•   
  •   

France France Télévisions : Delphine Ernotte garde l’antenne

20:40  22 juillet  2020
20:40  22 juillet  2020 Source:   ouest-france.fr

Exclu. Sylvain Mirouf se confie : "Je n'ai pas vu ma fille depuis un an"

  Exclu. Sylvain Mirouf se confie : Sylvain Mirouf, magicien star des émissions de Michel Drucker, continue de monter sur scène et de tourner des émissions de magie. Mais, sur un plan plus privé, la vie n'a pas été un long fleuve tranquille ...Si Sylvain Mirouf a trouvé sa vocation à l'âge de 7 ans en recevant en cadeau une boîte pour réaliser des tours de magie, c'est dans les années 90 que le grand public le découvre alors qu'il officie régulièrement dans le Studio Gabriel de Michel Drucker. Il aura par la suite ses propres émissions sur France Télévisions, enchaînera les spectacles, éditera livres et DVD autour de ses tours de magie...

Delphine Ernotte a été reconduite à la présidence de France Télévisions. © Joel Saget, AFP Delphine Ernotte a été reconduite à la présidence de France Télévisions.

Le CSA a décidé de reconduire la patronne du groupe France Télévisions pour un deuxième mandat.

La présidence de France Télévisions est réputée pour être un poste compliqué, coincé entre le gouvernement, les parlementaires, les salariés, les producteurs… Pourtant, Delphine Ernotte a été reconduite à son poste. Une première dans l’histoire du groupe.

Présidence de France Télévisions : voici les huit candidats

  Présidence de France Télévisions : voici les huit candidats Le CSA va auditionner lundi et mardi les candidats en lice pour la présidence de France Télévisions. Delphine Ernotte espère se succéder à elle-même, mais les jeux sont loin d'être faits.Qui dirigera pendant 5 ans le navire amiral de l'audiovisuel public? Les sages du CSA vont trancher cette semaine. Ils auditionnent lundi deux femmes et six hommes qui auront un peu moins de deux heures pour défendre leur projet face un collège de six membres, présidé par ­Roch-Olivier ­Maistre.

À 53 ans, et au terme de cinq ans de mandat, il faut croire que son bilan et ses projets ont convaincu les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui ont annoncé leur choix ce mercredi 22 juillet.

Originaire de Bayonne, diplômée de l’École centrale de Paris, mariée à un comédien, mère de deux enfants, elle était précédemment numéro 2 d’Orange (80 000 salariés). Un groupe où elle avait fait toute sa carrière.

Le premier gros dossier : les finances

À son crédit, le CSA lui a sûrement su gré d’avoir tenu ferme la barre de son paquebot de près de 10 000 salariés pendant la tempête des réductions budgétaires et des grèves qu’elles ont entraînées. Mais aussi d’avoir développé la dimension numérique du groupe qui permet d’aller à la conquête du public le plus jeune qui regarde de moins en moins la télé. Elle a également lancé la chaîne Franceinfo et déboulonné des caciques de ses chaînes comme Julien Lepers ou David Pujadas et changé 60 % des émissions.

Dans ses projets, on retiendra qu’elle a promis de favoriser le  fait en France  en consacrant 500 millions d’euros (480 actuellement) à la création audiovisuelle et cinématographique française et européenne. Comme elle s’est engagée à laisser davantage de places à la culture, au cinéma et à l’éducation, notamment grâce à France 5. France 3 devant faire encore plus de  régional .

Son premier gros dossier reste néanmoins les finances. Avec la crise actuelle qui a fait chuter les recettes publicitaires, les comptes 2020 seront pour la première fois dans le rouge.

France Télévisions sanctionné après des gros chèques versés à deux employés recrutés par le CSA .
Françoise Laborde et Rachid Arhab ont reçu près de 200 000 euros en 2014. Une indemnité légale à l'époque, mais interdite de nos jours. © France Télévisions Françoise Laborde et Rachid Arhab ont reçu près de 200 000 euros en 2014. Une indemnité légale à l'époque Ce mardi 28 juillet, la Cour de discipline budgétaire et financière a condamné trois cadres dirigeants de France Télévisions. Comme le rapporte Capital, le groupe audiovisuel a versé des indemnités de départ (s'élevant à 198.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!