•   
  •   

France Mort de Jean Delumeau, l'historien des religions

18:15  14 janvier  2020
18:15  14 janvier  2020 Source:   liberation.fr

Jacques Dessange : le coiffeur des stars est mort à 94 ans

  Jacques Dessange : le coiffeur des stars est mort à 94 ans Le célèbre coiffeur des stars et fondateur de l'empire portant son nom, Jacques Dessange, est décédé ce mardi 7 janvier à l'âge de 94 ans. Non Stop People vous en dit plus. © capture instagram Jacques Dessange : le coiffeur des stars est mort à 94 ans Fondateur du célèbre groupe international de coiffure portant son nom et célèbre coiffeur des stars, Jacques Dessange s'est éteint ce mardi 7 janvier à l'âge de 94 ans, a annoncé son avocat à l'AFP. L'homme qui a créé un véritable empire avec près de 1600 salons dans le monde, était l'un des coiffeurs les plus célèbres du monde.

Spécialiste du christianisme, Jean Delumeau portait un regard pluriel et ouvert sur l’anthropologie et l ’ histoire religieuse. Scrupuleuse honnêteté. Si le mot même de religion établit étymologiquement l’idée du lien, Jean Delumeau ne s’abîme pas dans la contemplation d’un paysage qui ne renverrait

Jean Delumeau , titulaire depuis 1975 de la chaire d' histoire des mentalités religieuses de l'Occident moderne au Collège de France, est mort lundi à l'âge de 96 ans, a annoncé la Croix. Né le 18 juin 1923 à Nantes, il avait consacré la majeure partie de son oeuvre à l'étude des représentations de l'au-delà

Jean Delumeau, le 12 octobre 2015. © Hannah Assouline Jean Delumeau, le 12 octobre 2015.

Le professeur au Collège de France à l'œuvre considérable et exigeante a marqué l'histoire des mentalités et des religions, notamment par son travail sur la peur dans les sociétés occidentales. Il est mort lundi à 96 ans.

Jean Delumeau était détenteur, au Collège de France, de la chaire «Histoire des mentalités religieuses dans l’Occident moderne». La notion d’«histoire des mentalités» a si bien pénétré les mentalités, qu’elle a fini par y prendre une forme diffuse, nuageuse, dont de nombreuses orientations historiques peuvent se prévaloir. Il est vrai cependant qu’elle se rattache à une révolution historiographique, qu’on résume par le label «école des Annales». Elle se place, autrement dit, dans le sillage des Rois thaumaturges de Marc Bloch et du Problème de l’incroyance au XVIe siècle de Lucien Febvre.

Mort de Jacques Dessange, le coiffeur des stars à l'âge de 94 ans

  Mort de Jacques Dessange, le coiffeur des stars à l'âge de 94 ans Carnet noir. Jacques Dessange, le coiffeur des plus grandes stars et homme d'affaires, est décédé à l'âge de 94 ans ce mardi 7 janvier. Jacques Dessange, le coiffeur des stars, est mort à l'âge C'est son avocat qui a annoncé la triste nouvelle, confirmée par un porte-parole du groupe Dessange International. Il était né en 1925 en Sologne. Il s'était initié à l'art de la coiffure dans le salon de son père à Souesmes, avant de quitter sa province, le certificat d'études en poche, et de monter à Paris afin de démarrer son apprentissage. Celui-ci s'est avéré plus dur que prévu.

L'historien des religions Jean Delumeau , titulaire depuis 1975 de la chaire d' histoire des mentalités religieuses de l'Occident moderne au Collège de France, est mort lundi à l'âge de 96 ans, a annoncé le journal La Croix. Né le 18 juin 1923 à Nantes, il avait consacré la majeure partie de son oeuvre à

1. L’historien des religions Jean Delumeau . Par Geneviève Delrue. Diffusion : dimanche 27 décembre 2015. «L'avenir de Dieu», de Jean Delumeau . De la vie économique dans la Rome du XVIème siècle à l ’ histoire culturelle du paradis en passant par l ’ histoire des peurs en Occident du XIVème

Son «objet» est de mettre au jour les cadres mentaux collectifs, d’étudier cet ensemble de connaissances, de savoirs anonymes et diffus, presque inconscients, d’habitudes et de modèles de comportements instillés par une culture et adaptés «à notre insu», de croyances, de visions du monde plus ou moins cohérentes, de perceptions et de représentations de longue durée, qui constituent l’outillage mental à travers lequel un groupe, une communauté, une société ont saisi ou saisissent la réalité. Comment, à des époques différentes, «voit-on» la mort, la fête, le jeu, l’Autre, l’étranger, les odeurs, les couleurs, les rivages, les différences de génération, l’enfant, la foi, le temps, le corps, les émotions, la pudeur, la maladie mentale ? A répondre à ces questions, on retrouverait les travaux de deux fécondes générations d’historiens qui ont changé la manière même de «faire de l’histoire» : Georges Duby, Philippe Ariès, Michel Voyelle, Johan Huizinga, Carlo Ginzburg, Jean-Pierre Vernant, Robert Mandrou, Keith Thomas, Natalie Zemon Davis, J.-L. Flandrin, Pierre Chaunu, Alain Corbin, Emmanuel Le Roy Ladurie, Jacques Le Goff… Et on se trouverait devant les extraordinaires «basiliques» construites par Jean Delumeau, disparu lundi, à l’âge de 96 ans.

