•   
  •   

France Martinique : un homme mis en examen deux ans après la disparition d’une auto-stoppeuse

21:35  12 décembre  2019
21:35  12 décembre  2019 Source:   msn.com

Attentats de Trèbes et Carcassonne : un huitième suspect mis en examen

  Attentats de Trèbes et Carcassonne : un huitième suspect mis en examen Un homme a été mis en examen début octobre dans l'enquête sur les attentats de Trèbes et Carcassonne en mars 2018, portant à huit le nombre de personnes suspectées dans cette affaire, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. Un homme âgé d'une quarantaine d'années a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" ainsi que pour "détention et cession d'armes de catégorie A et B en relation avec une entreprise terroriste", dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Trèbes et Carcassonne en mars 2018. Huit personnes sont désormais suspectées dans cette affaire.

Le suspect avait déjà été arrêté à deux reprises par les enquêteurs, en vain. La découverte de traces d’ADN de la victime sur une paire de menottes a fait basculer l’enquête.

Le Parisien © LE PARISIEN Le Parisien

Un homme de 42 ans a été mis en examen mercredi en Martinique pour enlèvement et séquestration suivi de mort, deux ans après la disparition d’une jeune femme de 21 ans en novembre 2017, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Fort-de-France.

L’homme a été placé en détention provisoire. Il avait pris en stop Aude Jean-Alexis le jour de sa disparition le 15 novembre 2017, et avait déjà été arrêté à deux reprises par les enquêteurs, sans qu’ils ne parviennent à le confondre.

Affaire Sophie Le Tan : Demande d’une nouvelle enquête sur une disparition en 1987

  Affaire Sophie Le Tan : Demande d’une nouvelle enquête sur une disparition en 1987 Le corps de Françoise Hohmann, disparue en 1987 après avoir rendu visite à Jean-Marc Reiser, n’a jamais été retrouvé. L'avocat de la famille demande la réouverture d’une enquête © Jean-Francois Badias/AP/SIPA Une marche blanche pour Sophie Le Tan à Schiltigheim, le 29 septembre 2018. DISPARITION - Le corps de Françoise Hohmann, disparue en 1987 après avoir rendu visite à Jean-Marc Reiser, n’a jamais été retrouvé.

Ce sont les traces d’ADN de la victime retrouvées sur une paire de menottes au domicile de l’auteur présumé des faits qui ont conduit les enquêteurs à l’interpeller une troisième fois mardi avant de le placer en garde à vue. « Les investigations des gendarmes portent notamment sur les nombreuses et différentes versions du mis en cause », a expliqué le procureur Renaud Gaudeul.

Son corps n’a jamais été retrouvé

L’homme, qui habite le même quartier que la victime, a soutenu tout au long de ses auditions ne pas être impliqué dans la disparition de la jeune femme, qui se rendait à son travail au Lamentin (centre de la Martinique) ce jour-là.

Le téléphone de la jeune femme avait été localisé le jour de sa disparition dans le centre bourg de Rivière Salée (sud), à quelques kilomètres de son domicile, avant de disparaître des écrans. Plusieurs appels à témoins avaient été lancés. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Le procureur de la République a salué le travail de la section de recherche de Fort-de-France et de leurs collègues de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, implanté à Pontoise, qui ont effectué pas moins de 117 prélèvements dans le cadre des investigations.

Tarn-et-Garonne : une femme de 41 ans mise en examen pour le meurtre d’un homme, roué de coups .
La victime, un homme de 58 ans, a été retrouvée morte à son domicile de Valence-d’Agen dans la nuit de mercredi à jeudi. © LP/J.M. Le Parisien Soupçonnée du meurtre d’un homme de 58 ans roué de coups à son domicile de Valence-d’Agen (Tarn-et-Garonne) mercredi, une femme de 41 ans a été mise en examen et placée en détention provisoire, selon France 3 Occitanie. Présent avec elle au moment des faits, un homme de 58 ans a également été mis en examen pour abstention volontaire d’empêcher une atteinte à l’intégrité corporelle d’autrui. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 5
C'est intéressant!