•   
  •   

France Municipales à Paris : Marlène Schiappa s’oppose à une alliance avec les listes Dati

23:55  28 mai  2020
23:55  28 mai  2020 Source:   msn.com

Municipales à Lille : C'est reparti... Le point sur les trois listes qui peuvent se présenter lors du second tour prévu le 28 juin

  Municipales à Lille : C'est reparti... Le point sur les trois listes qui peuvent se présenter lors du second tour prévu le 28 juin La maire de Lille, Martine Aubry, se présente pour le second tour des municipales avec un maigre avantage © G. Durand / 20 Minutes Le candidat (EELV) Stéphane Baly avait pris symboliquement les bulletins de Martine Aubry (PS) et Julien Poix (LFI) lors du premier tour, le 15 mars 2020, à Lille. ELECTIONS - La maire de Lille, Martine Aubry, se présente pour le second tour des munic C’est reparti pour un 2e tour. Après plus de deux mois de pause due à l’épidémie de Covid-19, les élections municipales reprennent leur cours.

Les Républicains aux municipales à Paris Rachida Dati ce jeudi 28 mai sur franceinfo, en colère après les déclarations de la tête de liste La Municipales à Paris : "Je ne fais pas alliance avec Rachida Dati " car "je préfère perdre une élection que perdre mes valeurs", déclare Marlène Schiappa .

Les candidats au second tour des élections municipales ont jusqu'au 2 juin pour déposer leur liste . Des discussions sont engagés dans plusieurs arrondissements pour effectuer des rapprochements. A moins d'une semaine du dépôt des listes pour le second tour des municipales , les états majors

Paris (XIVe), le 8 janvier 2020. Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes et candidate LREM dans le XIVe arrondissement. © LP/Guillaume Georges Paris (XIVe), le 8 janvier 2020. Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes et candidate LREM dans le XIVe arrondissement.

« Moi je ne fais pas alliance avec la droite ». Les propos sont clairs. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes candidate sur la liste LREM dans le XIVe arrondissement, n'a pas l'intention d'entrer dans des discussions de fusion de liste avec Les Républicains.

« Je ne fais pas alliance avec Rachida Dati » car « je préfère perdre une élection que perdre mes valeurs », a déclaré Marlène Schiappa ce jeudi matin sur France Info.

Photos du jour

  Photos du jour Galerie Photos

ELECTIONS - La candidate LREM à la mairie de Paris fait son mea culpa après l’utilisation du mot « mascarade » à propos du premier tour des élections municipales . Non, Agnès Buzyn ne renonce pas à mener la liste LREM au second tour des municipales à Paris .

Outre ce réseau de lieux, Marlène Schiappa va rendre possible l'arrêt de bus à la demande la nuit pour les femmes. La secrétaire d'Etat va également En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure

Ces déclarations augurent-elles un retrait de Marlène Schiappa de la campagne ? « Elle ne nous a rien dit de tel », répond-on dans l'entourage d'Agnès Buzyn, la chef de file LREM pour les municipales à Paris. L'intéressée, elle, ne répond pas.

Dans le XIVe, plutôt une alliance avec Villani ?

Ce n'est pas la première fois que Marlène Schiappa se déclare opposée à toute fusion avec les listes de la droite parisienne. La secrétaire d'Etat, qui s'était engagée dans cette campagne aux côtés de Benjamin Griveaux, a sans doute cru utile de redire son fond de pensée alors que la candidate soutenue par LREM dans le Ve, la maire sortante (DVD) Florence Berthout, négocie avec Les Républicains pour éviter de voir le Ve arrondissement basculer… à gauche.

Municipales : Gérald Darmanin soutient Agnès Buzyn qui a "envie d'être maire de Paris"

  Municipales : Gérald Darmanin soutient Agnès Buzyn qui a Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a appelé dimanche son camp à soutenir Agnès Buzyn, qui a "envie" de continuer la campagne des municipales à Paris en dépit de ses propos polémique sur le premier tour du scrutin. Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a appelé dimanche son camp à soutenir Agnès Buzyn, qui a "envie" de continuer la campagne des municipales à Paris en dépit de ses propos polémique s  "Il faut qu'on soutienne notre candidate, c'est une grande femme qui a quitté son ministère", estime Gérald Darmanin, interrogé lors de l'émission l

les hommes, Marlène Schiappa , candidate aux élections municipales à Paris , a dénoncé vendredi l’attitude « très menaçante » d’ opposants , lors d’une la réunion, en plus d’une manifestation qui s’est tenue devant, et ont commencé à être très menaçants », a déclaré Marlène Schiappa sur Radio

Le mathématicien fut d'abord l'un des trois candidats en lice pour la tête de liste de LREM, avant que Benjamin Griveaux ne soit finalement désigné. Municipales à Paris : "Je ne fais pas alliance avec Rachida Dati " car "je préfère perdre une élection que perdre mes valeurs", déclare Marlène Schiappa .

Dans le XIVe, où Marlène Schiappa est candidate, la configuration est différente. C'est la maire sortante Carine Petit (ex-PS) qui est arrivée en tête avec 32,86 % devant la liste LR menée par Marie-Claire Carrère-Gée (20,45 %). La liste LREM conduite par le centriste Eric Azière, elle, est arrivée en troisième position avec 15,67 % devant celle conduite par Cédric Villani, candidat LREM dissident, qui a rassemblé 12,09 % des suffrages.

Si LREM devait faire alliance dans cet arrondissement, ce serait donc plus probablement avec Cédric Villani. Mais l'accord est loin d'être fait puisque le député dissident discute aussi… avec le camp Hidalgo. En interne d'ailleurs, dans le XIVe, l'utilité de cette alliance soulève quelques interrogations.

« A l'échelle de Paris, le symbole d'un rapprochement avec le candidat dissident a peut-être son importance mais, dans le XIVe, si nous faisons alliance avec Cédric Villani, cela consistera juste à assurer un poste de conseiller de Paris à celui qui aura divisé nos troupes pendant toute la campagne », regrette un colistier de Marlène Schiappa dans le XIVe.

Municipales à Paris : dans le Ve, Rachida Dati ne veut plus de la fusion avec LREM .
Municipales à Paris : dans le Ve, Rachida Dati ne veut plus de la fusion avec LREMChez LR, on ne veut plus de cette alliance

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!