•   
  •   

France Municipales à Paris : ce qu'il faut savoir sur le renoncement de Benjamin Griveaux

14:20  14 février  2020
14:20  14 février  2020 Source:   lejdd.fr

Abandon de Griveaux : Hidalgo condamne, Villani apporte son soutien

  Abandon de Griveaux : Hidalgo condamne, Villani apporte son soutien La maire de Paris et le candidat dissident Cédric Villani, ex-concurrents de Griveaux, ont réagi ce vendredi à son abandon des municipales. © afp.com/Thomas SAMSON La maire de Paris et le candidat dissident Cédric Villani, ex-concurrents de Griveaux, ont réagi ce vendredi Quelques minutes après l'annonce du retrait de Benjamin Griveaux de la course aux municipales à Paris après la diffusion de vidéos intimes, Anne Hidalgo a appelé, dans un communiqué transmis à l'AFP, "au respect de la vie privée et des personnes".

Maintenant que la tête de liste de Paris en commun a jeté l 'éponge, le parti présidentiel va désormais devoir trouver un successeur à Benjamin Griveaux dans la course à la mairie de la capitale, à seulement un mois du scrutin. Parmi les candidats potentiels se trouvent bien évidemment certains

D'une voix blanche, vendredi 14 février, Benjamin Griveaux a annoncé qu ' il retirait sa candidature à la mairie de Paris . Selon les premiers éléments recueillis, cette décision fait suite à la publication, sur un blog confidentiel, de vidéos d'échanges de messages à caractère sexuels, entre une personne

Candidat de La République en marche à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux renonce à se présenter après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel. Un rebondissement dans la campagne des municipales, un mois seulement avant le scrutin, et une nouvelle déconvenue pour le parti présidentiel. © AFP

Candidat de La République en marche à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux renonce à se présenter après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel. Un rebondissement dans la campagne des municipales, un mois seulement avant le scrutin, et une nouvelle déconvenue pour le parti présidentiel.

Ce qu'il s'est passé. Benjamin Griveaux, candidat de La République en marche (LREM) aux élections municipales à Paris, a retiré vendredi sa candidature après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel. C'est pour protéger ses proches et son camp politique, dit-il, qu'il a fait ce choix. "Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence", a-t-il déclaré en début de matinée au siège de l'AFP.

Benjamin Griveaux "vexé" par un tweet, il plante une radio

  Benjamin Griveaux Ce mardi 11 février, Benjamin Griveaux a annulé sa venue sur Sud Radio où il était invité. Le candidat aux prochaines élections municipales à Paris n’aurait pas apprécié un tacle du patron de la station sur Twitter. En campagne pour les élections municipales de Paris, Benjamin Griveaux avait prévu de se rendre dans les locaux de Sud Radio pour parler de son programme. Le candidat qui entend notamment s’attaquer aux punaises de lit a finalement annulé ce déplacement ce mardi 11 février. Didier Maïsto, le patron de la station, pense savoir que le candidat à la mairie de Paris n’a pas apprécié l’un de ses tacles.

Faut -il avoir peur du coronavirus ? Benjamin Griveaux , lui, n’envisage pas de démentir les faits. Ces messages érotiques semblent bien avoir été échangés avec une femme qui n’était pas la sienne, en mai « Il reconnaît que ce n’est pas la meilleure initiative qu ’ il ait eue, confie un de ses proches.

Il mise sur le sérieux et le pragmatisme pour tenter de rebondir face à la maire sortante, Anne Hidalgo, et sa principale rivale, Rachida Dati. Benjamin Griveaux a présenté jeudi 13 février son programme de campagne. Mais il doit réussir à inverser des sondages pour l 'instant défavorables s' il veut

Le désormais ex-candidat a indiqué s'être entretenu, tard jeudi soir, avec le président Emmanuel Macron pour lui faire part de sa décision. Selon lui, l'intéressé l'a assuré de son soutien. "Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires. C'est d'abord ma famille, vous l'aurez compris", a ajouté Benjamin Griveaux.

La diffusion de cette vidéo revendiquée par un artiste russe. A partir de mercredi soir, une vidéo intime et des messages explicites, adressés à une femme, ont été relayés sur les réseaux sociaux. Sur le site internet de Libération, l'artiste contestataire russe Piotr Pavlenski, connu pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017, revendique la mise en ligne de ces images. "Il affirme tenir cette vidéo d'une 'source' qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux", écrit le journal. L'artiste dit avoir voulu "dénoncer l'hypocrisie" du candidat, "qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales".

Municipales à Paris : qui pour succéder à Benjamin Griveaux ?

  Municipales à Paris : qui pour succéder à Benjamin Griveaux ? Le retrait soudain de la candidature de Benjamin Griveaux pour l’élection municipale à Paris laisse La République en Marche orpheline. Le parti présidentiel va devoir trouver d’urgence un nouveau candidat. © Raphael Lafargue/ABACAPRESS.COM Pour La République en Marche, il y a une double-urgence ce vendredi. Urgence de trouver une tête de liste pour remplacer Benjamin Grivaux qui a annoncé son retrait vendredi matin après la diffusion de vidéos intimes sur les réseaux sociaux.

