•   
  •   

France Crise à l'hôpital : "On est au bord de la rupture, il faut vraiment faire quelque chose"

16:20  14 février  2020
16:20  14 février  2020 Source:   europe1.fr

Maddy Burciaga (Stars à nu) annonce sa rupture avec son petit ami GMK

  Maddy Burciaga (Stars à nu) annonce sa rupture avec son petit ami GMK La star de téléréalité Maddy Burciaga, que l’on verra dans Stars à nu sur TF1 ce vendredi 7 février, a annoncé une triste nouvelle à ses fans. Deux mois après leur avoir révélé sa relation avec l’influenceur GMK, elle a confié qu’ils étaient à présent séparés. Le 15 décembre dernier, Maddy Burciaga annonçait avec une joie non dissimulée qu’elle avait trouvé sa moitié. « Mon homme, mon confident. J’ai enfin trouvé un homme, un vrai », assurait-elle à ses fans. La jeune femme, qui a connu bien des déceptions par le passé avec des candidats de téléréalité, semblait enfin heureuse avec GMK, un youtubeur et influenceur spécialisé en voitures.

Les magazines sont remplis d'articles consacrés aux différentes façons de maintenir la flamme dans Tu veux protéger ta relation ? Remercie ton partenaire. Exprimer sa gratitude est la chose la plus C' est la conclusion à laquelle sont parvenus les scientifiques de l 'Université de Georgie (USA) après

Au bord de la rupture . Du côté des hôpitaux , plus particulièrement dans les services d'urgences, le personnel est débordé. Ce n' est pas sérieux, nous attendons des actes clairs. Mais je ne me fais pas beaucoup d'espoir, ses déclarations sur la crise que connaît l ' hôpital n'annoncent d'ailleurs rien

Déçu des mesures annoncées par le gouvernement, le personnel hospitalier est de nouveau mobilisé, vendredi, pour défendre l'hôpital public et appelle les usagers à rejoindre les cortèges. Pour Renaud Péquignot, chef d'un service de gériatrie et président de l'intersyndicale © AFP Déçu des mesures annoncées par le gouvernement, le personnel hospitalier est de nouveau mobilisé, vendredi, pour défendre l'hôpital public et appelle les usagers à rejoindre les cortèges. Pour Renaud Péquignot, chef d'un service de gériatrie et président de l'intersyndicale "Avenir hospitalier", il est urgent d'agir comme il l'explique vendredi sur Europe 1.

Pour cette Saint-Valentin, un mot d’ordre : déclarer sa flamme à l’hôpital public. Le personnel hospitalier est de nouveau dans la rue vendredi, trois mois après le plan d'urgence du gouvernement pour tenter de répondre à leur colère. Renaud Péquignot, chef de service de gériatrie des hôpitaux de Saint-Maurice et président de l'Intersyndical "avenir hospitalier", sera aussi mobilisé. "Notre pauvre hôpital public, que tout le monde aime, est attaqué puissamment par ce gouvernement depuis trop longtemps. On est au bord de la rupture il faut vraiment faire quelque chose", déclare-t-il vendredi sur Europe 1.

Crise de l’hôpital : Agnès Buzyn recevra les médecins démissionnaires mi-mars

  Crise de l’hôpital : Agnès Buzyn recevra les médecins démissionnaires mi-mars La ministre de la Santé veut attendre que les effets des annonces faites en fin d’année commencent à se sentir © Jacques Witt/SIPA Agnès Buzyn est la ministre des Solidarités et de la Santé depuis mai 2017. DIALOGUE - La ministre de la Santé veut attendre que les effets des annonces faites en fin d’année commencent à se sentir En pleine vague de démissions des médecins chefs hospitaliers, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a indiqué mercredi qu’elle recevrait leurs représentants « mi-mars », après le versement de nouvelles primes, pour « voir s’il y a d’autres mesures nécessaires ».

Les partisans du Brexit en avaient fait l 'un de leurs principaux thèmes de campagne, promettant, chiffres racoleurs et tronqués à l 'appui, de Mais le NHS est aussi un modèle en crise , confronté au vieillissement de la population, à la croissance démographique et aux politiques d'austérité.

Les modalités d’application du versement libératoire. Exercice d’une option. Le versement s’applique sur option expresse du micro-entrepreneur. Pour les indépendants, l ’impôt sur les revenus de l ’année en cours fait l ’objet d’acomptes calculés par l ’administration et payés mensuellement ou

>> Retrouvez la matinale du jour de Julien Pearce en replay et en podcast ici

Des primes insuffisantes

Il appelle les usagers à rejoindre les cortèges pour soutenir leur hôpital public. Trois mois après les mesures du gouvernement, la colère gronde toujours. Prime, reprise de la dette... Les mesures n’ont pas convaincu. "Concernant la reprise de la dette des hôpitaux, tout le monde emprunte à 0% maintenant donc c’est un effort qui n’a pas coûté bien cher à l’Etat. Le problème de l’hôpital aujourd’hui, c’est que l’on arrive plus à embaucher de soignants. Cela fait dix ans que tous les salaires des médecins, des infirmières sont bloqués. Ils sont tellement peu attractifs qu’on arrive plus à recruter de nouveaux agents, et ceux qui étaient à l'hôpital finissent par s’enfuir."

