•   
  •   

France Violences policières : "Le problème est celui du commandement, de la hiérarchie"

12:10  15 janvier  2020
12:10  15 janvier  2020 Source:   europe1.fr

Morandini Live : focus sur les violences policières, Ségolène Royal virée

  Morandini Live : focus sur les violences policières, Ségolène Royal virée Morandini Live est à retrouver sur CNews et Non Stop People. Au programme de l’émission du mercredi 15 janvier : les propositions du gouvernement attendues contre les violences policières, le scandale des stationnements payants, les dangers des écrans chez les jeunes enfants, l’éviction de Ségolène Royal comme ambassadrice des pôles. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : focus sur les violences policières, Ségolène Royal virée Christophe Castaner et Emmanuel Macron ont successivement réagi contre les violences policières.

« L’escalade de la violence doit cesser ! », appuie le patron des députés communistes, André Chassaigne. Une offensive motivée par la diffusion de plusieurs vidéos ces derniers jours sur les réseaux sociaux où l’on voit des forces de l ’ordre s’en prendre à des manifestants contre la réforme

Il rejette les termes de « violences policières », leur préférant ceux de « violences de policiers ». Nuance sémantique qui individualise l’erreur, fait A commencer par l’état général d’épuisement des troupes, le manque de moyens, la perte de sens du métier, la faiblesse de la formation ou encore les

Pour Henri Leclerc, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme, interrogé mercredi au micro d’Europe 1 sur les accusations récurrentes de violences policières, la chaîne de commandement n'est pas suffisamment remise en cause. © Europe 1 Pour Henri Leclerc, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme, interrogé mercredi au micro d’Europe 1 sur les accusations récurrentes de violences policières, la chaîne de commandement n'est pas suffisamment remise en cause.

"Il ne faut avoir aucune complaisance", a dit Emmanuel Macron. En marge d’un déplacement à Pau, le chef de l’Etat faisait référence mardi aux récentes accusations de violences policières et aux images diffusés sur les réseaux sociaux. Alors que l’exécutif semble vouloir changer de ton sur cette question ultra sensible, les syndicats dénoncent de leur côté le fait de quelques individus, et mettent en garde contre la tentation d'une généralisation. "Il faut reprocher aux policiers responsables ces actes, mais le problème est celui du commandement, de la hiérarchie", estime quant à lui, au micro de Sonia Mabrouk dans la matinale d’Europe 1, Henri Leclerc, le président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme.

L’exécutif peine toujours à parler de violences policières

  L’exécutif peine toujours à parler de violences policières Ce jeudi matin sur France-Inter, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, a de nouveau nié l’existence de violences policières.« La police et la gendarmerie, ce ne sont pas des gens qui s’engagent pour être violents. Ce sont des gens qui s’engagent pour protéger et faire respecter l’ordre public et les lois de la République.

Des violences policières filmées. Lundi, 13 Janvier, 2020. Lola Ruscio. De multiples images diffusées depuis jeudi donnent à voir des interventions brutales Ce n’ est pas tout. Une vidéo filmée à Paris par Laurent Bigot, un ancien de la préfectorale, montre un agent pointer son lanceur de balles de défense

A l’issue d’une enquête de plus d’un an, un rapport révèle le harcèlement quotidien dont sont victimes les habitants des quartiers afro-américains pauvres et Dans les rues de Baltimore, la police s’apprête à faire respecter le couvre-feu mis en place à cause des protestations contre la violence policière , le

Pour cet avocat, trop souvent "ceux qui donnent les ordres, qui couvrent, ne sont pas poursuivis". "Toujours, on finit par mettre en cause des policiers individuellement, mais la hiérarchie ne l’est pas", déplore maître Leclerc. En marge du cas par cas, il estime également qu’il est temps de remettre en cause de façon globale les techniques et les méthodes policières d’interpellation utilisées en France. "Cela fait des années que l’on se bat là-dessus. Il y a un problème en ce qui concerne les instruments donnés aux policiers, en ce qui concerne les instructions et les techniques qui leur sont enseignées."

"Les lanceurs de balles de défense ont quand même fait 26 borgnes en un an. Ils ont arraché des mains", dénonce Henri Leclerc. "La plupart des pays étrangers les ont interdits."

Violences policières : Emmanuel Macron demande au gouvernement de faire des « propositions » pour « améliorer la déontologie »

  Violences policières : Emmanuel Macron demande au gouvernement de faire des « propositions » pour « améliorer la déontologie » Le 3 janvier dernier, un père de famille est mort lors d’un contrôle policier houleux à Paris © Guillaume HORCAJUELO / POOL / AFP Emmanuel Macron, le 13 janvier 2020 à Pau. ACCUSATIONS - Le 3 janvier dernier, un père de famille est mort lors d’un con Comment lutter contre les violences policières ? Ce mardi à Pau, Emmanuel Macron a demandé au gouvernement « des propositions claires pour améliorer la déontologie » parmi les forces de l’ordre, alors que la police fait face à de nouvelles accusations de violence.

Toute l’actualité sur le sujet Violences policières . Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos et vidéos de la rubrique Violences policières publiés le dimanche 12 janvier 2020.

Ce recensement est parti d’un effet de sidération devant les violences policières exercées et devant le silence politique et médiatique. C’ est une démarche de documentariste, d’observateur de la police et de lanceur d’alerte. J’essaie de contextualiser au mieux les images que je repère.

>>Retrouvez toutes les interviews de Sonia Mabrouk en replay et en podcast ici

"Pour être respecté, il faut être respectable"

Pour ce pénaliste, la multiplication des cas de violences est en train de nourrir une "distorsion entre le peuple dans son ensemble et la police". "La violence légitime de la police se doit d’avoir des règles extrêmement strictes - justement parce qu’il s’agit de la violence de l’Etat - et donc de respecter des règles essentielles", rappelle-t-il. "Nous avons une police républicaine. Elle doit être respectée, et pour être respecté, il faut être respectable", conclut maître Henri Leclerc.

Mort de Rémi Fraisse : toujours pas de procès en vue .
La chambre d'instruction de la cour d'appel de Toulouse a confirmé le non-lieu pour le gendarme qui avait lancé la grenade responsable de la mort, en octobre 2014, du militant écologiste à Sivens. Lentement, mais sûrement, l’éventualité d’un procès s’éloigne dans l’affaire Rémi Fraisse. Deux ans jour pour jour après un premier non-lieu, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a confirmé ce jeudi la décision du tribunal de grande instance. Les charges lui paraissent insuffisantes pour faire comparaître devant une cour Jean-Christophe J., le gendarme qui avait lancé la grenade offensive responsable de la mort du jeune militant écologiste.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!