•   
  •   

France Vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux : que risquent ceux qui ont diffusé ces images

16:20  14 février  2020
16:20  14 février  2020 Source:   msn.com

Abandon de Griveaux : Hidalgo condamne, Villani apporte son soutien

  Abandon de Griveaux : Hidalgo condamne, Villani apporte son soutien La maire de Paris et le candidat dissident Cédric Villani, ex-concurrents de Griveaux, ont réagi ce vendredi à son abandon des municipales. © afp.com/Thomas SAMSON La maire de Paris et le candidat dissident Cédric Villani, ex-concurrents de Griveaux, ont réagi ce vendredi Quelques minutes après l'annonce du retrait de Benjamin Griveaux de la course aux municipales à Paris après la diffusion de vidéos intimes, Anne Hidalgo a appelé, dans un communiqué transmis à l'AFP, "au respect de la vie privée et des personnes".

QUESTION - Que risque -t-on en diffusant des vidéos d'une tierce personne à caractère sexuel ? Interrogé par le journal Libération, Piotr Pavlenski a déclaré qu'il était à l'origine de la diffusion des vidéos intimes et messages compromettants qui ont entraîné le retrait de Benjamin Griveaux dans

Lui, comme tout ceux diffusant ces vidéos , sont passibles d’emprisonnement et de 60.000 euros Tous apportent leur soutien à Benjamin Griveaux et appellent au respect de la vie privée des Municipales à Paris : Benjamin Griveaux retire sa candidature après la diffusion de vidéos intimes .

La diffusion d’images à caractère sexuel d’une personne sans son accord est passible de deux ans emprisonnement.

Le Parisien © AFP/Lionel Bonaventure Le Parisien

C’est terminé pour Benjamin Griveaux. L’ancien secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances a annoncé le retrait de sa candidature à la mairie de Paris ce jeudi, un mois avant le premier tour, après la diffusion de vidéos intimes qui lui sont attribuées.

Un article paru le 1er février, et hébergé sur un site créé en novembre 2019, est relayé depuis jeudi soir sur les réseaux sociaux. Dedans, deux séquences en plan serré montrent un homme en train de se masturber, ainsi que des captures d’écran de messages échangés sur le ton de la drague.

Retrait de Benjamin Griveaux : "On nous prive du combat pour Paris"

  Retrait de Benjamin Griveaux : La secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher, également candidate dans le 16e arrondissement de Paris, a réagi au retrait de Benjamin Griveaux. "On a le sentiment qu’on nous prive de ce combat pour Paris", s’insurge-t-elle sur Europe 1. Après le retrait de Benjamin Griveaux, la République en marche doit trouver en catastrophe un nouveau candidat pour la mairie de Paris. "On a le sentiment qu’on nous prive de ce combat pour Paris", a réagi Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’état auprès du ministre de l’Économie et des Finances, vendredi soir sur Europe 1.

À un mois du scrutin, Benjamin Griveaux , le candidat LaREM à la mairie de Paris a annoncé son retrait de la campagne, dans une allocution à BFM Cette décision soudaine fait suite à la diffusion d'une vidéo intime attribuée au candidat, diffusée sur un site internet et sur les réseaux sociaux.

En cause: la diffusion de messages et de vidéos intimes attribués à l'ancien candidat La République en marche sur internet. Maintenant que la tête de liste de Paris en commun a jeté l'éponge, le parti présidentiel va désormais devoir trouver un successeur à Benjamin Griveaux dans la course à la

L’activiste russe réfugié en France, Piotr Pavlenski, qui a signé l’article en question et revendique la diffusion des images, a expliqué à Libération avoir voulu « dénoncer l’hypocrisie » de l’ex-porte-parole du gouvernement. « Il affirme détenir cette vidéo d’une source qui avait une relation consentie avec Benjamin Griveaux », écrit le journal. L’avocat de l’ex-candidat LREM, Me Richard Malka, a annoncé « qu’il poursuivra toutes les publications qui violeront la vie privée », tout en assurant que « la question de savoir si cette vidéo est authentique ou non ne (l)'intéresse pas ».

Quel est le délit ?

« On l’appelle vulgairement le revenge porn », comme nous l’explique l’avocat au barreau de Paris Avi Bitton. Créé en 2016 par l’article 226-2-1 du Code pénal, ce délit consiste, en l’absence d’accord de la personne pour la diffusion, à porter à la connaissance du public ou d’un tiers tout enregistrement ou tout document portant sur des paroles ou des images présentant un caractère sexuel, obtenu, avec le consentement exprès ou présumé de la personne ou par elle-même.

Morandini Live : le point sur l’affaire Griveaux, Agnès Buzyn prend la relève

  Morandini Live : le point sur l’affaire Griveaux, Agnès Buzyn prend la relève Morandini Live est à retrouver sur Cnews et Non Stop People. Au programme de l’émission du lundi 17 février : Agnès Buzyn à la place de Benjamin Griveaux, le point sur l’affaire Griveaux trois jours après le début du scandale. © capture d'écran Morandini Live - Non Stop People Morandini Live : le point sur l’affaire Griveaux, Agnès Buzyn prend la relève Une émission consacrée à l’affaire Griveaux et ses conséquences. Après avoir affirmé le contraire vendredi, c’est finalement Agnès Buzyn qui prend la place de Benjamin Griveaux.

