•   
  •   

France Incendie de Lubrizol : le Sénat épingle l'Etat et la direction

14:05  04 juin  2020
14:05  04 juin  2020 Source:   europe1.fr

Seine-Maritime : Fuite d’ammoniac à l’usine chimique Yara, classée Seveso

  Seine-Maritime : Fuite d’ammoniac à l’usine chimique Yara, classée Seveso « La situation est parfaitement sous contrôle et la mise à l’arrêt de l’unité est en cours », a assuré la préfecture de Seine-Maritime © GILE MICHEL/SIPA Des camions de pompiers (illustration). INCIDENT - « La situation est parfaitement sous contrôle et la mise à l’arrêt de l’unité est en cours », a assuré l Aucun blessé n’est à déplorer. Une unité de l’usine du groupe chimique Yara, à Gonfreville-l’Orcher, près du Havre (Seine-Maritime), a été mise à l’arrêt à la suite d’une fuite d’ammoniac dans la nuit de mercredi à jeudi.

La commission d'enquête du Sénat va présenter son rapport cette semaine. La commission d'enquête du Sénat va présenter ce jeudi ses conclusions sur l’impressionnant incendie survenu le 26 septembre dernier au cœur de l'usine de lubrifiants Lubrizol à Rouen.

«Tirer les conséquences de Lubrizol »: La commission d'enquête du Sénat présentera jeudi ses conclusions sur le gigantesque incendie survenu le 26 Créée le 10 octobre à l'unanimité du Sénat , la commission a évalué «l'intervention des services de l ' Etat dans la gestion des conséquences

La commission d'enquête du Sénat sur le spectaculaire incendie de Lubrizol à Rouen dénonce © AFP La commission d'enquête du Sénat sur le spectaculaire incendie de Lubrizol à Rouen dénonce "des angles morts inacceptables" dans la politique de prévention des risques industriels en France, dans un rapport publié jeudi. Les sénateurs épinglent au passage en particulier l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, qualifiant le suivi sanitaire de l'accident industriel survenu le 26 septembre de "tardif et incomplet".

Suivi sanitaire "problématique", moyens insuffisants, la commission d'enquête du Sénat sur le spectaculaire incendie de Lubrizol dénonce "des angles morts inacceptables" dans la prévention des risques industriels en France. La chambre haute épingle au passage le gouvernement et en particulier l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, dans un rapport publié jeudi. "A l'instar du suivi sanitaire proprement dit, l'identification du risque sanitaire telle que pratiquée par le ministère de la Santé, a été à la fois tardive et incomplète", écrivent les rapporteurs Christine Bonfanti-Dossat (LR) et Nicole Bonnefoy (PS) dans leurs conclusions sur cet "accident industriel majeur", sans victime "apparente".

Un incendie au domicile des personnes âgées de Calgary fait maintenant l'objet d'une enquête pour homicide après la mort d'une victime âgée

 Un incendie au domicile des personnes âgées de Calgary fait maintenant l'objet d'une enquête pour homicide après la mort d'une victime âgée © Dave Gilson / CBC Des policiers et des pompiers ont inculpé un résident d'incendie criminel après qu'un incendie au Wentworth Manor, dans le sud-ouest de Calgary, ait fait un blessé grave à un autre résident. L'affaire fait maintenant l'objet d'une enquête pour homicide. Un incendie suspect survenu le mois dernier dans un complexe pour personnes âgées à Calgary, qui a gravement blessé un homme âgé, est maintenant traité comme un cas d'homicide après que la victime a succombé à ses blessures.

Après l’ incendie de l’usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, avait Lubrizol a aussi consenti à créer un fonds de solidarité, abondé à hauteur de 50 millions d’euros, pour couvrir les pertes subies par tous les agriculteurs et les autres secteurs non

L’enquête sur l’ incendie de l’usine chimique Lubrizol de Rouen, survenu le 26 septembre, a été confiée mardi 29 Les investigations, menées initialement sous la direction du parquet de Rouen, avaient été La secrétaire d’ Etat à la transition écologique, Emmanuelle Wargon, a cependant jugé

Pour les sénateurs, pas question de parler d’un "feu de cheminée" comme le patron de Lubrizol qualifiait l’incendie. Il s’agit bien là d’une "catastrophe sanitaire et écologique majeure". Dans son rapport, la commission d’enquête pointe également la responsabilité de l’usine, inspectée un an et demi avant l’incendie, et dont les locaux n’avaient pas été mis aux normes. Les sénateurs reprochent aussi à l’industriel ne pas avoir pu fournir la quantité et la composition des stocks, partis en fumée le 26 septembre dernier.

Une quarantaine de recommandations

Egalement dans le viseur des parlementaires : la communication de crise des pouvoirs publics. Ils dénoncent un "langage hasardeux". On se souvient de la multiplication des conférences de presse, une à deux par jour. Des prises de paroles parfois très techniques. "Comment demander aux gens qui sont sous le nuage de fumée de comprendre autre chose que 's’il n’y a pas de toxicité aiguë, bah c’est qu’il y a de la toxicité moyenne ou faible'", s'interroge au micro d'Europe 1 la sénatrice Christine Bonfanti-Dossat, co-rapporteure de la commission d’enquête.

Les sénateurs adressent une quarantaine de recommandations dans leur rapport et demandent la création d’une véritable culture du risque industriel. Ils proposent par exemple d’inscrire la formation aux risques industriels dans le code de l’éducation et d’organiser régulièrement des exercices grandeur nature, en associant l’ensemble de la population.

Un foyer sans surveillance cause des dommages de 400 000 $: Service des incendies de Saskatoon .
© Brady Ratzlaff / Global News Un enquêteur sur les incendies a confirmé qu'un incendie dans le quartier Pacific Heights de Saskatoon le week-end dernier était causé par un foyer sans surveillance. Un foyer sans surveillance a provoqué un important incendie dans le quartier Pacific Heights le week-end dernier, selon le service d'incendie de Saskatoon . Plusieurs appels au 911 ont signalé l'incendie dans le bloc 300 de Johnson Crescent vers 1 h 10 le 6 juin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!