Julien Cohen (Affaire conclue) en deuil : le père du célèbre acheteur de France 2 est mort

  Julien Cohen (Affaire conclue) en deuil : le père du célèbre acheteur de France 2 est mort Julien Cohen est en deuil. L'acheteur d'Affaire conclue a perdu son père. Une mauvaise nouvelle qui avait déjà été annoncée lors du prime time d'Affaire conclue.Si la production d’Affaire conclue n’avait fait aucun autre commentaire à ce sujet, il s’agissait d’un petit hommage rendu au père de Julien Cohen. Un beau geste décidé à la dernière minute. « L'émission ayant été enregistrée il y a plusieurs semaines, il a donc été décidé d'ajouter ce message en fin de programme afin de rendre hommage au père de l'un des acheteurs phare de l'émission », comme l’explique Télé-Loisirs.

Titulaire de la chaire d’ histoire des mentalités religieuses de l’Occident moderne au Collège de France, l’historien Jean Delumeau avait analysé les Jean Delumeau , La Fabrique de l ' histoire , 2013. En dehors des cercles universitaires, le grand public le découvre en 1977, avec son ouvrage Le

Titulaire de la chaire d' histoire des mentalités religieuses de l'Occident moderne au Collège de France, l'historien Jean Delumeau est mort La disparition de ce grand penseur est une perte lourde pour l'occident. Il n'y a pas beaucoup d'historiens du calibre d'Erneste Renan et de Jean Delumeau .

Comment la peur devient-elle un système de vie ?

L’œuvre de Jean Delumeau est si considérable, exige tant d’enquêtes, de savoirs et de sapience, qu’on se demanderait presque comment elle a pu être bâtie par un seul homme. Elle ne relève pas toute de l’histoire des mentalités. Membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres, où il succède à Georges Dumézil, Jean Delumeau – d’abord chercheur au CNRS, puis professeur à Rennes, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, professeur d’histoire moderne et directeur du Centre d’histoire moderne de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne – a consacré maints ouvrages à la Réforme et la Contre-Réforme, à l’histoire urbaine, économique et sociale de la Rome pontificale, à la civilisation de la Renaissance, à l’histoire de la Bretagne, à celle de l’Italie, et même au philosophe Tommaso Campanella. Il a aussi eu un rôle comme penseur chrétien, et homme d’une foi «reçue en héritage», voyant la «déchristianisation» avant qu’elle ne fût visible de tous, intervenant sur la faible présence des femmes dans l’Eglise ou contre le célibat des prêtres…

États-Unis: les exécutions de condamnés à mort reprennent au Texas

  États-Unis: les exécutions de condamnés à mort reprennent au Texas Les États-Unis reprennent leurs exécutions de condamnés à mort ce mercredi 15 janvier. Et ce n’est pas un hasard si ces exécutions reprennent au Texas. De notre correspondant à Houston, Thomas Harms En 1976, les États-Unis rétablissent la peine de mort. Depuis, 1 512 condamnés ont été exécutés, dont 1 200 dans les seuls États du Sud. « Parmi eux, 567 l’ont été au Texas. Un tiers des exécutions a lieu ici. Donc le Texas est devant tout le monde.  Il est en tête de toutes les exécutions dans le pays », explique Ana Otero, présidente de la coalition texane pour l’abolition de la peine de mort.« C’est lié aux discriminations, au racisme et à la manière dont le Sud s’est construit.

Seizième numéro de la troisième saison d'Au miroir de Clio, l'émission d' histoire de Radio Campus Rouen, émission animée par Luc Daireaux

L'auteur d'« À la recherche du paradis » avait consacré la majeure partie de son œuvre à l'étude des conceptions de l'au-delà dans l ' histoire de l'Occident.

