•   
  •   

France Nuit Debout : après les incidents, la préfecture durcit le ton

08:55  25 avril  2016
08:55  25 avril  2016 Source:   lefigaro.fr

Nuit debout débordée

  Nuit debout débordée Des abribus et des autolib' aux vitres pulvérisés, des commerces vandalisés, une agence Pôle emploi abîmée, des commerçants et des riverains apeurés, des tags menaçants « Nique les flics », « La vengeance arrive » ou encore « Travaillons au désordre ! Insurrection ! ». Le mouvement Nuit debout est-il en train de se laisser déborder et de sombrer dans la violence ? Jeudi soir, des actes de vandalisme ont été perpétrés en marge du rassemblement contre la loi Travail. Au départ, les participants de Nuit debout, mouvement « spontané » et « citoyen », s'étaient massés, comme tous les soirs depuis le 31 mars, sur la place de la République.

Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, après des incidents à Paris, en marge du rassemblement " Nuit debout ", a annoncé dimanche la préfecture de police de Paris (PP). Ces personnes ont été arrêtées pour des "jets de projectiles, port

Nuit debout est un ensemble de manifestations sur des places publiques, principalement en France, ayant commencé le 31 mars 2016 à la suite d'une manifestation contre la loi Travail. Ce mouvement social est pluriel et cherche à construire une « convergence des luttes ».

Des détériorations ont eu lieu la nuit dernière en marge du mouvement, 12 personnes ont été placées en garde à vue. La consommation d'alcool sera interdite ce soir place de la République.

figarofr: Cette nuit, place de la République. Une voiture de police a été incendiée. © ELLIOTT VERDIER/AFP Cette nuit, place de la République. Une voiture de police a été incendiée.

• L'alcool interdit à partir de 19h

La consommation d'alcool est interdite durant les nuits de samedi et dimanche aux abords de la place de la République à Paris, où est installé le mouvement Nuit Debout, afin d'éviter les «débordements», a annoncé la préfecture de police.

Samedi et dimanche, à partir de 19h et jusqu'à 7h, la consommation, la détention et le transport de boissons alcoolisées sont interdits autour de la place de la République, hormis dans les débits de boissons autorisés, selon un arrêté pris samedi par le préfet de police.

Les violences mettent-elles en péril Nuit Debout ?

  Les violences mettent-elles en péril Nuit Debout ? Depuis une semaine, les violences en marge des rassemblements Nuit Debout se succèdent presque quotidiennement. Dégradations, heurts avec les policiers: les cortèges sauvages et débordements en marge de la Nuit debout à Paris se succèdent en fin de soirée depuis une semaine. Au risque de mettre en péril ce mouvement citoyen inédit ?Dans la nuit de vendredi à samedi, alors que le rassemblement pacifique touchait à sa fin et avait rassemblé 3.

Nuit Debout est un site dédié à séduction sur les sites de rencontres et à la drague en général. Retrouvez également nos conseils amoureux.

L'évacuation de lundi matin «visait prioritairement à enlever les structures fixes, conformément aux déclarations de manifestation déposées qui prévoyaient un démontage dimanche en fin de soirée», a expliqué la préfecture du police de Paris. Un an après , le mouvement Nuit debout est toujours là.

La détention de bouteilles en verre et la vente à emporter d'alcool sont également interdites dans ce périmètre. Les infractions «seront poursuivies et sanctionnées», précise le texte.

La préfecture de police a justifié cette mesure par les «nombreux débordements régulièrement constatés lors de la dispersion du mouvement» Nuit Debout. «Ces exactions et ces détériorations sont favorisées par la consommation d'alcool, qui encourage le passage à l'acte de groupes d'individus souvent violents, qui n'hésitent pas à utiliser des contenants en verre comme des armes», a indiqué la préfecture.

«Le préfet de police constate le renouvellement et l'aggravation des actes de violence commis à l'issue du rassemblement de la ‘Nuit Debout' (...) malgré les nombreuses mises en garde adressées aux organisateurs et aux participants», peut-on lire dans le communiqué de la préfecture.

Nuit debout : la parole à Varoufakis, pas à Finkielkraut

  Nuit debout : la parole à Varoufakis, pas à Finkielkraut Plusieurs personnalités se sont rendues auprès du mouvement Nuit debout, samedi, à Paris. L'ex-ministre grec Yanis Varoufakis, y a reçu un accueil bienveillant, tandis que le philosophe Alain Finkielkraut a suscité des réactions houleuses.Si, chaque jour, des personnalités politiques et médiatiques se rendent place de la République, à Paris, où s’est installé depuis le 31 mars le mouvement Nuit debout, ce fut samedi 16 avril au tour de l'ancien ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, d'apporter son soutien aux participants, obtenant comme chaque volontaire sur place le droit de s'exprimer quelques minutes devant la foule. Jean bleu et blouson de cuir noir, l'ex-mini

Nuit Debout les gens chantent. Mais aujourd’hui ça respire, les poèmes parlent, et Nuit Debout chante et déchante dans les ténèbres. Ils ne lâcheront pas, personne ne lâchera, on veut encore vivre, on veut encore respirer, on veut encore deviser, on peut dévisser mais on devisera, on divisera.

