•   
  •   

France Essonne : lâchée par l’ARS, Espace vie cesse ses activités

16:25  06 juillet  2020
16:25  06 juillet  2020 Source:   msn.com

Val-de-Marne : les motards se déconfinent en toute sécurité

  Val-de-Marne : les motards se déconfinent en toute sécurité Val-de-Marne : les motards se déconfinent en toute sécuritéCette opération, qui s'est tenue à Rungis, consistait en une « reprise du guidon après le confinement », résume Thierry Meyer, le responsable de l'unité. « La moto, c'est une sensation, décrit-il. Quand on n'en fait pas depuis un moment, il faut retrouver ses repères ». « Le danger, abonde Vincent Delville, de l'unité d'éducation de la sécurité routière, c'est l'impression de sécurité. Moins il y a de risques, plus le motard va en prendre. » Et comme les routes sont encore moins encombrées qu'en temps normal, on peut facilement se laisser griser.

L’association Espace vie a été créée par Damien Nicolini, infirmier de profession, en 2013. © LP/SEBASTIEN MORELLI L’association Espace vie a été créée par Damien Nicolini, infirmier de profession, en 2013.

Espace vie, c'est fini. Depuis 2013, cette association lancée par un infirmier, Damien Nicolini, a réussi l'exploit de fédérer plus de 1 500 professionnels de la santé (généralistes, spécialistes, sages-femmes, directeurs d'hôpitaux, pharmaciens…) dans le département et en Seine-et-Marne, afin de faciliter le parcours de soins des patients en l'organisant. « Nous prenons chaque jour en charge entre 30 et 175 patients », rappelle Damien Nicolini. Une organisation qui permet un gain de temps considérable et donc des économies. Mais faute de financement de la part de l'Agence régionale de santé (ARS), une fois de plus mise en cause, Espace vie a brutalement cessé son activité au 1 er juillet.

Rob Kardashian «se sentait embarrassé» avant le changement de style de vie

 Rob Kardashian «se sentait embarrassé» avant le changement de style de vie © Bang Showbiz Rob Kardashian Rob Kardashian s'est senti «embarrassé par son apparence» pendant longtemps. La star de la télévision de 33 ans a fait un effort conscient pour améliorer son bien-être physique et mental au cours des derniers mois en s'engageant dans un nouveau style de vie sain. Une source a expliqué: "Rob se porte bien. Il prend soin de lui, s'entraîne et mange mieux." Rob a lutté contre la dépression, la prise de poids et le diabète de type 2 au cours des dernières années.

LIRE AUSSI> Covid-19 : le rapport choc des pompiers sur la gestion de la pandémie

Un crève-cœur pour Damien Nicolini et les équipes de l'association. « L'ARS a tout fait pour nous bloquer », fulmine l'infirmier. « Depuis 2018, ils nous disent qu'ils vont nous financer, mais que nous devons revoir notre organisation pour intégrer les CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé). » Ce que fait l'association. « En un an, nous avons créé dix associations pour dix CPTS couvrant l'Essonne. » L'ARS débloque alors un financement de 450 000 euros, dont 300 000 euros pour les CPTS, pour l'année 2019.

Dédale administratif

Mais en 2020, ça coince. « Nous avions déposé notre projet de santé en 2016, nous étions les premiers en France. Il a fallu en redéposer un en novembre 2019. Un pavé de 809 pages, mais on nous a répondu que le titre ne correspondait pas au livrable attendu. Nous avons refait la mise en page. » Pas suffisant, puisque l'ARS se lance dans une série de réunions avec les 10 CPTS, alors que la crise du Covid arrive.

Un parfum approuvé par la NASA est en route, afin que nous puissions enfin savoir à quoi ressemble l'espace extra-atmosphérique

 Un parfum approuvé par la NASA est en route, afin que nous puissions enfin savoir à quoi ressemble l'espace extra-atmosphérique Si vous vous demandiez à quoi ressemble l'espace - je veux dire, qui ne l'a pas? - vous pourriez peut-être obtenir une bouffée très bientôt. Des années après sa création, l'Eau de Space, une fragrance extra-atmosphérique développée par un chimiste de la NASA, arrive dans les masses.

