•   
  •   

France Coronavirus en Chine : "Wuhan est coupée du monde, on voit l’inquiétude augmenter", témoigne un Français sur place

22:05  23 janvier  2020
22:05  23 janvier  2020 Source:   europe1.fr

Coronavirus: la France "envisage" des autobus pour les Français qui veulent quitter Wuhan

  Coronavirus: la France Les autorités confinent près de 40 millions d'habitants autour de Wuhan, la ville d'où est parti le virus. Trois cas ont été recensés en France. © afp.com/Hector RETAMAL L'actuel centre médical de Wuhan, dans le centre de la Chine, le 24 janvier 2020 Les autorités françaises comptent aider leurs ressortissants. La France "envisage" de mettre en place des autobus pour que les Français présents à Wuhan, ville placée en quarantaine par les autorités chinoises pour lutter contre le nouveau coronavirus, puissent quitter la ville, a indiqué ce vendredi soir le ministère des Affaires étrangères.

La ville de Wuhan, berceau chinois de l'épidémie du coronavirus, qui inquiète l'ensemble du pays et du monde, a été mise en quarantaine. Philippe Klein est un médecin français qui habite dans la ville. Au micro d'Europe 1, il raconte comment les habitants vivent cette situation. © AFP La ville de Wuhan, berceau chinois de l'épidémie du coronavirus, qui inquiète l'ensemble du pays et du monde, a été mise en quarantaine. Philippe Klein est un médecin français qui habite dans la ville. Au micro d'Europe 1, il raconte comment les habitants vivent cette situation.

Le coronavirus, parti de la ville de Wuhan, en Chine, a déjà fait 18 morts (dont un en dehors de Wuhan), et contaminé plus de 500 personnes. Face à ce virus qui inquiète au-delà des frontières, les autorités chinoises ont pris la décision de mettre la ville en quarantaine. Onze millions d'habitants ne peuvent plus quitter la ville. Environ un millier d'expatriés français sont concernés par la situation. C'est le cas de Philippe Klein, médecin à Wuhan.

EN IMAGES. Coronavirus : en seulement dix jours, un hôpital doit sortir de terre en Chine

  EN IMAGES. Coronavirus : en seulement dix jours, un hôpital doit sortir de terre en Chine Ces établissements à Wuhan sont destinés à accueillir 2300 patients victimes du nouveau virus chinois. © Capture d'écran vidéo Youtube CBC-Radio Canada La Chine a engagé vendredi 24 janvier à Wuhan la construction d'un hôpital de 25 000 m2 et d'une capacité de 1000 lits. C'est une course contre la montre. La Chine a engagé vendredi à Wuhan la construction d'un hôpital destiné à accueillir d'ici 10 jours un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics du pays.

>> Retrouvez toutes les émissions de Nathalie Levy en replay et en podcast ici

"La ville est coupée du monde, donc forcément la réaction des gens a changé" explique l'expatrié. "On voit l’inquiétude augmenter. Tout simplement dans les rapports humains, maintenant tout le monde porte un masque, c'est obligatoire, et lorsqu'on rencontre quelqu'un, on garde quelques mètres de précaution", affirme Philippe Klein.

"Il n'y a pas de mouvement de panique"

"On a tendance, spontanément, à vouloir se serrer la main, mais on ne le fait pas, on se retient. La ville est calme. Il y a forcément une angoisse, un début de psychose, le propre de l'homme c'est l'instinct de survie, mais aussi de positiver. Les gens continuent de vivre. Ce matin on est allés faire les courses, ayant appris la quarantaine. Les magasins sont pris d’assaut, les gens se posent des questions et font des réserves, mais il n'y a pas de mouvement de panique", poursuit le médecin.

Coronavirus: touchée par le virus, l'Amérique du Nord prend des mesures

  Coronavirus: touchée par le virus, l'Amérique du Nord prend des mesures Les États-Unis ont annoncé dimanche 26 janvier qu'ils organisaient l'évacuation de leur personnel diplomatique et d'autres ressortissants américains bloqués à Wuhan, épicentre de l'épidémie de pneumonie virale dans le centre de la Chine. À cette heure, le bilan des victimes du Coronavirus est de 56 victimes et plus de 2000 personnes malades en Chine. Des personnes ont été hospitalisées après avoir contaminées par le virus dans d'autres paysÀ cette heure, le bilan des victimes du Coronavirus est de 56 victimes et plus de 2000 personnes malades en Chine. Des personnes ont été hospitalisées après avoir contaminées par le virus dans d'autres pays comme la France et les États-Unis.

Le Nouvel an chinois annulé

Wuhan n'est pas la seule ville chinoise a avoir été placée en quarantaine. C'est aussi le cas de Huanggang, un ville voisine. Au total, ce sont 18 millions de personnes qui sont en isolement, pour tenter de contenir l'épidémie. Les festivités du Nouvel An chinois, massivement suivies, ont été annulées à Pékin, et la Cité interdite, le monument historique le plus célèbre de Chine, va également fermer ses portes jusqu'à nouvel ordre.

L'OMS et la France se montrent rassurants... pour l'instant

De son côté, le gouvernement français assure que tout est prêt pour faire face à une arrivée du virus en France. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé que la majeure partie des hôpitaux français seront d'ici la semaine prochaine équipés d'outils permettant de dépister rapidement le virus.

L'OMS, réunie en urgence, a pour sa part déclaré qu'il était "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale. "Ne vous y trompez pas, c'est une urgence en Chine. Mais ce n'est pas encore une urgence sanitaire mondiale. Cela pourrait le devenir", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Une Française rapatriée de Wuhan : "Je suis soulagée de rentrer" .
Le rapatriement des Français de Chine se poursuit, en pleine épidémie de Coronavirus. Une étudiante française de Wuhan témoigne sur Europe 1 : "Je redoutais beaucoup la quarantaine, mais maintenant je me dis que ça va bien se passer.""J’ai hésité à rentrer, mais je préfère pour rassurer ma famille, plus que moi-même. Le manque d’informations est un peu stressant, mais je suis soulagée de rentrer. On sait qu’une fois arrivés à l’aéroport il y aura des tests médicaux, et c’est tout ce qu’on sait", témoigne-t-elle au micro d’Europe 1.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 26
C'est intéressant!