La « Nuit debout » se raccourcit. Au lendemain d' incidents survenus place de la République, à Paris, la préfecture de police serre la vis. L'arrêté pris par la préfecture limite «davantage la durée des activités liées à ce rassemblement». Il interdit «les activités liées ou générées par le rassemblement

• 12 personnes en garde à vue

Dans la nuit de vendredi à samedi, des échauffourées ont opposé une centaine de personnes aux forces de l'ordre sur la place de la République, en marge de ce mouvement citoyen qui y est installé depuis fin mars. Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Selon la police, «une centaine d'individus constitués en cortège se sont dirigés vers le boulevard du faubourg Saint-Martin» aux alentours de 00H15. Les forces de l'ordre, qui sont parvenues à les maintenir sur la place, ont alors été la cible de jets de projectiles. Une voiture de police garée à proximité a été «volontairement incendiée et totalement détruit».Une voiture de la police a été incendiée et quatre autres véhicules, deux de la RATP et deux de la police, ont été endommagés par des jets de projectiles, précise la préfecture dans un communiqué.

«Jusqu'à 2h et malgré l'appel à la dispersion de la part des forces de l'ordre, des échauffourées se sont multipliées à l'encontre des fonctionnaires nécessitant l'usage de gaz lacrymogène», ajoute la préfecture, qui précise que les affrontements n'ont fait aucun blessé.

Nuit Debout: "Ma porte est ouverte" assure El Khomri

  Nuit Debout: La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a assuré lundi que sa porte était "ouverte" aux membres du mouvement Nuit Debout qui souhaiteraient la rencontrer, tout en condamnant les violences et incidents survenus à l'occasion de ces rassemblements nocturnes. Alors qu'on lui demandait sur France Inter si elle était prête à se rendre Place de la République, la ministre a répondu: "C'est compliqué bien évidemment pour moi d'y aller actuellement".Mais "si certains membres du collectif Nuit Debout (le) souhaitent, ma porte est tout à fait ouverte pour les rencontrer", a-t-elle ajouté.

Après le passage d'Alain Finkielkraut samedi à Nuit Debout , un débat s'est tenu lundi place de la République sur le thème "liberté d'expression".

Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans la nuit de samedi 9 à ce dimanche 10, après des incidents à Paris, en marge du rassemblement " Nuit debout ", a annoncé dimanche la préfecture de police de Paris (PP). Ces personnes ont été arrêtées pour des "jets de projectiles, port

Ces incidents sont survenus après une semaine de calme autour de la place de la République, théâtre d'échauffourées nocturnes à répétition ces dernières semaines lors de manifestations sauvages en marge du mouvement Nuit debout, installé sur la place depuis le 31 mars. La semaine dernière, dans la nuit de vendredi à samedi, alors que le rassemblement de Nuit Debout touchait à sa fin, une centaine de personnes avait jeté et brûlé palettes et détritus avant de lancer des projectiles sur les forces de l'ordre. Elles avaient été dispersées, et 21 personnes interpellées.

Le mouvement «Nuit debout» a débuté le 31 mars dernier, au soir d'une manifestation contre le projet de réforme du Code du travail, et se donne désormais pour but faire converger des luttes disparates. Depuis le début du mouvement il y a trois semaines, 36 personnes ont été arrêtées en marge de Nuit debout, dont 35 ont été placées en garde à vue, avait indiqué la Préfecture de police samedi dernier.

Cazeneuve "fera tout" pour que Nuit Debout puisse continuer à se rassembler à Paris .
Le ministre de l'Intérieur s'est dit mardi "intraitable avec les casseurs" tout en affirmant qu'il "fera tout" pour que le mouvement Nuit Debout puisse continuer à se réunir place de la République à Paris, malgré les incidents réguliers survenus en marge du rassemblement. Interrogé à l'Assemblée nationale par le député Les Républicains Eric Ciotti qui accuse le gouvernement de "complaisance", Bernard Cazeneuve a mis en avant les 1.000 interpellations réalisées depuis deux mois en France en marge des manifestations, notamment contre la loi travail.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!