•   
  •   

France Le Guide Michelin met la gastronomie durable à l’honneur

10:25  27 janvier  2020
10:25  27 janvier  2020 Source:   msn.com

Bocuse rétrogradé par le Michelin : «Les étoiles ne s’héritent pas, elles se méritent»

  Bocuse rétrogradé par le Michelin : «Les étoiles ne s’héritent pas, elles se méritent» Gwendal Poullennec, directeur du guide Michelin, explique pourquoi il a été décidé, «à l’unanimité», de recommander désormais le célèbre restaurant de Paul Bocuse avec 2 étoiles. © AFP/Jeff Pachoud Le Parisien Un an après avoir enlevé une troisième étoile à Marc Haeberlin et Marc Veyrat, le Guide Michelin a confirmé ce vendredi avoir rétrogradé dans son édition 2020 l’auberge de Collonges-au-Mont-d’Or, près de Lyon, le restaurant mythique de Paul Bocuse.Sur les bords de Saône et dans toute la région lyonnaise, berceau de la gastronomie traditionnelle, l’émotion est considérable.

Référence mondiale des guides gastronomiques, le guide Michelin met en lumière chaque année de nouvelles tables et fait découvrir au grand public de nouveaux Reflet des gastronomies mondiales, il s’évertue à les mettre à l ’ honneur pour valoriser l’excellence de la gastronomie , synonyme de cet

Le célèbre guide rouge Michelin présente ses nouvelles tables étoilées lundi. Dans un texte juste et digne, le chef avoue son incompréhension sans céder à la colère : il respecte la décision du guide tout en gardant l'indépendance d'esprit qui le caractérise, citant son père : "On ne met pas d'autocollant

Le célèbre guide, qui dévoile son palmarès ce lundi, a créé une nouvelle catégorie pour valoriser les chefs engagés pour la planète. Une dimension qui ne fait pas encore partie des critères d’attribution des étoiles.

Le Parisien © AFP/Joel Saget Le Parisien

Suspense. C’est ce lundi soir que sera dévoilée, au Pavillon Gabriel à Paris, la cuvée 2020 du Guide Michelin. Un moment attendu avec angoisse par les chefs, dont le destin peut basculer s’ils décrochent une étoile… ou s’ils en perdent une. C’est le cas de l’Auberge de Collonges-au-Mont-d’Or, l’institution de Paul Bocuse, avertie le 15 janvier dernier qu’elle passait de trois à deux macarons. Au-delà des surprises du palmarès, une nouveauté sera annoncée lors de la cérémonie, que Le Parisien révèle en exclusivité : pour la première fois, cinquante restaurants français seront distingués pour leurs efforts en matière de respect de l’environnement, avec l’apparition d’une catégorie « gastronomie durable ». Cette mention, visible sur le site et les applications mobiles du Michelin, mais pas sur le guide papier, sera représentée par un pictogramme en forme de feuille verte inspirée de la célèbre étoile (rouge) du Guide.

Marc Veyrat plein de rancoeur : au guide Michelin, "ce sont des fous"

  Marc Veyrat plein de rancoeur : au guide Michelin, La veille de la publication du guide Michelin 2020, Marc Veyrat a encore poussé un coup de gueule contre ses critiques. Le chef, qui a perdu sa troisième étoile en 2019, ne mâche pas ses mots. Marc Veyrat ne décolère pas. Le chef, dont le restaurant La maison des bois a perdu sa troisième étoile au guide Michelin en 2019, n'est pas prêt de capituler. L'édition 2020 du guide sera révélée ce lundi 27 janvier, et c'est l'occasion pour lui de redire tout le mal qu'il pense de ces critiques gastronomiques.

Le célèbre guide rouge Michelin présente ses nouvelles tables étoilées lundi. Dans un texte juste et digne, le chef avoue son incompréhension sans céder à la colère : il respecte la décision du guide tout en gardant l'indépendance d'esprit qui le caractérise, citant son père : "On ne met pas d'autocollant

Le guide Michelin a révélé lundi son palmarès 2019. Le fameux Guide rouge a décerné lundi ses étoiles à des restaurants d’exception, mais a aussi innové en distinguant la sommellerie, le service ou encore la cuisine durable . "C’est la célébration de la gastronomie française.

LIRE AUSSI>Le Parisien Week-End a testé les restos du guide Michelin 2019

Quelques institutions triplement étoilées font partie de cette première « promotion » écolo, dont le Plaza Athénée d’Alain Ducasse, L’Arpège d’Alain Passard à Paris ou encore le Mirazur de Mauro Colagreco à Menton (Alpes-Maritimes). Ces grands chefs à la réputation mondiale ont depuis plusieurs années orienté leur cuisine vers la « naturalité », pour reprendre le mot de Ducasse, et ont valorisé le légume comme aliment central du repas. Parmi les autres établissements qui figurent dans cette liste très verte du Guide rouge, on peut aussi citer David Toutain (Paris VIIe, deux étoiles), la Table de Bruno Verjus (Paris XIIe, une étoile) ou encore le Septime (Paris XIe, une étoile), de Bertrand Grébaut, un chef très engagé.

Guide Michelin : trois nouveaux restaurants récompensés par trois étoiles en France

  Guide Michelin : trois nouveaux restaurants récompensés par trois étoiles en France Parmi eux, le chef Kei Kobayashi, installé à Paris, premier Japonais à se voir décerner cette récompense suprême. © afp.com/MARTIN BUREAU Récompensé par l'édition 2020 du guide Michelin, le chef Kei Kobayashi, installé à Paris, devient le premier Japonais à se voir décerner trois étoiles en France. Comme le veut la tradition, le guide Michelin révélait ce lundi son palmarès tant attendu. Et cette année, trois nouveaux restaurants rejoignent les prestigieux établissements français à compter trois étoiles décernées par le célèbre guide culinaire.

Le célèbre guide gastronomique Michelin , dont l'édition 2020 sera dévoilée lundi, connaît le Cette année, le Guide a rétrogradé le restaurant Paul Bocuse, un fleuron de la gastronomie française, en Les frères André et Édouard Michelin , qui croient à l 'essor de l'automobile, décident de mettre à la

Les pâtissiers enfin mis à l ' honneur . Depuis plus de dix ans, le Michelin faisait la sourde oreille aux complaintes de chefs pâtissiers, oubliés des avis. Trois nouveaux prix sont créés : sommellerie, personnel de salle et gastronomie durable . Une façon pour le Guide rouge de rappeler l'importance

Une cuisine définie par les livraisons quotidiennes

« Je propose une cuisine française, avec 95 % de produits français, explique-t-il. Je peux mettre un visage sur chaque légume, fruit ou poisson de pêche durable que je sers au restaurant. Pour moi, il s’agit plus généralement de mettre le vivant au centre. Cela passe aussi par l’achat d’énergie renouvelable, le tri quotidien de nos biodéchets et la réduction de la viande dans nos menus. Sans oublier le respect des collaborateurs et de leur qualité de vie, ce dont moi je n’ai pas eu la chance de bénéficier quand je démarrais dans le métier ! » Pour Bertrand Grébaut, il est inacceptable que des restaurants de palace à 400 euros le couvert fassent travailler leur personnel 15 heures par jour.

VIDÉO. Paul Bocuse perd sa 3e étoile : « Le Guide Michelin a tapé trop fort »

Comment définir au juste la « gastronomie durable » ? Pour Gwendal Poullennec, le directeur international du Guide Michelin, « c’est avant tout une dynamique portée par des chefs qui s’engagent pour avoir un impact positif sur la planète et sur la société. Ces actions se concrétisent, au quotidien, dans leur travail avec leurs fournisseurs et leurs salariés. » Pas facile, donc, d’établir des critères précis et vérifiables. Mais chacun des cinquante établissements sélectionnés par le Guide rouge l’a été pour des raisons bien précises. La Table de Bruno Verjus, par exemple, propose une « cuisine de l’instant », définie en fonction de ce que lui livrent chaque matin les producteurs.

Guide Michelin : trois nouveaux chefs récompensés par trois étoiles en France

  Guide Michelin : trois nouveaux chefs récompensés par trois étoiles en France Dans son guide 2020, dévoilé lundi, le Michelin a distingué 628 tables dont 18 nouveaux restaurants étoilés. Trois nouveaux chefs obtiennent trois étoiles : Glenn Viel en Provence, Christopher Coutanceau à La Rochelle ainsi que le japonais Kei Kobayashi. Le monde de la gastronomie française retenait son souffle, lundi avant l'annonce du palmarès 2020 du guide Michelin. Dans son guide 2020, le Michelin a distingué 628 tables, quatre de moins que l'an dernier, dont 18 nouveaux restaurants étoilés à Paris.

GASTRONOMIE DURABLE à Christopher Coutanceau, ACCUEIL ET SERVICE à Sarah Benahmed. SOMMELLERIE à Albert Malongo Ngimbi. Les restaurants 3 étoiles du Guide Michelin . Seules 27 tables avec la mention "Cuisine unique. Vaut le voyage" figurent dans le guide rouge.

Gastronomie : le guide Michelin est-il toujours "la" référence ? 18:11 | mis à jour à 19:50 - Temps de lecture

« Cela ne fait pas vraiment partie de l’expérience de table »

Bruno Verjus bannit aussi les pesticides, pour respecter le sol et la santé de ses clients. Il faut dire qu’il est médecin de formation ! Quant au chef du Septime, s’il rêve d’avoir un jour son propre potager comme Alain Passard, le pionnier du genre, il a décidé en attendant de s’associer au projet de ferme urbaine installée sur l’ancienne base aérienne de Brétigny (Essonne), où il pourra trouver de beaux légumes cultivés à moins de 50 kilomètres de son restau…

