•   
  •   

France Coronavirus : les premiers Français rapatriés de Chine sont sortis de quarantaine

12:25  14 février  2020
12:25  14 février  2020 Source:   nouvelobs.com

Coronavirus 2019-nCoV : 35 nouveaux Français rapatriés de Chine accueillis dans les Bouches-du-Rhône

  Coronavirus 2019-nCoV : 35 nouveaux Français rapatriés de Chine accueillis dans les Bouches-du-Rhône Ces 35 Français ont transité par l'Angleterre avant d'atterrir dimanche à Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Ils seront dépistés pour le coronavirus 2019-nCoV. © Fournis par Franceinfo De nouveaux Français sont rapatriés dimanche de Chine, épicentre de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV. 35 ressortissants ont atterri en début d'après-midi à Istres, dans les Bouches-du-Rhône, rapporte France Bleu Provence.Ils ont été rapatriés par un avion britannique qui a atterri en Angleterre dimanche matin, avant de prendre un nouveau vol en direction de la France.

Placés en quarantaine depuis le 31 janvier dans un centre de vacances du sud de la France pour s'assurer qu'aucune infection au nouveau coronavirus n'était à constater, les premiers rapatriés de Chine sont sortis le 14 février, à bord de navettes.

Parties de Wuhan une quinzaine d'heures plus tôt pour fuir le coronavirus , quelque 180 personnes, en majorité françaises , sont arrivées vendredi après-midi

  Coronavirus : les premiers Français rapatriés de Chine sont sortis de quarantaine © Copyright 2020, L'Obs

Cent quatre-vingt-une personnes ont quitté le centre où elles étaient en quarantaine depuis leur retour de Chine.

Les premiers rapatriés de Chine sont sortis ce vendredi, à bord de navettes, du centre de vacances du sud de la France où ils étaient placés en quarantaine, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Au total, 181 personnes qui étaient confinées à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, depuis le 31 janvier et leur retour de Wuhan, épicentre de l’épidémie de nouveau coronavirus, doivent recouvrer leur liberté ce vendredi 14 février, certaines de ne pas être contaminées.

Coronavirus : La quarantaine se termine pour les rapatriés de Wuhan à Carry-le-Rouet

  Coronavirus : La quarantaine se termine pour les rapatriés de Wuhan à Carry-le-Rouet La quarantaine se termine pour 181 français rapatriés de Wuhan. Ils étaient logés dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet dans les Bouches-du-Rhône. Aucune contamination n'a été détectée durant ces quatorze jours. Les rapatriés et les riverains sont soulagés du dénouement de la situation. Les 181 premiers rapatriés de Wuhan, en Chine, vont pouvoir quitter le centre de vacances de Carry-le-Rouet, où ils étaient en quarantaine. Parmi ces rapatriés revenus en France le 31 janvier, les autorités n'ont fait état d'aucune contamination au virus Covid-19.

Un avion militaire a rapatrié 182 personnes de Chine , en grande partie des Français expatriés Parmi les passagers, deux cas suspects de coronavirus , qui se sont finalement révélés négatifs. Toute sortie est interdite, suivant le principe de précaution. Un cadre agréable et convivial qui

Ce sont les premiers d'Europe. Le syndicat des tour-opérateurs français (Seto) recommande la suspension des voyages organisés vers la Chine jusqu'au 21 février, du fait de l'épidémie de coronavirus .

Elles ont toutes reçu un « certificat de non-contagiosité », a précisé à l’AFP un responsable de la Croix-Rouge, Marc Zyltman. « Ce sont des personnes comme vous et moi », a-t-il ajouté.

Coronavirus : qu’est-ce qui attend les rapatriés français de Wuhan ?

Ce vendredi à 6h30, les premières personnes confinées ont été dirigées par la Croix-Rouge à travers le sas de sortie du centre de confinement, une grande tente blanche où elles ont enlevé leur masque et se sont lavé les mains au gel hydroalcoolique, a constaté l’un des trois journalistes de l’AFP eux-mêmes confinés.

Certains partent par leurs propres moyens, récupérés par des proches, tandis que les autres prennent place à bord de navettes pour les gares et aéroports, dont les départs doivent s’échelonner dans la matinée.

Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France

  Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France Après 14 jours de quarantaine près de Marseille, quelque 120 personnes évacuées de Wuhan en Chine ont commencé à recouvrer la liberté dimanche, avec le soulagement de ne pas être contaminées par le nouveau coronavirus, a constaté une journaliste de l'AFP. Il s'agit de la deuxième vague de rapatriés en France à pouvoir sortir du centre de vacances de Carry-le-Rouet, que 181 personnes avaient déjà pu quitter vendredi. La maladie due au nouveauIl s'agit de la deuxième vague de rapatriés en France à pouvoir sortir du centre de vacances de Carry-le-Rouet, que 181 personnes avaient déjà pu quitter vendredi.

Après 14 jours de confinement, les 181 premiers ressortissants français vont pourvoir sortir ce vendredi 14 février 2020 du centre de vacances de Carry-le-Rouet. Ces familles françaises qui vivaient en Chine vont pouvoir reprendre une vie normale.

Parties de Wuhan une quinzaine d'heures plus tôt pour fuir le coronavirus , quelque 180 personnes, en majorité françaises , sont arrivées vendredi après-midi dans le centre de vacances de la station balnéaire de Carry-le-Rouet, près de Marseille, où ils vont rester confinés deux semaines.

Aucune contamination décelée

Tous vont pouvoir reprendre librement le cours de leur vie, pour la première fois depuis leur départ de Wuhan, dans le centre de la Chine : parmi ces rapatriés, les autorités n’ont fait état d’aucune contamination au virus à l’origine de la maladie Covid-19. La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’entretiendra avec certains d’entre eux à Carry-le-Rouet à la mi-journée.

Après le départ ce vendredi de ces 181 personnes, 44 restent encore confinées dans le même centre de vacances, et 113 autres à Aix-en-Provence, dans les locaux de l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (Ensosp).

Une partie est arrivée à bord d’un deuxième vol, le 2 février, et leur quarantaine doit se terminer dimanche 16 février. Les 35 personnes arrivées elles le 9 février, via Londres, devront patienter jusqu’au 23 février.

VIDEO. Coronavirus: Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France

  VIDEO. Coronavirus: Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France Des ressortissants français de Wuhan qui ont fui l’épidémie de coronavirus vont quitter ce dimanche Aix-en-Provence et Carry-le-Rouet où ils étaient placés en quarantaine © Hector Rampal / AFP Un rapatrié français de Wuhan quitte le centre de vacances de Carry-le-Rouet où il était placé en quarantaine CORONAVIRUS - Des ressortissants français de Wuhan qui ont fui l’épidémie de coronavirus vont quitter ce dimanche Aix-en-Provence et Carry-le-Rouet où ils Après 14 jours de quarantaine près de Marseille, quelque 120 personnes évacuées de Wuhan en Chine ont commencé à recouvrer

Enfin libres. Les 181 premiers rapatriés de Wuhan, en Chine , doivent recouvrer vendredi 14 février une totale liberté. Ils ont commencé à quitter le centre Je vous propose de lire cette interview d'Eric Heyer, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques, qui juge "surprenante" la

Parties de Wuhan une quinzaine d'heures plus tôt pour fuir le coronavirus , quelque 180 personnes, en majorité françaises , sont arrivées vendredi après-midi dans le centre de vacances de la station balnéaire de Carry-le-Rouet, près de Marseille, où ils vont rester confinés deux semaines.

Le bilan humain de l’épidémie en Chine continentale est désormais de 63 851 cas confirmés et 1 380 morts. En dehors de la Chine, y compris les régions autonomes de Macao et de Hongkong, plus de 500 cas et trois morts ont été recensés dans une trentaine de pays et territoires.

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Coronavirus : les derniers rapatriés dans le sud de la France ne sont plus en quarantaine .
Arrivées à Aix-en-Provence via Londres, ces 35 personnes avaient été évacuées de Wuhan, épicentre de l'épidémie, le 9 février. "Toutes négatives au test du Covid-19", elles sont évacuées dimanche. "Toutes négatives au test du Covid-19", les dernières personnes évacuées de Chine et rapatriées dans le sud de la France quittaient dimanche le centre de formation des pompiers à Aix-en-Provence où elles étaient confinées depuis 14 jours, a indiqué la préfecture.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!