Après la diffusion de vidéos à caractère pornographique – sur lesquelles il n’est toutefois pas identifié – Benjamin La nuit a dû être courte pour Benjamin Griveaux . Ce jeudi 13 février, des images attribuées au candidat LREM à la mairie de Paris ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Les vidéos intimes attribuées au candidat LaREM à la mairie de Paris ont été relayées par un artiste subversif russe, spécialisé dans l'automutilation. Impossible de savoir en revanche comment il a mis la main dessus.

« En fait, dans cette affaire, il importe peu que Benjamin Griveaux, si c’est bien lui, se soit filmé volontairement. Il importe peu que Benjamin Griveaux ait diffusé ces vidéos à une autre personne. Le délit est constitué à partir du moment où, sans qu’il donne son accord, ces éléments sont diffusés à la connaissance d’autrui », explique Me Avi Bitton.

L’ancien candidat « peut déposer plainte et obtenir la condamnation des personnes qui ont diffusé ce contenu sans avoir à révéler si c’est bien lui dans les vidéos, ou si c’est bien lui l’auteur des messages », précise l’avocat. « Quand la personne est visée nommément, l’infraction est constituée. Si on l’obligeait à confirmer ou non, ça aurait un effet pervers : on ajouterait au délit de l’auteur et au préjudice de la victime. »

Qui peut être poursuivi ?

« Piotr Pavlenski, s’il a transmis ces vidéos sur Internet, pourrait être coupable du délit », note Avi Bitton. Concernant la « source » de l’activiste russe, elle pourrait également être accusée de revenge porn, « si elle a donné les vidéos volontairement à Piotr Pavlenski ».

Affaire Griveaux : "Soit elle est inconsciente, soit elle s'est fait manipuler", assurent les parents d'Alexandra de Taddeo

  Affaire Griveaux : La jeune fille est en garde à vue dans l'affaire des vidéos intimes attribuées à l'ex-candidat LREM à la mairie de Paris. Ses parents affirment qu'elle est "loin d'être une anarchiste" et que Piotr Pavlenski est entré récemment dans sa vie. © Fournis par Franceinfo Alexandra de Taddeo est actuellement en garde à vue avec son compagnon Piotr Pavlenski dans l'enquête sur la diffusion de vidéos intimes ayant poussé Benjamin Griveaux à retirer sa candidature à la mairie de Paris. Elle "est loin d'être une anarchiste", a confié son père lundi 17 février à franceinfo.

Jean-Marie Bigard a réagi au scandale des vidéos intimes de Benjamin Griveaux . Dans la soirée du jeudi 13 février, plusieurs vidéos très intimes attribuées à Benjamin Griveaux sont apparues sur la Toile.

Benjamin Griveaux retire sa candidature aux élections municipales. Le candidat macroniste à la mairie de Paris Benjamin Griveaux a jeté l'éponge après la diffusion de vidéos intimes . Mais cela n'est pas ça. Ceux qui participent à cette opération sont d'ignobles personnages».

Les personnes qui, sur les réseaux sociaux notamment, partagent le lien du site « se rendent aussi coupables du délit », rappelle l’avocat. « En rediffusant un contenu attentatoire à la vie privée, l’internaute encourt les mêmes peines que l’auteur du délit. » C’est par exemple le cas de Joachim Son-Forget, qui a tweeté le lien du papier.

Quelle est la peine encourue ?

Le fait de porter volontairement atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui est, selon les circonstances, passible d’un à deux ans d’emprisonnement et de 45 000 à 60 000 euros d’amende. Ici, le délit porte sur des contenus à caractère sexuel. C’est une circonstance aggravante et les auteurs risquent alors deux ans de prison et 60 000 euros d’amende.

« Les juges pèseront les responsabilités des uns et des autres. La gravité n’est en effet pas la même entre transmettre ces vidéos à une tierce personne ou les porter à la connaissance du public », précise Me Avi Bitton. « La victime peut aussi demander des dommages et intérêts pour atteinte à sa vie privée. Là, ça relèvera du civil. »

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo aurait conservé d'autres vidéos intimes .
Les vidéos intimes partagées en ligne, non authentifiées mais attribuées à Benjamin Griveaux, ne seraient pas les seuls. Selon plusieurs médias, Alexandra de Taddeo a déclaré aux enquêteurs posséder cinq autres vidéos. Non Stop People vous en dit plus. © /MAXPPP Affaire Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo aurait conservé d'autres vidéos intimes Les vidéos intimes pour ont provoqué le renoncement de Benjamin Griveaux à sa candidature à la mairie de Paris, ne seraient pas les seuls.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2244
C'est intéressant!