LIRE AUSSI>Pourquoi le Guide Michelin se marie avec TripAdvisor

Pour Bertrand Grébaut, il serait logique, à terme, de prendre en compte ces efforts de développement durable lors de l’attribution des étoiles Michelin. Gwendal Poullennec n’y est pas favorable : « Nous n’avons pas intégré cette dimension dans nos critères pour les étoiles, car elle ne fait pas vraiment partie de l’expérience de table. Mais en créant cette mention « gastronomie durable », nous mettons en lumière des chefs engagés pour encourager la profession à faire sa révolution. D’ailleurs, c’est bien ça que Michelin fait le mieux : une émulation positive. »

Guide Michelin : une étoile verte pour récompenser les chefs qui allient écologie et gastronomie

  Guide Michelin : une étoile verte pour récompenser les chefs qui allient écologie et gastronomie Le guide Michelin encourage le développement durable en cuisine. Il a dévoilé lundi une nouvelle récompense qui récompense les chefs les plus écolos. Matériaux naturels, énergie verte, produits locaux et saisonniers Autant de critères qui permettent de remporter ce nouveau macaron vert. Le Guide rouge se met au vert. Lundi, le guide Michelin a dévoilé son célèbre palmarès. La France compte trois nouveaux restaurants trois étoiles au guide Michelin : le Japonais Kei Kobayashi à Paris, Glenn Viel aux Beaux-de-Provence et Christopher Coutenceau à La Rochelle.

En plus d'un siècle, le guide Michelin est devenu une référence dans la classification de la gastronomie française. Chaque année, il attribue ses étoiles aux grands chefs cuisiniers et son influence évolue à l 'heure d'internet et des réseaux sociaux. Aujourd'hui le guide rouge est à la fois

— Le guide MICHELIN (@guideMichelinFR) 21 janvier 2019. …Un Parfum de Gourmandise, (Périgueux), Restaurant de Lauzun (Pézenas) Prix MICHELIN du sommelier : Albert Malongo Ngimbi, sommelier en chef à la Table Saint Crescent. Prix de la gastronomie durable : Christopher

Les lauréats de la catégorie « gastronomie durable »

Le Clos des Sens (Laurent Petit)

Mirazur (Mauro Colagreco)

Arpège (Alain Passard)

Plaza Athenée (Romain Meder et Alain Ducasse)

Troisgros-Le Bois sans Feuilles (Michel et César Troisgros)

Régis et Jacques Marcon (Jacques Marcon)

Yoann Conte (Yoann Conte)

L’Oustau de Baumanière (Glenn Viel)

La Bastide de Capelongue (Edouard Loubet)

David Toutain (David Toutain)

Le Coquillage (Hugo Roellinger)

Serge Vieira (Serge Vieira)

La Marine (Alexandre Couillon)

La Maison d’à Côté (Christophe Hay)

La Grenouillère (Alexandre Gauthier)

Christopher Coutanceau (Christopher Coutanceau)

Jean Sulpice (Jean Sulpice)

Hostellerie Jérôme (Bruno Cirino)

Maison Aribert (Christophe Aribert)

La Chassagnette (Armand Arnal)

Cyril Attrazic (Cyril Attrazic)

Auberge du Vert Mont (Florent Ladeyn)

L’Etang du Moulin (Jacques Barnachon)

Le Prince Noir-Vivien Durand (Vivien Durand)

Hostellerie Bérard (Jean-François Bérard)

G.A. Au Manoir de Rétival (David Goerne)

Fontevraud Le Restaurant (Thibaut Ruggeri)

L’Oustalet (Laurent Deconinck)

Le Clair de la Plume (Julien Allano)

L’Alchémille (Jérôme Jaegle)

Auberge La Fenière (Reine et Nadia Sammut)

Prairial (Gaëtan Gentil)

Le George (Simone Zanoni)

Septime (Bertrand Grébaut)

Table (Bruno Verjus)

Le Petit Hôtel du Grand Large (Hervé Bourdon)

Ursus (Clément Bouvier)

Aux Terrasses (Jean-Michel Carrette)

Äponem-Auberge du Presbytère (Amélie Darvas)

L’Or Q’idée (Naoelle D’Hainaut)

Le Moulin de Léré (Frédéric Molina)

Le Bec au Cauchois (Pierre Caillet)

Pertica (Guillaume Foucault)

Le Tilleul de Sully (Thierry Parat)

Ar Men Du (Philippe Emmanuelli)

Caves Madeleine (Martial Blanchon)

Le Saltimbanque (Sébastien Porquet)

La Table d’Hôte (Thomas Collomb)

Le Garde Champêtre (Gil Nogueira)

Anona Thibaut (Spiwack)

"C'est une chance d'avoir ça près de la maison" : à Montaigu, on mange étoilé à peu de frais .
A l'occasion de la sortie du Guide Michelin, Europe 1 vous emmène à l'une des tables étoilées les moins chères de France. A Montaigu, en Vendée, le chef Xavier Giraudet vient de décrocher sa première étoile, tout en proposant un menu gastronomique pour une vingtaine d'euros.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!