•   
  •   

France Police municipale, stupéfiants... Que retenir des annonces de Jean Castex à Nice?

16:40  25 juillet  2020
16:40  25 juillet  2020 Source:   lexpress.fr

Déclaration de politique générale : l'essentiel du discours de Jean Castex

  Déclaration de politique générale : l'essentiel du discours de Jean Castex Dans un discours d'une heure, le Premier ministre a présenté aux députés les grandes lignes des «600 jours» durant lesquels il va, notamment, déployer un plan de relance de 100 milliards d'euros pour faire face à la crise économique déclenchée par la pandémie de coronavirus. © MARTIN BUREAU / AFP Après avoir laissé au président de la République la primeur d'une prise de parole traçant le «nouveau chemin» voulu par Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex a prononcé mercredi à l'Assemblée nationale une déclaration de politique générale d'une heure, qu'il a voulu comme la feuille de route des «600 jours» à venir.

Le Premier ministre Jean Castex , en visite samedi à Nice sur le thème de l’insécurité, a annoncé le lancement d’une expérimentation sur « l’extension des compétences de la police municipale », insistant sur le renforcement de l’action de « proximité ».

Le Premier ministre, Jean Castex , a annoncé ce jeudi 23 juillet qu'il se rendrait à Nice samedi pour annoncer une série de mesures autour de la sécurité. Nice -Matin. Des renforts de municipaux contre un transfert des pouvoirs de police : le deal que veut passer Estrosi avec l'Etat.

Le Premier ministre a annoncé le lancement d'une expérimentation sur "l'extension des compétences de la police municipale", insistant sur le renforcement de l'action de "proximité".

Jean Castex et Christian Estrosi à Nice. (Photo by Yann COASTSALIOU / AFP) © AFP Jean Castex et Christian Estrosi à Nice. (Photo by Yann COASTSALIOU / AFP)

Le Premier ministre Jean Castex, en visite samedi à Nice sur le thème de l'insécurité, a annoncé le lancement d'une expérimentation sur "l'extension des compétences de la police municipale", insistant sur le renforcement de l'action de "proximité"

Relance, emploi des jeunes... Ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex

  Relance, emploi des jeunes... Ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex Le Premier ministre a livré ce mercredi la feuille de route de son nouveau gouvernement dans un discours de politique générale devant l'Assemblée nationale.

Jean Castex a promis ce jeudi des " annonces concrètes" contre les violences. En compagnie des ministres de l'Intérieur et de la Justice, il se rendra samedi à Nice , où une fusillade a eu lieu en plein jour devant un supermarché, et où Gérald Darmanin était déjà présent cet après-midi.

En visite à Nice , le Premier ministre Jean Castex a annoncé des mesures de «proximité » dont la généralisation des amendes forfaitaires pour consommation de Il a aussi annoncé des mesures de « proximité », dont l’expérimentation de l’extension des compétences de la police municipale .

Cette expérimentation, qui sera mise en place à Nice, se fera "dans un cadre qui sera fixé par les ministres ici présents", a déclaré le Premier ministre, venu à Nice avec les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et de la Justice Eric Dupond-Moretti. Cette annonce a été saluée dans la foulée par le maire LR de Nice Christian Estrosi, farouche partisan d'une telle mesure, et qui a parallèlement annoncé le recrutement prochain de 80 policiers municipaux supplémentaires.

LIRE AUSSI>> Lyon, Bayonne..."Ce ne sont pas des faits divers isolés"

"Je salue votre volonté, que vous m'avez confirmé ce matin même, de recruter 80 policiers municipaux pour les affecter dans les quartiers difficiles de Nice, a-t-il adressé aux élus niçois. "Cette volonté rencontre celle du gouvernement d'accroître l'efficacité globale de notre dispositif de sécurité publique."

Aussi généreux en lieux communs qu'en milliards : la méthode Castex à l'Assemblée

  Aussi généreux en lieux communs qu'en milliards : la méthode Castex à l'Assemblée Imperturbable, le Premier ministre a obtenu la confiance de 345 députés sur 577. L'air de rien, il rompt avec les trois premières années du quinquennat Macron. © MARTIN BUREAU / AFP Le Premier ministre Jean Castex, mercredi 15 juillet, à l'Assemblée nationale. Jean Castex est considéré comme le "collaborateur" d'Emmanuel Macron ? Ses ministres ne sont guère mieux lotis. Durant son discours de politique générale, long d'une heure, le chef du gouvernement ne cite le nom d'aucun membre de son équipe. "Ça veut dire que c'est lui le patron", traduit le député LREM Jean-François Eliaou.

Au moment de la visite de Jean Castex , Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti à Nice au sujet de l’insécurité, le cadavre ensanglanté d’un jeune homme a été retrouvé à l'Ariane, un quartier sensible de la ville.

Une habitante d'un quartier de Nice a interpellé ce 25 juillet le Premier ministre lors de sa visite dans la Échange entre Jean Castex et une habitante de Nice : «Il y a beaucoup de parents complices du trafic de drogue» promeut l'utilisation de stupéfiants et de substances psychotropes, contient des

Forfaitisation des délits de stupéfiants

La "forfaitisation des délits de stupéfiants sera généralisée dès la rentrée", a également déclaré le chef du gouvernement. Cette procédure, une amende forfaitaire de 200 euros, s'applique à toutes les drogues mais vise d'abord les usagers de cannabis. Elle est déjà appliquée dans plusieurs villes de France comme Reims ou Rennes. L'amende, si elle est réglée sous quinze jours, est minorée à 150 euros. Au-delà de 45 jours, le contrevenant devra s'acquitter d'une majoration fixée à 450 euros.

La mesure aidera les forces de l'ordre à "appliquer une sanction sans délai" et devrait se montrer efficace "contre les points de revente qui gangrènent les quartiers", a affirmé Jean Castex, après avoir déambulé dans le quartier des Moulins, un haut lieu du trafic de drogue à Nice et théâtre de violences depuis plusieurs jours.

Modernisation de l'hôtel de police et du centre pénitentiaire

Jean Castex a enfin évoqué son souhait de moderniser l'hôtel de police de la ville de Nice ainsi que son centre pénitentiaire à Nice, jugeant l'actuel "vétuste".

Christian Estrosi, tendre papa : complicité et détente avec Bianca

  Christian Estrosi, tendre papa : complicité et détente avec Bianca Le 5 août prochain, Bianca célèbrera ses 3 ans. En attendant son anniversaire, la fillette la profite au maximum de sa maman, Laura Tenoudji, et de son papa, Christian Estrosi, qui vient d'être réelu maire de la ville de Nice.Sur Instagram, le 17 juillet 2020, l'homme politique a partagé une photographie immortalisant un rare "moment de détente familiale et de complicité" avec la petite Bianca. Adorable. Peu de temps avant, son épouse avait publié une photo père-fille à la plage. Tout aussi attendrissant. "Vive les châteaux de sable", avait alors commenté la chroniqueuse de Télématin sur France 2.

Sauf qu’une feuille de papier à en-tête du Premier ministre, coincée sous le pouce de Jean Castex , a cette fois attiré l’attention plus qu’à l’accoutumée sur cette mise en scène. Le zoom permet d’y distinguer deux écritures manuscrites, trahissant un dialogue silencieux survenu pendant le Conseil

Le Premier ministre Jean Castex se rendra samedi 25 juillet avec le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti à