•   
  •   

France Comment l’exécutif a fait volte-face sur le port du masque chez les non-soignants

21:55  06 avril  2020
21:55  06 avril  2020 Source:   nouvelobs.com

Scandale du port du masque : pourquoi Marina Carrère d’Encausse dénonce un mensonge

  Scandale du port du masque : pourquoi Marina Carrère d’Encausse dénonce un mensonge Médecin de carrière, Marina Carrère d’Encausse est également présentatrice. Elle est aux commandes d’ "Allô docteurs" chaque jour sur France 5 et du "Magazine de la santé". Sur Europe 1, le 1er avril, elle est revenue sur le scandale du port du masque dénonçant au passage un mensonge de la part des autorités sanitaires et de l’État. © Maxppp Scandale du port du masque : pourquoi Marina Carrère d’Encausse dénonce un mensonge Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les autorités sanitaires et le gouvernement ne cessent de rappeler que le port du masque n’est obligatoire que pour les malades et les personnes en contact avec

  Comment l’exécutif a fait volte-face sur le port du masque chez les non-soignants © Copyright 2020, L'Obs

« Inutiles si l’on n’est pas malade », trop compliqués d’utilisation pour le Français moyen, voire même contre-productifs : depuis le début de l’épidémie de coronavirus en France, plusieurs membres du gouvernement ont ouvertement rejeté l’usage du masque chez les non-soignants, pour se protéger du virus et protéger les autres et, à plus large échelle, endiguer l’épidémie. Mais vendredi 3 avril, volte-face du directeur général de la santé, Jérôme Salomon. « Si nous avons accès à des masques, nous encourageons effectivement le grand public, s’il le souhaite, à en porter », a-t-il déclaré, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Coronavirus : pourquoi le port du masque est désormais recommandé

  Coronavirus : pourquoi le port du masque est désormais recommandé Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, l'Académie de Médecine encourage désormais le port du masque pour tout le monde, jugé inutile il y a encore quelques jours pour les non-malades. Mais il convient de distinguer les types de masques réservés au personnel soignant, et ceux qui sont recommandés pour le public. Les autorités sanitaires, dont l'Académie de Médecine en France, ont donné de nouvelles recommandations, vendredi, sur le port du masque pour le grand public dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

En réalité, le revirement semblait à l’œuvre depuis plusieurs jours. En visite dans une usine de masques dans le Maine-et-Loire mardi 31 mars, Emmanuel Macron avait indiqué entendre l’inquiétude des professions particulièrement exposées au virus, car plus en contact avec le public. Il s’agit par exemple des caissières ou des transporteurs.

Qu’attend le gouvernement pour recommander ou imposer le port du masque ?

« Il est aujourd’hui impossible de leur promettre ces masques FFP2 ou chirurgicaux », avait admis le chef de l’Etat, prévoyant toutefois de fournir « progressivement » des protections « à toutes ces professions », grâce à 85 prototypes récemment validés. « D’ici trois ou quatre semaines, nous pourrons produire un million de masques par jour sur ces catégories », avait-il promis.

Coronavirus: le monde court après les masques

  Coronavirus: le monde court après les masques Faut-il systématiquement se couvrir le visage pour lutter contre le Covid-19 ? Dans de nombreux pays, le discours officiel a changé, d’où une course planétaire à l’achat des masques chirurgicaux. C’est la France qui, ce samedi 4 avril, a mis le pied sur l’accélérateur. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce que près de deux milliards de masques ont été commandés en Chine. 500 000 doivent être livrés chaque jour aux personnels soignants. D’autres commandes sont en cours. Le ministre reconnaît qu'il restait des « éternels problèmes de logistique ».

Le lendemain, le ministre de la Santé Olivier Véran en a rajouté une couche. « Etre capables d’avoir d’autres moyens de protection de la population lorsqu’on aura levé le confinement, avec une sensibilisation complète de la population, ça fait sens », a-t-il souligné dans un entretien au média en ligne Brut.

Le gouvernement pourrait aller encore plus loin, suggère le « Journal du dimanche », qui évoque la possibilité d’un port du masque obligatoire. Vendredi, l’Académie de médecine a prêché en ce sens, préconisant le port d’un masque « grand public » ou « alternatif » obligatoire, notamment à la fin du confinement.

Coronavirus au Niger: port du masque obligatoire à Niamey .
Les autorités du Niger ont rendu le port du masque obligatoire à Niamey, capitale de l'un des pays les plus pauvres du monde, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Le port du masque "des bavettes ou tout autre gadget pouvant protéger le nez la bouche (turban, hijab, foulard)" est "obligatoire" à Niamey, ont annoncé les autorités municipales alors le gouvernement a prolongé l'isolement de la ville du reste du pays ainsi que le couvre-feu (19H00 à 6H00 heures du matin) et l'état d'urgence.Le port du masque est obligatoire au Benin, au Maroc ou encore à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!