•   
  •   

France Toulouse: l'archevêque rappelle la police "au respect" après une intrusion dans une église

22:25  02 février  2020
22:25  02 février  2020 Source:   lexpress.fr

L'Eglise, l'archevêque et le «coïtus interruptus»

  L'Eglise, l'archevêque et le «coïtus interruptus» Dans un petit ouvrage où il redit son opposition à la loi bioéthique, Michel Aupetit vante étonnamment les charmes du retrait, plus écolo que la pilule. En matière de contraception, Michel Aupetit, l’archevêque de Paris, prend des positions, dira-t-on, osées. Dans un petit opuscule qui vient de paraître, le prélat, ancien médecin de son état, se mue étonnamment en chantre du coïtus interruptus, pratique vintage que l’on croyait pourtant réprouvée par l’Eglise catholique. La sortie d’Aupetit commence d’ailleurs à faire jaser dans le petit Landerneau catholique qui se demande, ces dernières heures sur les réseaux sociaux, quelle mouche a piqué l’archevêque.

Un policier est entré dans le porche de Notre-Dame-du-Taur, afin d'extraire une femme, samedi lors d'une manifestation des gilets jaunes.

Un policier est entré dans une église pour interpeller une manifestante © Capture Twitter / @laurentbigotfr Un policier est entré dans une église pour interpeller une manifestante

L'archevêque de Toulouse, Mgr Robert Le Gall a rappelé ce dimanche au respect des églises comme "lieux de paix et d'asile", après une intrusion policière la veille, "par inadvertance" selon la préfecture, dans le porche de Notre-Dame-du-Taur lors d'une manifestation de gilets jaunes.

LIRE AUSSI>> Le gilet jaune Eric Drouet annonce qu'il quitte le mouvement

RDC: à Bukavu, le laboratoire pharmaceutique de l'Église part en fumée

  RDC: à Bukavu, le laboratoire pharmaceutique de l'Église part en fumée Dans l’est de la RDC, l’Église catholique de Bukavu a perdu mercredi dernier son laboratoire de fabrication des produits pharmaceutiques. Ce laboratoire appartenait au bureau diocésain des œuvres médicales (BDOM). Il a été consumé par un feu dont l’origine serait dû aux perturbations liées aux coupures électriques. C’est ce laboratoire qui a contribué à la production du chlore pour lutter contre l’extension du virus Ebola au Sud-Kivu. Le visageC’est ce laboratoire qui a contribué à la production du chlore pour lutter contre l’extension du virus Ebola au Sud-Kivu.

"Hier, des manifestants se sont réfugiés dans l'église Notre-Dame-du-Taur, proche du Capitole à Toulouse. Les forces de l'ordre sont entrées dans le porche de cette église. Dans le climat de violence que nous vivons dans notre ville depuis plus d'un an tous les samedis, tout en reconnaissant le difficile travail accompli par ces forces de l'ordre dans notre pays, j'appelle chacun à plus de calme dans une volonté de dialogue", a déclaré l'archevêque dans un communiqué.

"Je rappelle que nos églises restent des lieux de paix et d'asile qui doivent être respectés comme tels", a-t-il ajouté. La scène, filmée et diffusée sut Twitter par le journaliste Laurent Bigot de AB7Media, une chaîne YouTube couvrant les mobilisations sociales, s'est rapidement propagée sur les réseaux sociaux.

Toulouse : Un appel à témoins lancé après la disparition d'une jeune fille de 15 ans

  Toulouse : Un appel à témoins lancé après la disparition d'une jeune fille de 15 ans La jeune fille de 15 ans, originaire de Saverdun en Ariège et scolarisée à Toulouse, n’a plus donné de ses nouvelles à ses proches depuis lundi matin © Police Nationale 31 Sofia n'a plus donné de ses nouvelles depuis le lundi 27 janvier, la police a lancé un appel à témoins. DISPARITION - La jeune fille de 15 ans, originaire de Saverdun en Ariège et scolarisée à Toulouse, n’a plus donné de ses nouvelles à Elle n’a plus donné de nouvelles à , alors qu’elle quittait le domicile familial, à Saverdun, en Ariège.

"Il n'y a pas eu d'exercice coercitif", se défend la préfecture

"Un policier est entré par inadvertance sous le porche" de l'église "afin d'en extraire une femme en la saisissant par le bras", s'est défendu la préfecture dans un communiqué samedi soir. "Le policier a immédiatement relâché cette femme dès lors qu'il a réalisé qu'il se retrouvait sous le porche d'une église. En aucun cas, il n'a pénétré à l'intérieur de l'église. Il n'a pas franchi les portes battantes qui mènent à la nef. Il n'a procédé à aucune interpellation à ce moment-là. Il n'y a pas eu d'exercice coercitif", a-t-elle détaillé.

LIRE AUSSI>> De Sarkozy aux gilets jaunes : une doctrine du maintien de l'ordre "battue en brèche"

L'incident, a souligné la préfecture, est intervenu alors que "les groupes de manifestants hostiles" s'étaient "réfugiés dans plusieurs entrées de bâtiments rue du Taur", ou se dresse l'église, et que des "policiers ont cherché à les extraire de ces différents bâtiments".

Les forces de l'ordre, a indiqué la préfecture, intervenaient pour faire respecter l'arrêt interdisant aux gilets jaunes d'accéder à la place du Capitole devant effectuer pour ce faire, "malgré plusieurs sommations", des "refoulements successifs" en usant de "moyens lacrymogènes". Six personnes, a ajouté la préfecture, ont été interpellées lors de cette manifestation - devenue rituelle à Toulouse depuis le début du mouvement gilets jaunes - qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes.

Toulouse : Poursuivi par la police, il sème des billets de banque à tous les vents .
Un homme de 20 ans a été interpellé lundi à Toulouse à la suite d’une course-poursuite à pied. Il transportait 3.500 euros en liquide sur lui et en a semé une partie © Franck Lodi / Sipa Des billets de banque. Illustration. FAITS DIVERS - Un homme de 20 ans a été interpellé lundi à Toulouse à la suite d’une course-poursuite à pied. Il transportait 3.500 euros en liquide s Un jeune Toulousain de 20 ans a été placé en garde à vue, lundi en fin d’après-midi, à la suite d’une course-poursuite à pied avec la police.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!