« Pendant le Covid, nous nous sommes mobilisés. Notre activité a explosé de plus de 300 %. Pendant toute cette période, nous n'avons pas eu la moindre nouvelle de l'ARS, à l'exception d'une réunion téléphonique. » Au final, l'ARS propose un financement de 150 000 euros, plus 68 000 euros pour la gestion du Covid. Et pour financer les CPTS, rien n'est encore décidé. Mais cet argent n'arrivant pas, l'association ne peut plus payer ses salariés et doit stopper son activité.

« Je souhaite que d'autres projets puissent émerger »

Mercredi dernier, le directeur général de l'ARS Ile-de-France, Aurélien Rousseau, était reçu au conseil départemental. Aurélie Gros et Caroline Parâtre, conseillères départementales en ont profité pour l'interroger sur l'avenir de l'association. « Espace vie est un interlocuteur bien connu et soutenu par l'ARS, répond Aurélien Rousseau. En 2019, Espace vie a reçu 600 000 euros (NDLR : 450 000 euros affirme Damien Nicolini) et 218 000 euros devraient bientôt tomber pour couvrir le début d'année. L'efficacité de cette structure et l'engagement des bénévoles ne sont absolument pas remis en cause. Mais je ne peux pas décider de faire d'Espace vie l'unique interlocuteur des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) de l'Essonne. Je souhaite que d'autres projets puissent émerger. On ne peut pas laisser une captation du territoire par une seule structure. »

"Il est temps que cela cesse" : Pourquoi Zahia Dehar a poussé ce violent coup de gueule ?

  Récompensée pour sa première apparition cinématographique, la jeune femme avait un message à faire passer. © abaca "Il est temps que cela cesse" : Pourquoi Zahia Dehar a poussé ce violent coup de gueule ? La crise sanitaire liée au Covid-19 est tenace mais elle n'a pas empêché, la 34e édition du Festival du film romantique de Cabourg (qui s’est tenu du lundi 29 juin 2020 au mercredi 1er juillet 2020, ndlr) de se dérouler ! Au cours de cet évènement normand, de nombreuses personnalités, qui ont fait le déplacement ont été primées. Parmi elles, Zahia Dehar.

En clair, l'ARS ne souhaite pas qu'Espace vie soit en charge de tous les CPTS du département. « Nous n'avons jamais demandé le moindre monopole. Les professionnels sont libres d'adhérer à Espace Vie. Tout cela est politique ! », s'agace Damien Nicolini.

« C’est un beau gâchis »

Benoît Pichene, médecin généraliste, a adhéré à Espace vie, « une association qui fonctionne bien », peu après sa création. « Nous aidons les patients en organisant, par exemple leur sortie d’hôpital. S’il y a besoin d’une infirmière et de matériel à domicile, nous nous en occupons. Pour une sortie de maternité, nous prévenons la sage-femme en amont… » Aujourd’hui, il est en colère : « C’est un beau gâchis dû à l’ARS », cingle le praticien, qui ne mâche pas ses mots. « Ce sont des bureaucrates et nous ne correspondons pas au cadre habituel. Le fait que des professionnels de santé s’organisent de façon indépendante, ça les perturbe. Du coup, ils freinent nos initiatives. Ils disent toujours, on vous soutient, on va vous donner l’argent, et ça n’arrive pas. » Pour autant, ce dernier ne se résigne pas à la fin d’Espace vie : « La dynamique n’est pas perdue. Si l’ARS se bouge et tient ses promesses, on pourra repartir ».

'Ça pourrait être une lettre d'amour': Mystère sur un message trouvé en bouteille sur l'île de Tasmanie .
© Fourni par ABC NEWS La lettre est en train d'être séchée et traduite du français. (Fourni: Brendan Haddon) Lorsque Brendan Haddon a vu pour la première fois la bouteille en verre scintiller sur une plage de l'île Bass Strait, il n'y avait pas pensé au début. "Il n'est pas rare de voir une bouteille sur la plage", a-t-il déclaré. "Mais quand je me suis rapproché et que j'ai vu qu'il y avait une note à l'intérieur, j'étais assez excité de voir ce qu'il disait.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 9
C'est intéressant!