Sébastien Billard et Anne Crignon, « Un député en guerre contre la malbouffe : 10 choses à savoir sur Loïc Prud’homme », L'Obs,‎ 26

« Bon, allez ça suffit ! » L’intégralité de l’échange entre le préfet de police de Paris et la « gilet jaune »

5. « Méthodes de psychopathe »

Depuis quelques semaines, le préfet de police de Paris est devenu la cible préférée de La France insoumise. « Des méthodes de psychopathe », a fustigé Jean-Luc Mélenchon avant la mobilisation du 5 décembre. « Un préfet très politique », a renchéri Alexis Corbière, le député LFI de Seine-Saint-Denis, le lendemain. En réalité, les tensions avec le parti mélenchoniste remontent à son passage à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine. En mars 2019, lors d’une manifestation, Loïc Prud’homme, le député La France Insoumise, avait accusé les policiers de l’avoir matraqué. « Dans une manifestation non déclarée, sur un axe interdit par arrêté préfectoral et après sommations, les forces de l’ordre ont dispersé des #GiletsJaunes cours Pasteur. Elles ont correctement fait leur travail. Je les soutiens totalement », avait répliqué le préfet dans un tweet.

6. Préfecture versus mairie

Depuis sa prise de fonction, les relations entre le préfet de police et la maire de Paris, Anne Hidalgo, sont décrites comme tendues voire exécrables. Avec comme pierre d’achoppement notamment la création d’une police municipale à Paris. A tel point qu’à l’Hôtel de Ville, certains se demandent si Didier Lallement n’a pas été nommé aussi pour préparer la campagne de LREM à Paris : « Quel que soit le maire ou le préfet, ces deux institutions ont toujours entretenu des relations compliquées », nuance une source policière.

7. Un préfet vert

C’est l’un des aspects méconnus de son passage à la tête de la préfecture de Nouvelle-Aquitaine : soucieux du respect de l’environnement, Didier Lallement s’était notamment opposé à plusieurs maires du bassin d’Arcachon par son application stricte des réglementations et à certains promoteurs immobiliers : « J’ai participé à la création de ce grand ministère de l’Ecologie qui a permis d’instaurer un dialogue du fort au fort avec les autres ministères et non plus du faible au fort comme c’était le cas auparavant […] L’environnement est un sujet qui m’intéresse beaucoup », avait-il confié à la presse locale peu de temps après sa prise de fonction.

« Gilets jaunes » et retraites : un millier de manifestants à Paris, Mélenchon à Marseille

  « Gilets jaunes » et retraites : un millier de manifestants à Paris, Mélenchon à Marseille Au niveau de l’avenue du Maine, dans le quartier de Montparnasse, des incidents entre manifestants et policiers ont brièvement perturbé le cortège.Peu après 14H00, au niveau de l’avenue du Maine, dans le quartier de Montparnasse, des incidents entre manifestants et policiers ont brièvement perturbé le cortège qui voulait dévier de l’itinéraire déclaré en préfecture pour cet acte 56, qui intervient entre deux journées de mobilisation contre la réforme des retraites.

Lisez la biographie de Frédéric Péchenard : depuis sa formation jusqu’à ses fonctions actuelles, découvrez son parcours et suivez son actualité. Frédéric Péchénard est l'ancien Directeur général de la police nationale sous le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy.

Une femme à poigne , une chasseuse redoutable et une grande gueule : voilà le souvenir que gardent les proches de Jacqueline Sauvage. Comment cette femme

8. Harley-Davidson

Cela serait la seule passion qu’on connaisse à ce préfet peu porté sur les bons repas et les grands crus : la moto. On ne parle pas là des brigades de répression de l’action violente motorisées (Brav-M) dont Didier Lallement a fait l’un des fers de lance de sa stratégie de maintien de l’ordre, mais plutôt de son penchant pour les deux-roues, particulièrement les Harley-Davidson, même s’il est difficile de l’imaginer en biker à ses heures perdues. Depuis ses nouvelles fonctions, Didier Lallement se serait toutefois résolu à revendre sa Harley, faute de temps pour l’enfourcher.

9. De Chevènement à Macron

Passé par le CERES, le courant de Jean-Pierre Chevènement (dont il sera l’un des conseillers techniques au ministère de l’Intérieur) au PS, Didier Lallement a servi dans les ministères de gouvernement de gauche comme de droite. Directeur de cabinet de Dominique Perben au ministère des Transports, il est resté proche de ce dernier. Chiraquien ayant rallié à Macron, l’ancien garde des Sceaux aurait joué un rôle dans sa nomination.

10. Etat dans l’Etat

Forte de ses 42 000 agents (policiers, pompiers, administratifs), la préfecture de police de Paris, installée depuis Napoléon sur l’Ile de la Cité, au cœur de Paris, présente toutes les caractéristiques de l’Etat dans l’Etat. A sa tête, Didier Lallement, sorte de DGPN (directeur général de la Police nationale) bis, gère Paris et les départements de la Petite couronne, peut compter sur de prestigieuses brigades (Stups, BRI…), est en contact direct et régulier avec le ministère de l’intérieur. Lors de sa nomination en mars dernier, la réforme de cette institution dont plusieurs services concurrencent ceux de la police nationale figurait sur sa feuille de route. Présenté comme favorable à une refonte des compétences, le voilà désormais soucieux de veiller sur les précarrés de la préfecture, voire de les étendre : « Il a bien compris que rogner sur les pouvoirs et les missions de la préfecture de police de Paris, c’était rogner son propre pouvoir », explique une source policière.

Procès des perquisitions : l’heure du jugement pour Mélenchon et 5 autres responsables Insoumis .
Trois mois de prison avec sursis ont été requis contre Jean-Luc Mélenchon, qui dénonce un « procès politique ».Il a aussi demandé 8.000 euros d’amende pour Jean-Luc Mélenchon, les députés Alexis Corbière et Bastien Lachaud et l’eurodéputé Manuel Bompard, 10.000 euros contre le président de l’association « L’Ere du peuple » Bernard Pignerol et 2.000 euros contre l’attachée de presse du mouvement. Le tribunal correctionnel de Bobigny rendra son délibéré à 10h dans une salle d’assises plus grande, en raison de l’intérêt suscité lors du procès qui avait duré deux jours fin septembre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 8
C'est intéressant!