•   
  •   

France A Marseille dans l'institut de Didier Raoult : "Les gens qui nous critiquent ne savent pas de quoi ils parlent"

02:40  29 mars  2020
02:40  29 mars  2020 Source:   lejdd.fr

Qui est Didier Raoult, le professeur marseillais dont les recherches inspirent Donald Trump ?

  Qui est Didier Raoult, le professeur marseillais dont les recherches inspirent Donald Trump ? Sa personnalité divise, mais ses recherches vont peut-être rassembler le monde entier. Les recommandations du professeur Didier Raoult en pleine crise mondiale sanitaire ont trouvé écho de l'autre côté de l'Atlantique.Immodeste, Didier Raoult ? Sans doute. Le 16 mars, il lance : « Les journalistes pensent qu’on est scientifique comme on est footballeur. Les footballeurs ne sont pas tous égaux […] Les journalistes savent ça pour les footballeurs, mais pas pour les scientifiques. Il y a des différences de qualité. » En gros, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Âgé de 68 ans, le Professeur Didier Raoult , qui dirige l ' institut hospitalo-universitaire des maladies infectieuses de Marseille , fascine autant qu'il inquiète. "Je n'ai pas pour objectif de sauver le monde ni de trouver le médicament qui va guérir l'humanité, mes recherches sont guidées par la curiosité"

Le professeur Didier Raoult , dans son bureau de l'IHU de Marseille , le 26 février 2020. Déterminer si le professeur Didier Raoult , à la tête de l ' Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection Didier Raoult fonde ses espoirs sur l'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine utilisée contre

A la tête d’un institut high-tech, l’iconoclaste professeur Didier Raoult pratique un dépistage en masse de patients positifs au coronavirus. © Anthony MICALLEF/HAYTHAM pour le JDD

A la tête d’un institut high-tech, l’iconoclaste professeur Didier Raoult pratique un dépistage en masse de patients positifs au coronavirus.

Sur le parvis de l’institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection, le repaire de la nouvelle icône marseillaise Didier Raoult, la file des malades masqués s’est disciplinée. Les marins-pompiers veillent au respect du mètre de rigueur et régulent l’entrée dans le bâtiment. À l’intérieur, un même ordre règne : d’un côté, le groupe des tousseux et autres fiévreux est reçu par un professionnel de santé avant plusieurs examens ; de l’autre, les inquiets, peu ou pas atteints, introduisent eux-mêmes un bâtonnet dans leurs narines. Plus tard, le prélèvement est envoyé à l’"usine", laboratoire de biologie moléculaire où sont faits à la chaîne 2.500 tests chaque jour.

A Marseille, une longue file d’attente pour se faire dépister du coronavirus chez le professeur Raoult

  A Marseille, une longue file d’attente pour se faire dépister du coronavirus chez le professeur Raoult A rebours des consignes nationales, l’institut dirigé par ce médecin assure le dépistage de toutes les personnes « fébriles » qui s’y présentent.Il y a foule devant l'hôpital où travaille le docteur Raoult à Marseille ?? https://t.

Didier Raoult . Vous avez fait savoir mardi que vous ne participeriez plus aux réunions du comité scientifique qui conseille nos autorités sur la conduite Il ne s'agit pas de prémonition mais de savoir . Dans le domaine qui est le mien, je sais ce que je dis, je sais ce que font mes équipes, j'accumule

Et de donner ainsi des aigreurs d’estomac à tous ceux qui aimeraient le voir trébucher, à Paris mais aussi à Marseille , où son insolente réussite a toujours attisé les Raoult sait de quoi il parle . Depuis des années, il plaide pour une révision des modèles économiques de la santé, afin que l’ensemble

Lire aussi - Coronavirus : pourquoi le gouvernement et les experts restent prudents sur le traitement à la chloroquine

Au cœur d’une controverse sur l’efficacité d’un traitement précoce à base du vieil antipaludéen chloroquine, relancée vendredi par la publication de nouvelles données sur Internet, le professeur de microbiologie de 68 ans bouscule aussi un dogme français : il a mis en place un dépistage massif du Covid-19 quand les autorités sanitaires défendent toujours une lutte ciblée (malades, soignants, personnes fragiles). "On teste les gens, on les isole, décrit-il. Dans les maladies contagieuses, il faut trier. En vase clos, le risque est trop important. C’est pour ça que c’est la catastrophe dans certaines familles, comme dans les Ehpad."

