•   
  •   

France Fruits et légumes français dans les supermarchés, pollution en chute libre… Ces bonnes nouvelles dans la crise du coronavirus

22:45  25 mars  2020
22:45  25 mars  2020 Source:   nouvelobs.com

Coronavirus : avant un hypothétique confinement, les Français se ruent dans les supermarchés

  Coronavirus : avant un hypothétique confinement, les Français se ruent dans les supermarchés A quelques heures de l’intervention d’Emmanuel Macron à la télévision, les Français font le plein. « N’allez pas acheter cinq kilos de pâtes, vingt litres de lessives », supplie pourtant un ministre. « Il y a un monde fou, et c’est comme ça depuis ce matin. On a filtré les entrées à un moment, puis ça s’est calmé avant de reprendre de plus belle. Les gens ont peur d’un confinement, ils font des provisions », embraye la caissière du même supermarché.

  Fruits et légumes français dans les supermarchés, pollution en chute libre… Ces bonnes nouvelles dans la crise du coronavirus © Copyright 2020, L'Obs

La propagation du coronavirus se poursuit dans le monde, alors que les hôpitaux de France déjà sursollicités s’apprêtent à faire face à un important afflux de patients. Malgré les difficultés qui arrivent, les bonnes nouvelles, belles images et élans de solidarité existent dans une actualité parfois lourde. « L’Obs » fait une sélection de ces informations qui vous redonneront sourire et espoir.

    Les supermarchés passent aux fruits et légumes français

L’appel du ministre de l’Economie Bruno Le Maire aux grands distributeurs à acheter des « produits français » a été entendu. Selon « Les Echos », les grandes surfaces alimentaires vont redoubler d’efforts pour proposer des fruits et légumes français dans leurs étals, pour venir en aides aux agriculteurs pénalisés par la fermeture des marchés ouverts et la raréfaction de main-d’œuvre à cause de la crise du coronavirus.

Coronavirus : avec le confinement, "la qualité de l'air s'est améliorée" mais....

  Coronavirus : avec le confinement, En raison du confinement et du ralentissement des activités industrielles, la Chine et l'Italie ont constaté une baisse de la pollution atmosphérique. En France, elle n'a pas encore été observée mais la qualité de l'air s'est améliorée vendredi, observe Karine Léger, ​directrice d’Airparif, sur Europe 1 vendredi. Alors que la France est confinée et que de nombreuses usines sont à l'arrêt à cause de la crise du coronavirus, on pourrait penser que la réduction du trafic et des activités industrielles auraient une conséquence immédiate sur la pollution de l'air.

Comme l’expliquent nos confrères, Carrefour, qui s’est fixé pour but une offre de fruits et légumes à 95 % française, va vendre des fraises et des asperges cultivées en France, alors que leur saison débute. Par ailleurs, les centres Leclerc ont indiqué faire de même pour les fraises. « Toutes les chaînes sont en train de passer à un approvisionnement français. Les produits étrangers qui sont présents en rayon seront écoulés mais après il n’y aura pas d’approvisionnement hors de France », résume la Fédération du commerce et de la distribution, qui souligne le maintien de prix accessibles.

« Allez dans les champs ! » : l’appel du gouvernement pour aider les agriculteurs

    La pollution en chute libre en Ile-de-france

L’air n’aura jamais été aussi pur à Paris et en Ile-de-France. Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus ont permis une très nette amélioration de la qualité de l’air dans l’agglomération parisienne selon Airparif. Sur la semaine du 16 au 20 mars 2020, en comparaison avec un mois de mars normal, Airparif a relevé « une amélioration de la qualité de l’air de l’ordre de 20 à 30 % dans l’agglomération parisienne, consécutive à une baisse des émissions de plus de 60 % pour les oxydes d’azote ».

Coronavirus : Liverpool met ses stadiers à disposition des supermarchés

  Coronavirus : Liverpool met ses stadiers à disposition des supermarchés Le Liverpool FC a décidé de mettre ses stadiers, au chômage technique après l'arrêt du football pour cause de pandémie de coronavirus, au service des supermarchés pris d'assaut."Message aux managers des supermarchés ici sur les bords de la Mersey. Nos stadiers ici au LFC proposent d'offrir leur temps et leurs compétences de manière bénévole pour aider à contrôler le flux de population, à gérer les files d'attente, le stationnement, à soutenir les personnes âgées et handicapées à acheminer leurs provisions jusqu'à leur voiture, etc.", détaille Peter Moore dans son message sur Twitter.

Confinement : la pollution à Paris et en Ile-de-France atteint un plus bas historique

    Le Hubei lève les restrictions de déplacements

Le bout du tunnel ? Après plus de deux mois de confinement, les mesures de restrictions des déplacements ont été levées ce mercredi dans le Hubei, la province chinoise berceau de l’épidémie de coronavirus. Les habitants peuvent dès à présent sortir des frontières provinciales mais seuls les habitants sains pourront dans un premier temps se déplacer librement. Les habitants de Wuhan, la capitale régionale, pourront leur emboîter le pas le 8 avril prochain.

    En Chine, l’interdiction de consommer du pangolin sanctuarisée

Si l’origine du Covid-19 reste sujet à débat, les premières pistes se sont concentrées autour d’un marché de Wuhan (centre de la Chine) où des animaux sauvages étaient vendus pour être consommés. Parmi eux, des chauves-souris ou du pangolin, une espèce en voie de disparition, sont cités comme possibles sources du virus.

Aller "dans les champs", le gouvernement appelle à aider les agriculteurs

  Aller Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, comme la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, a mobilisé mardi sur la situation actuelle des agriculteurs qui manquent de bras pour poursuivre la récolte des fruits et légumes. © Eric Guilloret / Biosphoto Prêter mains fortes aux agriculteurs. L'économie française tourne au ralenti depuis une semaine mais les récoltes des champs sont prêtes et n'attendent pas. L'agriculture, un des nerfs de la guerre, a besoin de main d'oeuvre.

Qui est le « patient zéro » chinois du coronavirus ?

La Chine a par conséquent décidé en février d’interdire totalement et immédiatement la vente et la consommation d’animaux sauvages, un geste salué par les organisations environnementales. Des mesures déjà prises au début des années 2000, lors de l’épidémie de SRAS, mais qui n’avaient pas duré. Cette fois l’interdiction est permanente, ce qui suscite l’espoir d’un arrêt complet de ce type de commerce.

Le lien possible existant entre le virus et le pangolin semble avoir aussi calmé les amateurs de viande sauvage ailleurs dans le monde : les vendeurs de gibier au Gabon ont ainsi vu leurs ventes plonger.

L'Allemagne autorise 80.000 étrangers à participer aux récoltes .
L'Allemagne autorise 80.000 étrangers à participer aux récoltes © Reuters/Kai Pfaffenbach L'ALLEMAGNE AUTORISE 80.000 ÉTRANGERS À PARTICIPER AUX RÉCOLTES HAMBOURG (Reuters) - L'Allemagne a annoncé jeudi avoir autorisé plusieurs dizaines de milliers de travailleurs étrangers à venir participer aux récoltes de fruits et légumes dans le pays, dérogeant aux mesures d'interdiction du territoire mises en place pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Le ministère de l'Agriculture et le ministère de l'Intérieur ont conclu un accord fixant un quota de 40.000 saisonniers en avril, puis 40.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!