New Amsterdam (TF1) : Max et Helen bientôt en couple, attaque à l’hôpital, rupture ? Toutes les questions qui se posent avant la pause de la saison 2

  New Amsterdam (TF1) : Max et Helen bientôt en couple, attaque à l’hôpital, rupture ? Toutes les questions qui se posent avant la pause de la saison 2 TF1 a diffusé mercredi 5 février les épisodes 7 à 9 de la saison 2 de New Amsterdam, avant de faire une pause dans la programmation de la série américaine. Entre les intrigues amoureuses et les histoires médicales, de nombreuses questions restent en suspens. La première partie de la saison 2 de New Amsterdam s’est achevée mercredi 5 février sur TF1 sur du suspense et des sentiments inavoués. Pourtant, les fans de la série médicale américaine, inspirée d’une histoire vraie, vont devoir prendre leur mal en patience. Après avoir enchaîné la diffusion de la première saison et le début de la suivante, TF1 fait une pause dans sa programmation.

Les partisans du Brexit en avaient fait l 'un de leurs principaux thèmes de campagne, promettant Mais le NHS est aussi un modèle en crise , confronté au vieillissement de la population, à la Il est mort dans ses bras en juillet d'une rupture d'anévrisme après avoir été renvoyé de l ' hôpital pour

Les syndicats de l '' hôpital Nord Franche-Comté se joignent ce vendredi 14 février, jour de la On est vraiment en train de mourir, les gens quittent l ' hôpital . public n'attire plus, il est urgent de faire quelque chose ", renchérit Nathalie Depoire, représentante de la Coordinaltion Nationale Infirmière à

Les primes accordées aux soignants de Paris et de sa petite couronne sont insuffisantes pour le chef de service. "80 euros cela ne suffit pas. On a bloqué nos salaires depuis dix ans, cela fait 20% d’inflation qui ont été perdus."

Une mauvaise utilisation de l'argent public

La ministre de la Santé avait annoncé une revalorisation des tarifs hospitaliers. L'Assurance maladie versera ainsi plus d'argent à l'hôpital pour chaque acte réalisé. "On nous annonce une revalorisation de 0,6% des tarifs : qu’est ce que vous voulez qu’on fasse avec ça ? Cela veut juste dire qu’on perdra 0,6% de moins par rapport à l’inflation."

>> LIRE AUSSI - Crise à l'hôpital : 200 médecins démissionnaires forment une chaîne humaine à Paris

Selon Renaud Péquignot, il y a deux types de mauvaise utilisation de l'argent public qui fragilise l'hôpital. "La France a la peu enviable deuxième place mondiale derrière les Etats-Unis de dépenses dans l’administration de la Santé. D’autre part, les restrictions budgétaires coûtent cher. Bloquer les salaires fait qu’il n’y a plus personne, il faut embaucher des intérimaires qui sont payés en quelques gardes ce que nous touchons en un mois de travail. Si on nous explique que c’est pour faire des économies, c’est stupide", estime-t-il dans un premier temps.

VIDÉO - Nathalie Baye hospitalisée : que s'est-il vraiment passé ?

  VIDÉO - Nathalie Baye hospitalisée : que s'est-il vraiment passé ? Ce vendredi 7 février sur C8, les chroniqueurs de TPMP People ont donné leur version des faits concernant l'hospitalisation en urgence de Nathalie Baye. Selon Myriam Palomba, directrice de la rédaction du magazine Public, l'actrice de 71 ans "serait actuellement en réanimation".Les chroniqueurs de TPMP People ont tenu à évoquer le sujet, ce vendredi 7 février sur C8. Selon le paparazzo Sébastien Valiela, l'état de santé de Nathalie Baye "serait beaucoup plus grave qu'une infection broncho-pulmonaire".

L 'entrée du service d'urgences du Centre Hospitalier Victor Jousselin de Dreux. Vincent Boisot/ Le Figaro. Une véritable onde de choc pour notre système de santé qui s' est longtemps vanté d' être le meilleur du monde. La même menace avait déjà plané en octobre dernier à l ' hôpital Henri-Duffaut

Est -ce que Danser au bord de l ’abîme est un livre « dangereux » ? Dans chacun de tes livres, il y a moment où l ’histoire bascule grâce à quelque chose de complètement inattendu. Pour toi, quel est le rôle de la littérature dans nos vies ? Outre le fait de nous divertir, de nous faire réfléchir, frissonner

"De même les restrictions d’installation de matériel. L’emblème le plus typique c’est l’IRM. Ce sont des machines installées pour faire des examens, et sinon, comme dans mon hôpital, on est obligé d’envoyer nos patients dans le privé en affrétant des ambulances. Et ça c’est pour faire des économies ?", se désole le chef de service.

Les médecins menacent de démissionner

Il fait parti des 1.500 médecins qui ont menacé de démissionner si les revendications n'aboutissaient pas. Il n'est pas encore passé à l'acte et attend la fin des négociations. "Si d’ici deux semaines nous n’avons rien, peut-être que je démissionnerai de mes fonctions", prévient-t-il. "C’est un mouvement général. Dans de nombreux endroits les personnels administratifs sont dans la rue avec nous. Pour les directeurs c’est difficile, ils doivent recruter des intérimaires ou des contractuels à des tarifs illégaux, mais c’est ça ou laisser mourir les patients. On marche sur la tête."

Coronavirus: le gouvernement japonais critiqué pour sa gestion de la crise .
Alors que 88 nouveaux cas de Sars-CoV-2 ont été confirmés, mercredi 19 février, à bord du paquebot « Diamond Princess » à Yokohama, le débarquement des passagers va continuer. Sous une pluie de critiques. Avec notre correspondant à Tokyo, Bruno Duval Au moins 621 personnes sont contaminées par le Sars-CoV-2 à bord du paquebot en quarantaine dans le port de Yokohama, au Japon. Pour autant, l’opération de débarquement des croisiéristes en bonne santé, qui a débuté ce mercredi 19 février avec 500 personnes, va se poursuivre jusqu'au vendredi 21.Un croisiériste sur six au moins, donc, a été contaminé, et ce bilan n'est toujours pas définitif.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!