Coronavirus à Marseille : L'ARS désapprouve les dépistages massifs du professeur Didier Raoult

  Coronavirus à Marseille : L'ARS désapprouve les dépistages massifs du professeur Didier Raoult L’ARS de la région Paca appelle au dépistage du coronavirus des seules personnes fragiles, contrairement à ce qu’organise le professeur Didier Raoult à l’IHU © Gérard Julien / AFP Des gens font la queue devant l'IHU à Marseille pour subir un test de dépistage du coronavirus DÉSACCORD - L’ARS de la région Paca appelle au dépistage du coronavirus des seules personnes fragiles, contrairement à ce qu’organise le pr Le fossé se creuserait-il un peu plus entre l’Etat et le professeur marseillais Didier Raoult ? Dans un communiqué de presse, l’Agence régionale de santé de la région

« Pas de masques, pas de tests. On envoie les professionnels de santé au feu sans les protéger. La France, avec 15% de dépenses sociales, n'est pas foutue de tester les gens ? C'est lamentable, je suis scandalisée», poursuit l'élue marseillaise.

Docteur Cheikh Sokhna, Directeur de l ' Institut de Recherche pour le Développement (IRD) fait des révélations exclusives sur le Pr Didier Raoult , l 'infectiologue qui veut vaincre le coronavirus par la chloroquine, dans les colonnes de L'Observateur.

Il a toujours vécu "au milieu des épidémies"

Ainsi fait qu’il questionne tout, et surtout l’autorité, Raoult défend la "quarantaine biologique" depuis deux mois. Fin janvier, quand les premiers rapatriés de Chine sont arrivés dans les Bouches-du-Rhône, il pestait déjà contre leur confinement en centre de vacances, proposant de les tester deux fois avant de "les laisser filer" si tout allait bien. "Pourquoi 14 jours? fulminait-il. Et pas 12 ou 17?" Pourquoi des tests pour tous à Marseille et pas (encore) ailleurs? Parce que l’IHU, centre d’excellence imaginé par le stratège Raoult, a été conçu pour faire face à une crise sanitaire d’ampleur.

"

À Shanghai, j’ai réalisé que la Chine fonçait à une vitesse folle contre les maladies infectieuses. On ne pouvait pas rester avec ce niveau d’équipement ridicule

"

"J’ai toujours vécu au milieu des épidémies, confie le natif du Sénégal, qui chasse encore le virus en Afrique. C’est ma vie." Dès le début des années 2000, ce fils de médecin militaire plaidait pour l’édification d’une ceinture Vauban de forteresses antiépidémies ; une seule a vu le jour en France, la sienne. "À Shanghai, j’ai réalisé que la Chine fonçait à une vitesse folle contre les maladies infectieuses, raconte ce compétiteur-né, qui énumère ses publications dans les revues scientifiques comme les champions leurs médailles au JO, et se compare à un Mbappé de la biologie. On ne pouvait pas rester avec ce niveau d’équipement ridicule."

Coronavirus à Marseille : Les pompiers installent un poste médical de tri devant l’IHU pour mieux organiser le dépistage

  Coronavirus à Marseille : Les pompiers installent un poste médical de tri devant l’IHU pour mieux organiser le dépistage Les marins-pompiers de Marseille se déploient ce jeudi matin devant l’IHU, pour mieux organiser l’accueil des patients qui se font dépister © Marins-pompiers de Marseille Les pompiers de Marseille ont installé leur poste de tri à l'aube, ce jeudi matin. PANDEMIE - Les marins-pompiers de Marseille se déploient ce jeudi matin devant l’IHU, pour mieux organiser l’accueil des Les files d’attente ne seront plus anarchiques, devant l’IHU Méditerranée Infection, qui teste depuis plusieurs jours les patients qui s’estiment contaminés par le coronavirus​.

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a pris la défense du professeur Didier Raoult , l 'infectiologue de Marseille qui préconise un Donc, sachant que sa caricature n'est qu'une projection de la haine de ses détracteurs, je me suis approché avec gourmandise. Et je n'ai pas été déçu.

S’agissant du plaquenil, nom commercial de la désormais célèbre hydroxychloroquine vantée par le professeur Raoult au sein de l ’ Institut La politique des petits pas de l’exécutif « ne saurait donc être regardée comme portant une atteinte grave et manifestement illégale au droit à la vie».

