•   
  •   

France Rennes : 200 détenus dorment sur des matelas à même le sol à la prison

20:20  14 février  2020
20:20  14 février  2020 Source:   20minutes.fr

Lyon : une surveillante de prison stagiaire agressée au couteau par un détenu

  Lyon : une surveillante de prison stagiaire agressée au couteau par un détenu Une surveillante stagiaire de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas a été agressée à l’arme blanche mardi, par un détenu mécontent de voir arriver un autre détenu dans sa cellule. Ses jours ne sont pas en danger. En réaction, les surveillants pénitentiaires ont bloqué l’entrée de la prison lyonnaise mercredi matin. Une jeune surveillante stagiaire âgée de 20 ans a été attaquée au couteau par un détenu, mardi, dans la prison de Lyon-Corbas. Ce dernier lui a asséné un premier coup dans la nuque alors que la surveillante était de dos, puis deux autres au visage, non loin des yeux.

Le syndicat FO pénitentiaire tire la sonnette d’alarme

Le centre pénitentiaire des hommes à Vezin-le-Coquet, commune limitrophe de Rennes. © C. Allain / APEI / 20 Minutes Le centre pénitentiaire des hommes à Vezin-le-Coquet, commune limitrophe de Rennes. SURPOPULATION CARCÉRALE - Le syndicat FO pénitentiaire tire la sonnette d’alarme

Les prisons sont « au bord de l’implosion » dans le Grand Ouest. C’est le syndicat FO pénitentiaire qui tire la sonnette d’alarme en évoquant la situation à la maison d’arrêt de Rennes-Vezin où plus de 200 détenus dorment sur des matelas à même le sol. « Il y a parfois quatre détenus dans des cellules conçues pour deux personnes. Ça crée des conflits et des tensions et ça nuit à la sécurité de l'établissement », indique Sophie Hautbois, secrétaire interrégionale Grand ouest de FO pénitentiaire.

Rennes : Du sursis pour un homme qui s’était tiré lui-même dessus avec un revolver

  Rennes : Du sursis pour un homme qui s’était tiré lui-même dessus avec un revolver Le jeune homme a été condamné pour détention d’arme prohibée et recel de vol © C. Allain / APEI / 20 Minutes Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. JUSTICE - Le jeune homme a été condamné pour détention d L’histoire « peut prêter à sourire », selon les termes du procureur. Un jeune homme de 19 ans était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour détention d , rapporte Ouest-France. L’affaire remonte au 18 février 2019.

Contactée par l'AFP, la direction interrégionale des services pénitentiaires a reconnu « un pic haut » de la surpopulation carcérale, qui n'est pas cantonnée à la prison de Rennes. Les maison d'arrêt de Saint-Brieuc ou La Roche-sur-Yon affichent en effet des taux d'occupation avoisinant les 200%, selon les chiffres de l'administration pénitentiaire.

Plus de 70.000 personnes incarcérés en France

A Rennes, l'administration ne peut pas installer de nouveaux lits superposés dans les cellules car cela empêcherait d'ouvrir les fenêtres, selon la direction interrégionale.

Le nombre de détenus dans les prisons françaises, qui souffrent d'une surpopulation chronique, est resté stable au 1er janvier, avec 70.651 personnes incarcérées, soit une densité de 116% dans les 188 établissements pénitentiaires français. Le nombre de personnes dormant sur des matelas posés au sol, 1.614, a augmenté de 16,2% en un an.

RDC: des ex-détenus dénoncent les conditions de détention dans le pays

  RDC: des ex-détenus dénoncent les conditions de détention dans le pays En République démocratique du Congo, d'anciens détenus politiques tirent la sonnette d’alarme et militent en faveur de l’amélioration des conditions carcérales qui se détériorent de plus en plus. Ils ont saisi mardi 11 février, le président Felix Tshisekedi par une lettre pour dénoncer les conditions exécrables de détention dans le pays. avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa, Les signataires de cette lettre à Félix Tshisekedi ont tous connus la prison sous Joseph Kabila et sont, pour la plupart, des activistes des mouvements citoyens. Parmi eux, un député membre de l’actuel parti présidentiel, l’UDPS.

Loire-Atlantique : une cigarette électronique provoque un incendie .
La cigarette électronique aurait explosé dans un pavillon de Bouaye, enflammant le matelas sur lequel elle était posée. © LE PARISIEN Le Parisien Un incendie s’est déclaré dans un pavillon situé à Bouaye (Loire-Atlantique) mercredi, provoquant l’intoxication de deux personnes, rapporte Ouest-France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!