•   
  •   

France Delphine Ernotte reconduite à la présidence de France Télévisions

22:15  22 juillet  2020
22:15  22 juillet  2020 Source:   lexpress.fr

Exclu. Sylvain Mirouf se confie : "Je n'ai pas vu ma fille depuis un an"

  Exclu. Sylvain Mirouf se confie : Sylvain Mirouf, magicien star des émissions de Michel Drucker, continue de monter sur scène et de tourner des émissions de magie. Mais, sur un plan plus privé, la vie n'a pas été un long fleuve tranquille ...Si Sylvain Mirouf a trouvé sa vocation à l'âge de 7 ans en recevant en cadeau une boîte pour réaliser des tours de magie, c'est dans les années 90 que le grand public le découvre alors qu'il officie régulièrement dans le Studio Gabriel de Michel Drucker. Il aura par la suite ses propres émissions sur France Télévisions, enchaînera les spectacles, éditera livres et DVD autour de ses tours de magie...

Cette reconduction est une première dans l'histoire du groupe audiovisuel public à la tête duquel aucun dirigeant n'avait jamais été réélu.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, le 23 août 2018. © afp.com/BERTRAND GUAY Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, le 23 août 2018.

Delphine Ernotte a été reconduite pour un mandat de cinq ans à la présidence de France Télévisions par le CSA, une première dans l'histoire du groupe audiovisuel public à la tête duquel aucun dirigeant n'avait jamais été réélu. Issue du monde des télécoms, elle avait déjà été la première femme nommée à la tête de France Télévisions en 2015, pour succéder à Rémy Pflimlin.

Présidence de France Télévisions : voici les huit candidats

  Présidence de France Télévisions : voici les huit candidats Le CSA va auditionner lundi et mardi les candidats en lice pour la présidence de France Télévisions. Delphine Ernotte espère se succéder à elle-même, mais les jeux sont loin d'être faits.Qui dirigera pendant 5 ans le navire amiral de l'audiovisuel public? Les sages du CSA vont trancher cette semaine. Ils auditionnent lundi deux femmes et six hommes qui auront un peu moins de deux heures pour défendre leur projet face un collège de six membres, présidé par ­Roch-Olivier ­Maistre.

"Le choix du Conseil s'est fondé, conformément aux termes de la loi, sur des critères de compétence et d'expérience et sur l'analyse des projets stratégiques éclairés par les auditions", indique le CSA, qui a auditionné huit candidats, dans sa décision publiée mercredi. "Le Conseil a fait le choix de la poursuite des transformations engagées pour assurer, dans le dialogue, la concertation et le respect des équilibres budgétaires, l'adaptation de France Télévisions à un environnement en mutation rapide", poursuit le CSA.

12 candidatures dont huit jugées recevables

"Il s'est également fondé sur les engagements pris en matière éditoriale pour élever la place de la création, développer l'offre culturelle et éducative, renouer les liens avec la jeunesse et assurer une information de référence", ajoute-t-il. "Il a pris acte de la volonté de s'adresser à tous les Français et de les représenter dans la richesse de leur diversité, en prenant en compte l'ensemble des territoires, et de constituer des équipes qui reposent sur un principe de parité et de diversité. Il a enfin pris en compte l'orientation affirmée d'inscrire pleinement France Télévisions dans l'univers numérique et dans le concert européen", conclut le Conseil.

France Télévisions : Delphine Ernotte garde l’antenne

  France Télévisions : Delphine Ernotte garde l’antenne Le CSA a décidé de reconduire la patronne du groupe France Télévisions pour un deuxième mandat. La présidence de France Télévisions est réputée pour être un poste compliqué, coincé entre le gouvernement, les parlementaires, les salariés, les producteurs… Pourtant, Delphine Ernotte a été reconduite à son poste. Une première dans l’histoire du groupe.À 53 ans, et au terme de cinq ans de mandat, il faut croire que son bilan et ses projets ont convaincu les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui ont annoncé leur choix ce mercredi 22 juillet.

Pour ce nouveau mandat, le CSA avait reçu 12 candidatures dont huit avaient été jugées recevables: celle de Delphine Ernotte, de Christopher Baldelli, ancien patron de RTL qui a également dirigé France 2, de Serge Cimino et Michel Goldstein, tous deux journalistes à France Télévisions, de Pierre-Etienne Pommier, conseiller numérique de La République en Marche à l'Assemblée (LREM), de Jean-Paul Philippot, patron du groupe audiovisuel belge RTBF, de Serge Schick, ex-directeur de la stratégie de Radio France et de Sandrine Roustan, qui travaille pour le deuxième plus gros groupe médiatique chinois Shanghai Media et est passée par M6 et France 4. Les huit candidats avaient été auditionnés lundi et mardi.

VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon s'interpose entre un couple pour protéger un candidat de son épouse .
Dans Les Z'amours, certains candidats peuvent se montrer très violents envers leur moitié lorsque celle-ci ne donne pas la bonne réponse. En témoigne un couple présent sur le plateau ce samedi 1er août et que Bruno Guillon a été contraint de séparer. En débarquant à la tête des Z'amours, en février 2018, Bruno Guillon n'a pas récolté que des avis positifs. Il faut dire qu'à l'époque, de nombreux téléspectateurs déploraient le départ de Tex, qui avait animé le programme pendant près de 20 ans. Il avait été débouté par Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, après une très mauvaise blague sur les violences conjugales.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!