Grâce à l’aide de fonds publics, un bâtiment de 27.000 mètres carrés abritant de nombreux chercheurs, civils et militaires ouvre ses portes fin 2016, à côté de l’hôpital de la Timone et de la faculté de médecine. L’architecture des 75 chambres d’hospitalisation a été pensée pour réduire le risque infectieux. "Il a compris qu’il fallait regrouper le dépistage, le soin, l’hospitalisation et la recherche, salue Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, médecin et ami de longue date. Il a été visionnaire, ça fait sa force aujourd’hui."

Un chef charismatique qui aime tout contrôler

"Stoïcien", en bon lecteur de Sénèque, face aux critiques méthodologiques qui agitent la communauté médicale, Raoult confie avoir été fasciné, à partir de 1968, par l’université expérimentale de Vincennes. Quand il évoque cette "collection de types géniaux", ces Foucault, Deleuze, Baudrillard, "des anarchistes qui ne respectaient plus rien" et qui, dans leur coin, ont fabriqué "la pensée la plus puissante qui soit", l’autoportrait de groupe n’est pas très loin.

Amel Bent affiche son soutien au professeur Didier Raoult

  Amel Bent affiche son soutien au professeur Didier Raoult Le traitement à la chloroquine pour soigner les patients atteints du coronavirus laisse sceptiques plusieurs médecins. Mais plusieurs personnalités affichent leur soutien comme Amel Bent. Non Stop People vous en dit plus. © maxppp Amel Bent affiche son soutien au professeur Didier Raoult La prescription de la chloroquine est désormais autorisée depuis ce jeudi 26 mars par le gouvernement pour des patients atteints par le coronavirus. Dans un cadre très stricte, la distribution du traitement est sous la responsabilité d'un médecin et des établissements de santé.

Durant la crise sanitaire du coronavirus, le Pr Didier Raoult a fait parler de lui en présentant la chloroquine comme un potentiel remède au De propos qui résonnent avec une acuité particulière en 2020, en pleine épidémie de Covid-19. « Nous ne savons pas pour l’instant contrôler les épidémies

Traitement du coronavirus préconisé par Didier Raoult . Tout a commencé lorsque plusieurs Les recommandations de Raoult font polémique en France. Si la chloroquine est autant vantée par Dans un tel contexte, sans prendre en compte les consignes nationales de confinement, l ' Institut

"

On bosse ensemble depuis trente ans, on est une famille et un commando

"

En chef charismatique aimant tout contrôler, du sourire des vigiles à la qualité des mémoires de master, Raoult s’est entouré d’une armée d’esprits vifs et fidèles. Ceux qui l’ont trouvé trop brutal sont partis, parfois fâchés ; lui a découragé "ceux qui ne pensent pas assez vite". "On bosse ensemble depuis trente ans, on est une famille et un commando", résume le professeur Philippe Parola, responsable du service des maladies infectieuses aiguës et colonel de réserve à la Légion étrangère.

Cet "enfant des quartiers nord" défend lui aussi une prise en charge made in Marseille, au nom du serment d’Hippocrate. Un cocktail d’hydroxychloroquine accompagné, en cas de pneumonie sévère, d’un antibiotique, mais pas seulement. "On fait le choix de dépister, de traiter si les gens le souhaitent et de les suivre en hôpital de jour, détaille le professeur Parola. Et, si besoin, d’hospitaliser de manière précoce les personnes malades et âgées au lieu de les laisser confinées à la maison en attendant que leur santé se dégrade."

"Que des exemples de désobéissance" dans sa famille

Que répond le chercheur chevronné à ceux qui pointent les faiblesses des récents travaux de l’IHU, et notamment l’absence de comparaison avec des patients non traités par la molécule ancienne? En substance : à la guerre comme à la guerre. "Je soigne les malades comme je soignerais mes propres parents en Corse, dit Philippe Parola. Ces médicaments sont connus depuis des années et leurs effets secondaires aussi. C’est la théorie du parachute : on donne ce qu’on pense le meilleur tout en surveillant différents paramètres, grâce à des électrocardiogrammes notamment."

Coronavirus : la chloroquine ne devrait pas manquer

  Coronavirus : la chloroquine ne devrait pas manquer Les grands laboratoires, dont le Français Sanofi, se préparent à une production massive et gratuite. En quelques jours, la chloroquine est devenue le médicament le plus célèbre du monde. Dès la publication des résultats de la première étude effectuée par les équipes du Professeur Raoult à Marseille, le bouche-à-oreille a franchi les frontières plus vite que le virus. Il a notamment rapidement convaincu Donald Trump lui-même. Le 17 mars, le géant ­allemand Bayer a annoncé qu'il allait donner trois millions de comprimés à l'administration américaine.