Benjamin Griveaux , le candidat La République en marche et ancien porte-parole du gouvernement, a annoncé vendredi 14 février à l'AFP et BFMTV qu ' il se retirait de la course à l'élection municipale à Paris . Cette décision intervient 48 heures après la publication, sur internet, de vidéos et messages

Il faut qu ' il fasse face. Je n'ai rien ni pour ni contre Benjamin même si ce n'est pas mon candidat favori pour Paris . Ce qui lui arrive est inadmissible» Benjamin Griveaux nous a donc demandé d'engager des poursuites contre toute publication qui serait contraire à ces dispositions protectrices», ont écrit

Un coup de tonnerre pour En marche. Ce renoncement met La République en marche dans une très mauvaise posture, un mois seulement avant les élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Dans la capitale, où Macron a été plébiscité en 2017, le parti présidentiel était mal parti. Le dernier sondage du JDD donnait Benjamin Griveaux troisième derrière Anne Hidalgo et Rachida Dati.

Si le parti présidentiel décide de se maintenir dans la course, il faudra trouver un remplaçant en urgence, la date butoir pour le dépôt des listes étant le 27 février. "Nous avons un projet ambitieux pour Paris, nous continuerons à le porter, a réagi le délégué général de LREM Stanislas Guerini devant la presse. Nous allons réfléchir à la meilleure proposition à faire pour l'incarner." Il y aura "quoi qu'il arrive" une liste LREM à Paris, a commenté la macroniste Olivia Grégoire. La potentielle future tête de liste devra se faire connaître – et apprécier – des Parisiens en quelques semaines seulement. Pour les autres candidats, les cartes sont rebattues. Le scrutin pourrait ressembler davantage à un duel gauche-droite, Hidalgo-Dati.

Un roman d'anticipation anti-Sarkozy écrit par Griveaux en 2007 refait surface

  Un roman d'anticipation anti-Sarkozy écrit par Griveaux en 2007 refait surface Dans ce livre diffusé seulement en ligne, le candidat LREM à la mairie de Paris décrit une France "ultralibérale" et "sécuritaire".

Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et que leur teneur change considérablement alors que les événements approchent. Le sénateur Julien Bargeton avait annoncé sa candidature en septembre 2018, avant de rallier Benjamin Griveaux en mars 2019[24],[25].

Que retenir de cette séquence de crise? Benjamin Griveaux avait- il d’autre choix que de se retirer? Arnaud BENEDETTI.- Il était confronté à Politiquement, à l ’heure où je vous réponds, la question qui se pose est de savoir qui va mener les marcheurs à Paris , ville qui sociologiquement leur était acquise.

L'épilogue d'une campagne chaotique. Le renoncement de Benjamin Griveaux marque la fin d'une campagne émaillée d'embûches. Dès le départ, ce proche d'Emmanuel Macron a dû faire face à la dissidence du mathématicien Cédric Villani. Puis, les bad buzz se sont enchaînés. Il y a eu la diffusion d'un enregistrement dans lequel le candidat tout-juste investi insulte plusieurs de ses camarades. Dans un premier temps, il avait refusé de s'excuser.

Au fur et à mesure que les mauvais sondages s'empilaient, les propositions fortes du candidat (un "Central park" parisien, 100.000 euros pour devenir propriétaire et les "managers de rue") n'ont pas reçu un bon accueil. Jeudi encore, le natif de Châlon-sur-Saône faisait une bourde en regrettant la faible fréquentation du musée Carnavalet. Et pour cause, le monument est actuellement fermé pour travaux.

Un précédent aux Etats-Unis. La mésaventure de Benjamin Griveaux ressemble à une autre, celle de l'Américain Anthony Weiner. Le démocrate, favori pour la mairie de New York en 2013, avait vu sa carrière brisée après la révélation de photos suggestives et de SMS crus envoyés à une femme. Avec une différence notable : Anthony Weiner avait envoyé ces images à une mineure, ce qui lui a valu d'être condamné à 21 mois de prison ferme et 10.000 dollars d'amende. En 2011, il avait déjà démissionné du Congrès pour des faits similaires.

Mounir Mahjoubi se dit "disponible" pour prendre la suite de Benjamin Griveaux

  Mounir Mahjoubi se dit « Beaucoup de marcheurs me demandent d’être ce candidat », affirme le député LREM de Paris après le retrait de Benjamin Griveaux de la campagne des municipales parisiennes. « J’ai toujours dit [...] que j’étais disponible », a déclaré Mounir Mahjoubi vendredi après-midi à l’issue d’une réunion de crise au quartier général de La République en marche à Paris. « Beaucoup de marcheurs me demandent d’être ce candidat. Mais le candidat ne sera pas que celui d’En marche, il sera aussi celui du rassemblement », a estimé l’ancien secrétaire d’Etat au Numérique.

DOCUMENT BFM PARIS - Tête de liste LaREM pour les élections municipales à Paris , Benjamin Griveaux a annoncé qu ' il retirait sa candidature ce vendredi matin.

Ce vendredi matin, il devait être l 'invité de RTL mais a annulé sa venue. Il a également annulé sa participation à plusieurs rendez-vous médias et surtout une réunion publique prévue à 8h30, qui devait être retransmise sur les réseaux Municipales à Paris : le MoDem soutiendra Benjamin Griveaux .

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Municipales à Paris : Buzyn rejette certaines mesures du programme de Griveaux .
La nouvelle candidate LREM à la mairie de Paris exclut la possibilité d'un "Central Park" en plein Paris et la fameuse proposition des 100 000 euros d'apport.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!