Mais, anthropologue et historien des religions, il ne s’est pas occupé des grands personnages de l’Eglise, des doctrines officielles, des institutions ou des querelles théologiques : il s’est intéressé à la vie religieuse de tous les jours vécue par la grande masse des chrétiens, et a trouvé là le thème qui allait lui donner l’occasion de livres mémorables, traduits dans le monde entier : la peur, le sentiment de la peur lié, du XIVe au XVIIIe siècles, à la religiosité. Comment la peur devient-elle un système de vie, d’éducation, de «disciplinarisation» et de contrôle ? La peur vient de tout, bien sûr – même si, en dernière instance, elle n’est jamais que la dissémination d’une seule et unique peur, celle de la mort. Peur des esprits, des ténèbres, des bêtes féroces, du noir, des épidémies, du péché, de la colère de Dieu, du diable, de l’apocalypse, de la peste, si «noire» – comme celle, terrible, de 1348 – qu’elle ne cesse cycliquement de revenir comme une terrible nuit apportant anxiété, angoisse, terreur…

Se défaire des maux imaginaires

Quand Jean Delumeau publie, en 1978, la Peur en Occident, écrit de façon lumineuse, riche d’une documentation inouïe, assimilant l’historiographie, l’iconographie, le folklore, le mythe, la sociologie, la littérature, la psychologie, l’esthétique… il provoque un véritable événement culturel, car nul n’avait encore exploré de façon si précise et captivante les méandres de ce «fleuve» trouble chargé de peurs qui a accompagné l’histoire humaine, qui nourrit l’imaginaire, change tour à tour de «source» (la colère de Dieu, Satan, les sorcières, le juif, l’étranger, le fou…)  et donc est comme la genèse de nos mentalités. L’historien complétera son propos par le Péché et la Peur : la culpabilisation en Occident, de 1983, fresque qui révèle comment s’est diffusée une vision du monde terrestre grise, terrifiée, fondée sur la crainte et la punition, sur une «pastorale de la peur» animée par les prêches, une iconographie macabre, des récits édifiants – et «légitimée», si on peut dire, par la kyrielle de calamités naturelles, d’épidémies, de guerres…

"Marche avec les loups", le nouveau documentaire de Jean-Michel Bertrand qui met en colère les éleveurs

  Présenté en avant-première avant sa sortie officielle le 15 janvier prochain, "Marche avec les loups" fait polémique. Le cinéaste animalier, Jean-Michel Bertrand, se défend d’avoir tourné un film pro-loup. © Fournis par Franceinfo L’avant-première de Marche avec les loups s’est finalement passée sans encombre, ce dimanche, à Gap. La FDSEA (Fédération départementale d’exploitants agricoles) des Hautes-Alpes a annulé sa mobilisation contre la diffusion du documentaire de Jean-Michel Bertrand après un tollé sur les réseaux sociaux.

Titulaire de la chaire d’ histoire des mentalités religieuses de l’Occident moderne au Collège de France, ce Ceux qui ont eu la chance de suivre, fidèlement ou plus épisodiquement, les cours de Jean Delumeau au Collège de Des travaux de cet éminent et lumineux historien des religions , on

Pour les articles homonymes, voir Delumeau . Jean Delumeau , né le 18 juin 1923 à Nantes, est un universitaire et historien français spécialiste des mentalités religieuses en Occident et, plus particulièrement du christianisme de la Renaissance et de l'Époque moderne.

Autre coup de maître : les trois volumes d'Une histoire du paradis (1992-2000), où Jean Delumeau montre comment se constitue l’imaginaire paradisiaque, et comment l’espoir en l’au-delà – par le thème de la Jérusalem céleste, des anges musiciens, l’iconographie de Noël, les images pieuses, les retables, les sculptures, les décorations… – vient nourrir, transcendant les contextes historico-culturels, les schèmes mentaux collectifs.

Jean Delumeau – né à Nantes le 18 juin 1923 – était un homme affable, pondéré, doux, qui pensait que le rôle du professeur était de diffuser le savoir, afin que ceux qui le reçoivent soient plus forts, plus aptes à affronter les peurs réelles et se défaire des maux imaginaires – qu’on lise, à ce propos, Rassurer et Protéger : le sentiment de sécurité dans l’Occident d’autrefois (1989). Il regardait derrière, vers ce que les hommes ont fait, imaginé, senti, pensé, mais pour mieux voir les dangers qu’il est possible d’écarter du futur et les espoirs qu’on peut maintenir dans l’avenir.

Immeubles effondrés à Marseille : L’adjointe au Logement claque la porte et charge Gaudin .
Arlette Fructus, adjointe au Logement depuis 2008 à la mairie de Marseille, a annoncé ce lundi qu’elle rendait sa délégation au maire, Jean-Claude Gaudin, plus d’un an après le drame de la rue d’Aubagne © GERARD JULIEN / AFP Jean-Claude Gaudin et son adjointe au logement, Arlette Fructus lors d'une conférence de presse après le drame d'Aubagne. MAL-LOGEMENT - Arlette Fructus, adjointe au Logement depuis 2008 à la mairie de Marseille, a annoncé ce lundi qu’elle rendait sa délégation au maire, Jean-Claude Gaudin, plus d’un an aprè Arlette Fructus claque la porte.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!