Raoult évoque lui aussi l’image du "parachute". Et le patronage de de Gaulle refusant d’accepter l’armistice de Pétain. Le grand-père et la grand-mère maternels du médecin se sont engagés dans la Résistance. Son père a combattu "mitraillette à la main" au sein de la brigade Alsace-Lorraine de Malraux. "Dans ma famille, il n’y a que des exemples de désobéissance. La question, c’est : être digne de ceux qui nous ont précédés."

"

Quand les gens tombent comme des mouches, ce n’est pas le moment de discuter méthodologie

"

"Quand les gens tombent comme des mouches, ce n’est pas le moment de discuter méthodologie." Le professeur de microbiologie Bernard La Scola, qui règne, au sein de l’IHU, sur l’immense laboratoire de haute sécurité P3, balaie, lui aussi, la critique. Pourtant, il a d’abord douté en reprenant la piste de la chloroquine, défrichée par des chercheurs chinois. "Quand on met le coronavirus sur les cellules de culture, il se multiplie et les tue. Quand on ajoute les deux molécules, en revanche, les cellules sont en parfaite santé."

Si ses collègues cliniciens ne lui avaient pas assuré que, dans les étages voisins, les malades soumis à ce remède allaient mieux, il n’y aurait pas cru. "C’est dur d’extrapoler sur du vivant à partir de résultats in vitro. Mais là, ça semble cohérent." Aux yeux de La Scola, le débat sur la chloroquine pose une deuxième question de fond : "Le pays n’est pas armé pour faire du dépistage massif. Ici, on peut traiter parce qu’on a les moyens de dépister."

Raoult sait que les "théories ne durent qu’un temps". Lui et ses "colonels" envisagent-ils l’erreur comme un possible? Ces grands scientifiques ne se prennent-ils pas au piège du miracle dont ils rêvent? "Si rien ne peut vous convaincre que votre théorie est fausse, répond le directeur de l’IHU, c’est que c’est devenu une croyance." Douterait-il de la chloroquine? Pour lui, le débat n’est pas là. Didier Raoult le théoricien est aussi un clinicien. Il a décidé de tester en masse car il lui semblait impossible de renvoyer les gens chez eux sans les aider. "Peut-on laisser des patients en insuffisance respiratoire sans essayer un traitement qui marche en laboratoire?" Au bout d’un moment, il semble se rendre : "On sait tous qu’il est très difficile d’évaluer des médicaments dans des moments pareils." Et d’évoquer la magie de l’"effet placebo". Avant une nouvelle provocation : "Les gens qui nous critiquent ne savent pas de quoi ils parlent."

Didier Raoult humiliant : ses mauvaises relations avec ses collègues refont surface

  Didier Raoult humiliant : ses mauvaises relations avec ses collègues refont surface S’il y a un spécialiste qui fait parler de lui pendant l’épidémie de coronavirus, c’est bien le professeur Didier Raoult. Soutenu ou non, il ne laisse personne indifférent depuis qu’il travaille sur un traitement à base de chloroquine. Des propos de ses collègues refont surface et l’ambiance de travail avec le professeur ne semble pas vraiment au beau fixe… © maxppp Didier Raoult humiliant : ses mauvaises relations avec ses collègues refont surface Un spécialiste se démarque en France en cette pandémie de covid-19, il s’agit du professeur Didier Raoult.

Nos articles à lire sur la pandémie de Covid-19

  • Coronavirus : ce que nous apprend le décès d'une jeune femme de 16 ans
  • Coronavirus : comment sort-on du confinement?
  • Coronavirus : l'arrivée des beaux jours aidera-t-elle à venir à bout de l'épidémie?
  • "C'est ma drogue" : comment Whatsapp injecte du lien social dans nos vies confinées
  • Le philosophe André Comte-Sponville : "Se laver les mains, c'est très bien, mais cela ne tient pas lieu de sagesse"
  • Coronavirus : 5 bonnes nouvelles malgré l'accélération de la pandémie

Nabilla, Rihanna, Sam Smith... Les meilleurs poissons d'avril des stars .
Mardi 31 mars, M6 a diffusé la tant attendue demi-finale de "Pékin Express". Une avant-dernière étape en Mongolie qui a opposé trois binômes, à savoir Julie et Denis, Thomas et Mathieu et Aurélie et Pauline. Pour leur deuxième participation à l'émission, les frères bûcherons ont une nouvelle fois été éliminés aux portes de la finale. Sur Twitter, de nombreux internautes ont partagé leur déception.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!