•   
  •   

France Olivier Véran demande une révision des règles de prescription de l'hydroxychloroquine

16:02  23 mai  2020
16:02  23 mai  2020 Source:   parismatch.com

Hydroxychloroquine : Olivier Véran demande une révision des règles de prescription

  Hydroxychloroquine : Olivier Véran demande une révision des règles de prescription Cette annonce fait suite à la publication d’une étude scientifique très critique à l’égard du remède prôné, entre autres, par le docteur Didier Raoult. « Suite à la publication dans TheLancet d’une étude alertant sur l’inefficacité et les risques de certains traitements du Covid-19 dont l’hydroxychloroquine, j’ai saisi le HCSP pour qu’il l’analyse et me propose sous 48h une révision des règles dérogatoires de prescription », a indiqué le ministre dans un tweet.

De nombreuses opérations chirurgicales, des heures de rééducation chaque jour pour dresser le muscle de son épaule, sans le claquer, à faire marcher sa main afin de pouvoir tout recommencer. Olivier Véran demande une révision des règles de prescription de l ' hydroxychloroquine .

Les patients qui avaient reçu de l ' hydroxychloroquine étaient aussi plus à risque de souffrir d'une forme d'arythmie cardiaque susceptible de provoquer une mort soudaine. Des experts cités par différents médias de la planète croient que cette analyse rétrospective assène un coup mortel à

Olivier Véran a déclaré samedi qu'il avait demandé une «révision des règles dérogatoires de prescription» de divers médicaments, comme l'hydroxycholroquine.

  Olivier Véran demande une révision des règles de prescription de l'hydroxychloroquine © Romain Gaillard/Pool/Bestimage

Le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé samedi au Haut conseil de la santé publique (HCSP) de proposer «sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription» de divers traitements comme l'hydroxychloroquine, après la parution d'une étude pointant son inefficacité et ses risques pour les malades du Covid-19.

«Suite à la publication dans TheLancet d'une étude alertant sur l'inefficacité et les risques de certains traitements du Covid-19 dont l'hydroxychloroquine, j'ai saisi le HCSP pour qu'il l'analyse et me propose sous 48h une révision des règles dérogatoires de prescription», a indiqué le ministre dans un tweet.

Chloroquine : Olivier Véran veut "une révision" des règles de prescription

  Chloroquine : Olivier Véran veut Après la publication d'une étude d'envergure dans "The Lancet", une revue médicale britannique, qui pointe les dangers potentiels du médicament face au coronavirus, le ministre de la Santé a indiqué samedi avoir saisi le Haut Conseil de la Santé publique pour faire réviser ses règles de prescription. Les règles de prescription de la chloroquine en France vont-elles changer ? Plus de deux mois après le début de l'épidémie de coronavirus, une première étude d'envergure sur le fameux médicament et son dérivé l'hydroxychloroquine, publiée dans The Lancet, une revue médicale britannique, pointe en tous cas leurs dangers potentiels.

Il est inutile d’utiliser l ' hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19, car ce médicament n’a pas prouvé son efficacité contre le nouveau type de coronavirus, a fait savoir l’OMS ce vendredi 22 mai dans le cadre d'une réunion d'information à Genève.

Olivier Véran , le ministre de la Santé, fait des annonces en faveur des soignants à l'issue du Conseil des ministres. HÔPITAL - Le ministre de la Santé a annoncé une hausse des salaires pour les soignants alors qu’une grande concertation doit démarrer lundi. Les Jeux Olympiques ont été reportés.

En dehors des essais cliniques, la France a déjà restreint l'usage de l'hydroxychloroquine (HCQ) à l'hôpital uniquement et seulement pour les cas graves sur décision collégiale des médecins. Cette molécule, dérivée de l'antipaludéen chloroquine, connaît depuis fin février une notoriété inédite depuis que le Pr Didier Raoult, de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) à Marseille, a relayé une petite étude chinoise, peu détaillée, affirmant que le phosphate de chloroquine montrait des signes d'efficacité chez des patients atteints de SARS-CoV2.

Covid-19 : ce que disent les autoritaires sanitaires françaises sur l'hydroxychloroquine

  Covid-19 : ce que disent les autoritaires sanitaires françaises sur l'hydroxychloroquine Ce médicament promu par Didier Raoult ne pourra bientôt plus être administré en France, ni à des patients gravement atteints ni lors d'essais cliniques, après deux avis. © afp.com/GERARD JULIEN L'hydroxychloroquine, promu par le professeur Didier Raoult, a été très largement utilisé, sans preuve formelle de son efficacité. Clap de fin pour l'hydroxychloroquine ? Ce médicament, promu par le controversé Professeur Didier Raoult, ne pourra bientôt plus être administré en France contre le Covid-19, ni à des patients gravement atteints ni lors d'essais cliniques, après deux avis publiés coup sur coup ce mardi.

Donald Trump a annoncé lors d'une conférence de presse qu'il prenait de l ' hydroxychloroquine à titre préventif contre le SARS-CoV-2. L ' hydroxychloroquine est utilisée de longue date contre le paludisme mais rigoureuse. "J'entends beaucoup de choses extraordinairement positives" sur ce

Il y a des choses étranges dans ce que dit Olivier Véran , ministre de la santé, à propos de l ' Hydroxychloroquine C'était cet après-midi, à l'Assemblée

Des molécules qui augmentent le risque de décès et d'arythmie cardiaque selon la dernière étude

Deux études, une chinoise et une française, publiées la semaine dernière, ont cependant constaté que l'HCQ ne réduisait pas significativement les risques d'admission en réanimation ni de décès chez les patients hospitalisés avec une pneumonie due au Covid-19.

Et une autre étude, avec des données portant sur 96 000 patients au total, parue vendredi dans The Lancet, à laquelle M. Véran fait allusion dans son tweet, a conclu que ni la chloroquine, ni l'HCQ, ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés. Selon cette étude, ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque.

A lire aussi : Olivier Véran, un médecin à la vigie

Hôpitaux, automobile, vacances...: ce que prépare le gouvernement pour la suite du déconfinement .
Alors que de nombreuses annonces sont attendues cette semaine, le « Ségur de la santé » doit notamment s’ouvrir ce lundi.En première ligne face à l’épidémie de Covid-19, le personnel soignant attend de pied ferme le coup d’envoi lundi du « Ségur de la santé », qui vise à améliorer les conditions de travail et la prise en charge des malades à l’hôpital et à envisager la hausse des rémunérations promise par Emmanuel Macron. « C’est l’urgence », a insisté le président de la Fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, dans une interview au JDD.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!