•   
  •   

France « L’oubli » gênant de Jean-Paul Delevoye sur sa déclaration d’intérêts

11:30  09 décembre  2019
11:30  09 décembre  2019 Source:   nouvelobs.com

Retraites : Jean-Paul Delevoye « oublie » de déclarer ses liens avec un institut de formation de l’assurance

  Retraites : Jean-Paul Delevoye « oublie » de déclarer ses liens avec un institut de formation de l’assurance Le haut-commissaire aux retraites a admis « une omission par oubli » sur sa déclaration d’intérêts et promis de démissionner de son mandat bénévole au sein de l’Ifpass en cas d’incompatibilité. © Fournis par Le Monde Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, est entré au gouvernement en septembre. Alors que la journée de lundi va être chargée pour le haut-commissaire aux retraites – qui présentera aux partenaires sociaux les conclusions de la concertation sur la réforme des retraites –, il se retrouve au cœur d’une polémique.

Auprès du Parisien, Jean - Paul Delevoye a affirmé avoir consulté des “déontologues” pour s’assurer de l’absence de collusion entre ses activités personnelles et son poste au sein du gouvernement: “Pas de conflits d ’ intérêts , m’a-t-on répondu.” Toutefois, il n’a pas posé la question concernant son poste à

Sous l'impulsion de Jean - Paul Ney, grand reporter et professeur à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, les élèves du Master JRI ont réalisé un

  « L’oubli » gênant de Jean-Paul Delevoye sur sa déclaration d’intérêts © Copyright 2019, L'Obs

Comme tous les membres de l’exécutif, le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye a renseigné sa déclaration d’intérêts publiée samedi 7 décembre sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Mais comme le révèle « le Parisien » dans son édition de ce lundi 9 décembre, il y a un « hic » pour le moins gênant. Le chef d’orchestre de la réforme des retraites, qui doit présenter aux partenaires sociaux les conclusions de sa longue concertation ce lundi, n’a pas jugé bon de préciser qu’il est, depuis 2016, un des administrateurs de l’l’Institut de formation de la profession de l’assurance (Ifpass).

Déclaration d'intérêts : Jean-Paul Delevoye a quitté ses fonctions au sein du groupe IGS

  Déclaration d'intérêts : Jean-Paul Delevoye a quitté ses fonctions au sein du groupe IGS Au cœur d'une polémique sur cette fonction, le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye s'est engagé à rembourser les "sommes perçues" si elles étaient jugées "incompatibles" avec sa fonction actuelle.Jean-Paul Delevoye "a procédé ce matin à un réexamen de sa situation personnelle et a choisi de quitter ses fonctions au sein du groupe IGS", fédération d'associations indépendantes à but non-lucratif, avait annoncé son entourage mardi, peu avant son intervention.

16 avril 1980 Témoignages sur Jean - Paul SARTRE recueillis après son décès.Daniel COHN BENDIT parle tout d'abord de la présence philosophique de Jean - Paul

Présentation du thème de la session 2018 par Père Bernard Domini et soeur Jeanne -Thérèse Domini : réflexions sur la mémoire et l'identité en rapport avec la

De ce fait, il se trouve donc, précise le quotidien, « étroitement lié au monde de l’assurance ». « Les liens avec Jean-Paul Delevoye sont précieux, notamment parce que l’ensemble du secteur est très intéressé par la réforme », déclare aussi un ancien dirigeant au « Parisien » qui s’interroge : le mandat de Jean-Paul Delevoye ne semble-t-il pas « susceptible de faire naître un conflit d’intérêts ? »

« J’ai fait une erreur »

« C’est une omission par oubli », a réagi dimanche auprès du quotidien l’intéressé qui affirme « n’y [avoir] pas pensé une seconde ». Et d’ajouter : « Je reconnais que ce n’est pas responsable. »

10 choses à savoir sur Jean-Paul Delevoye, le Monsieur retraites du gouvernement

Interrogé sur son rôle au sein de cet institut, le haut-commissaire aux Retraites, qui admet avoir lui-même rempli la déclaration, répond aussi : « A l’Ifpass, c’est une fonction bénévole, je n’y vais quasiment jamais, car je n’ai pas le temps. Je ne connais rien dans le domaine de la formation des assureurs. »

Jean-Paul Delevoye a aussi précisé avoir consulté « des déontologues », mais pas sur sa fonction à l’Ifpass. « Je ne leur ai pas demandé au sujet de l’Ifpass, car pour moi ce n’était pas important. » Et maintenant ? « S’il y a incompatibilité, je vais rectifier cela et démissionner de ce mandat exercé de façon extrêmement faible. Mais, je le reconnais, j’ai fait une erreur. »

Jean-Paul Delevoye déclare finalement treize mandats dans sa déclaration d'intérêts .
Il n'y avait que trois mentions dans la première mouture du document rempli par le Haut commissaire aux Retraites. © Fournis par Franceinfo Le Monde révèle samedi 14 décembre la deuxième version de la déclaration d'intérêts signée par Jean-Paul Delevoye, le H L'homme politique a finalement déclaré treize mandats, dont onze toujours actifs, au lieu des trois initialement indiqués. L'affaire a commencé, en pleine grève contre la réforme des retraites qu'il pilote, quand on a découvert qu'il siégeait au conseil d'administration d'une fédération d'assureurs privés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!