•   
  •   

France Marlène Schiappa candidate aux municipales à Paris pour soutenir Benjamin Griveaux

18:10  09 janvier  2020
18:10  09 janvier  2020 Source:   nouvelobs.com

Municipales : la « bouillabaisse » parisienne

  Municipales : la « bouillabaisse » parisienne LE CLIN D’ŒIL DE SERGE RAFFY. Alliances improbables, trahisons, petits calculs entre amis, la campagne parisienne a des allures de « pataquès » comme rarement la capitale en a connu. L’arrivée d’Anne Hidalgo dans le jeu, demain, va-t-il changer la donne ?Par où commencer ? Par le plus beau des scénarios, le plus extravagant.

Marlène Schiappa «a déjà été candidate aux municipales dans le XIVe à l’âge de 18 ans», avance encore son entourage, quand Benjamin Griveaux plaide prudemment : «Elle connaît très bien le XIVe, mais c’est à elle de mettre les mots sur ses intentions.» C’est donc quasiment officiel et l’ancien

Marlène Schiappa invitée sur le plateau de BFMTV le 31 mars 2019 - BFMTV. "J'ai beaucoup d'affection et d'amitié pour Mounir Mahjoubi, je pense qu'il a été un très bon secrétaire d'Etat au Numérique mais je soutiens effectivement Benjamin Griveaux ", a déclaré Marlène Schiappa .

  Marlène Schiappa candidate aux municipales à Paris pour soutenir Benjamin Griveaux © Copyright 2019, L'Obs

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les hommes et les femmes a annoncé jeudi 9 janvier dans une interview au « Parisien » sa candidature à la mairie du 14e arrondissement de Paris pour appuyer celle de Benjamin Griveaux. Marlène Schiappa ne sera pas tête de liste et restera toutefois au gouvernement.

L’ancienne élue du Mans affirme haut et fort son soutien à l’ex-porte-parole du gouvernement : « Il est le meilleur candidat pour la capitale, le plus sérieux et le plus préparé. »

Duel avec Villani

Villani-Griveaux : pas de trêve des confiseurs entre les macronistes rivaux à Paris

A deux mois de l’échéance fatidique, la bataille pour les municipales bat son plein. Aussi, avec sa candidature, la secrétaire d’Etat souhaite « faire taire certaines rumeurs disant que l’Elysée soutiendrait en cachette Cédric Villani. »

Marlène Schiappa égratigne au passage le champion de mathématiques : « La loyauté ce n’est pas à la carte. Voter Cédric Villani, c’est lui faire un chèque en blanc, car on ne sait même pas à l’heure actuelle s’il soutiendra Benjamin Griveaux, Anne Hidalgo ou un autre candidat au second tour. »

Un sondage Ifop, commandé par la mairie de Paris, a été rendu public par « le Point » le 10 décembre. Cette enquête place au premier tour Anne Hildago en tête des intentions de vote (22,5 %), devant Rachida Dati et Benjamin Griveaux, tous deux donnés à 17 %. Le candidat LREM dissident, Cédric Villani, est donné à 14 % des intentions de vote, l’EELV David Belliard à 12,5 %.

Municipales à Paris : Hidalgo largement en tête, Dati devance Griveaux et Villani .
Anne Hidalgo, qui apparaissait en difficulté il y a un an, après notamment le fiasco de Vélib', creuse son avantage sur ses concurrents. © afp.com/BERTRAND GUAY La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 10 janvier 2020 à Paris Anne Hidalgo peut envisager sa réélection en mars à Paris, tandis que Rachida Dati (LR) confirme son début de campagne réussi au détriment des candidats LREM officiel (Benjamin Griveaux) ou dissident (Cédric Villani), selon un nouveau sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!