•   
  •   

France Strasbourg : des militants de l’Action française agressent des étudiants bloqueurs

21:30  13 décembre  2019
21:30  13 décembre  2019 Source:   msn.com

Nantes: Les « gilets jaunes » à l'action près de l'aéroport ce lundi matin

  Nantes: Les « gilets jaunes » à l'action près de l'aéroport ce lundi matin Des barrages filtrants sont organisés portes de Retz et de Grand-Lieu © F.Brenon/20Minutes Barrage filtrant de « gilets jaunes » en bordure du périphérique de Nantes, lundi 9 décembre 2019. MANIFESTATION - Des barrages filtrants sont organisés p Ils se mobilisent contre le projet de réforme des retraites, « mais pas que ». Les « gilets jaunes » sont passés à l’action ce lundi matin à proximité de l’aéroport et du périphérique sud de Nantes. Les militants organisent depuis 7h des barrages filtrants au niveau de la porte de Retz et de la porte de Grand-Lieu.

Une quinzaine de militants du mouvement royaliste ont fait le coup de poing jeudi pour tenter de débloquer un bâtiment du campus.

Le Parisien © AFP Le Parisien

Le blocage de l’université de Strasbourg (Bas-Rhin) a pris un tour violent jeudi. Des étudiants du mouvement royaliste Action française s’en sont pris à d’autres étudiants qui bloquaient un bâtiment du campus pour protester contre la réforme des retraites, blessant une jeune fille. Une « expédition punitive » condamnée « avec la plus grande force », par le président de l’université Michel Deneken, qui a apporté son soutien aux étudiants qui souhaiteraient porter plainte.

Alsace : une femme écrouée pour avoir tenté de tuer sa fille avec de l'insuline

  Alsace : une femme écrouée pour avoir tenté de tuer sa fille avec de l'insuline La mère de la fillette de 10 ans, qui est depuis sortie de l'hôpital, a été mise en examen et placée en détention provisoire. C'est une infirmière libérale qui vivait seule à Reichstett, au nord de Strasbourg. Une femme a été mise en examen et écrouée à Strasbourg après avoir injecté de l'insuline à sa fille puis appelé le Samu pour dire qu'elle l'avait tuée, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace.

« Un groupe “Action française Strasbourg” revendique sur les réseaux sociaux l’action violente perpétrée jeudi après-midi contre des étudiants qui bloquaient l’entrée du Patio sur le campus de l’Esplanade. Des coups ont été échangés et des personnes blessées », a déploré Michel Deneken dans un communiqué.

« C’était très violent, beaucoup d’étudiants sont choqués »

« Ils ont crié “Action française” au début. Certains étaient cagoulés. C’était très violent, beaucoup d’étudiants sont choqués. Ils n’ont pas hésité à nous frapper au visage », a témoigné une étudiante bloqueuse à Rue89 Strasbourg. Selon le média en ligne, les étudiants bloquant le Patio se sont défendus avec l’aide d’une gazeuse. Les agents de la société de sécurité du campus se sont également interposés et ont obligé les militants de l’Action française à partir.

Strasbourg : Le Défenseur des droits se saisit d’office de l'affaire de l'adolescent blessé par un tir de LBD

  Strasbourg : Le Défenseur des droits se saisit d’office de l'affaire de l'adolescent blessé par un tir de LBD C’est la première fois que le Défenseur des droits s’autosaisit du cas d’un mineur blessé par les forces de l’ordre lors d’une action des « gilets jaunes » © TRISTAN REYNAUD/SIPA Le Défenseur des Droits, Jacques Toubon dans son bureau situé au 5e étage de l'immeuble de la CNIL (la Commission nationale de l'Information et des Libertés) à Paris.

L’intersyndicale de l’université a pour sa part dénoncé dans un communiqué une « attaque violente contre des étudiants et des militants syndicaux » menée par « un groupe d’une quinzaine de militants se réclamant de l’Action Française, dont la majorité était cagoulée ». « Les victimes de cette agression par l’extrême droite radicale ont été choquées et une étudiante a été blessée », écrivent les organisations signataires, condamnant une « agression inadmissible ». L’étudiante blessée s’est vue signifier sept jours d’incapacité totale de travail, précise Rue89 Strasbourg.

Dans un communiqué de presse diffusé sur les réseaux sociaux, le groupe « Action française Strasbourg » affirme que « les étudiants de Strasbourg sont pris en otage depuis quelques jours par une minorité d’extrême gauche violente et exclusive qui trie les participants aux assemblées selon leur opinion ».

Bordeaux : des «décrocheurs» invités à rendre les portraits de Macron pour échapper à une condamnation .
Les huit militants ont jusqu’au 14 février pour rendre les quatre portraits du président de la République et échapper à une peine. © LP / Philippe de Poulpiquet Le Parisien La justice a laissé un délai vendredi à huit militants écologistes jugés à Bordeaux pour rendre quatre portraits « décrochés » d'Emmanuel Macron en ajournant le prononcé du jugement, décision que les prévenus ont qualifiée de « chantage ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!