•   
  •   

France Paris : dans le VIIIe arrondissement, les divisions politiques sont de retour

16:05  14 mai  2020
16:05  14 mai  2020 Source:   msn.com

Municipales : à Paris, on refait (pas entièrement) le match

  Municipales : à Paris, on refait (pas entièrement) le match Anne Hidalgo et Rachida Dati penchent pour un second tour des municipales en juin. Cela leur éviterait un nouveau premier tour. Arrivées largement en tête au premier tour des municipales, Anne Hidalgo et Rachida Dati ne semblent pas très enclines à rejouer intégralement l’élection. Et fixent l’objectif d’une fin de partie dès juin, même si beaucoup doutent de la possibilité d’une telle hypothèse. La maire PS de Paris espère ainsi, ce matin dans le Parisien : «Si le déconfinement, début juin, se passe bien, que les restaurants peuvent rouvrir, je ne vois pas pourquoi la dernière chose qui se déconfinerait serait la démocratie.

Jeanne d'Hauteserre, maire (LR) sortante du VIIIe arrondissement de Paris. © LP/Delphine Goldsztejn Jeanne d'Hauteserre, maire (LR) sortante du VIIIe arrondissement de Paris.

Il n'y a pas que les travailleurs qui se déconfinent. Les polémiques politiciennes aussi.

Dans le VIIIe arrondissement, les divisions qui n'avaient cessé d'envenimer le conseil d'arrondissement durant la mandature 2014-2020 (une douzaine de séances n'avaient pu se tenir faute de quorum) repartent de plus belle.

Le directeur général des services, «notre seul interlocuteur »

A quelques jours de la prochaine séance du Conseil de Paris programmée pour le 18 mai, plusieurs élus de droite regrettent que leur conseil d'arrondissement ait été annulé. « Nous avons reçu un mail du directeur général des services de la mairie nous indiquant que finalement le conseil d'arrondissement annoncé pour ce mardi n'aurait pas lieu », soupire Catherine Lecuyer, élue du VIIIe anciennement déléguée aux affaires scolaires. « C'est notre seul interlocuteur maintenant en mairie », ajoute l'élue.

Allemagne: deux cas de coronavirus à Mönchengladbach

  Allemagne: deux cas de coronavirus à Mönchengladbach Six des dix cas de coronavirus officiellement détectés parmi les clubs de 1re et 2e divisions allemandes de football sont désormais localisés: après trois cas à Cologne révélés vendredi, deux concernent Mönchengladbach et un Dresde (D2). Lundi, la Ligue allemande de football (DFL) a annoncé que dix personnes sur les 1724 testées dans les 36 clubs de première et deuxième divisions étaient positives. Mardi, le quotidien régional Rheinische Post rapporte, citant des sources proches du club, que deux cas concernent un joueur et un physiothérapeute de Mönchegladbach.Les deux hommes ont été envoyés en quarantaine chez eux, et l'entraînement s'est poursuivi normalement.

« Il n'y avait pas lieu d'organiser un conseil d'arrondissement puisque aucune délibération du prochain Conseil de Paris ne porte sur le VIIIe ! » rétorque d'emblée la maire LR du VIIIe Jeanne d'Hauteserre.

LIRE AUSSI> Municipales à Paris : dans le VIIIe, règlement de comptes à droite contre la maire (LR) Jeanne d’Hauteserre

« Nous aurions pu discuter des vœux déposés et des questions que nous avions sur la gestion de la crise », renchérit Catherine Lecuyer. Cette dernière avait cosigné un vœu dans lequel les élus regrettaient le manque d'initiatives de la mairie du VIIIe durant la crise sanitaire et le peu d'informations qui leur auraient été transmises.

« Pendant la crise, c'était la mairie centrale qui était maître de la situation. Et concernant le VIIIe, toutes les informations étaient régulièrement relayées par la lettre d'information de la mairie du VIIIe ! » répond Jeanne d'Hauteserre qui accuse son adversaire de lancer des polémiques politiciennes.

Avec 12,01 % des voix, Catherine Lecuyer est arrivée en troisième position du premier tour des municipales dans le VIIIe derrière Jeanne d'Hauteserre (34,72 % des suffrages) et la candidate LREM Sophie Segond (26,60 %).

La BNF conserve la mémoire du coronavirus sur le Web .
Que va-t-on retenir de l'épidémie du coronavirus ? Pour répondre à cette question et pour permettre aux chercheurs de demain de travailler sur le sujet, la Bibliothèque nationale de France (BNF) s'est lancée dans une vaste collecte sur internet. En effet, depuis 1537, la BNF est chargée de conserver les documents publiés en France, au titre du dépot légal : des livres, des journaux, des cartes, des photographies mais aussi des pages internet, depuis 2006. Fin janvier 2020, le thème du coronavirus commence à enflammer les sites internet français.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!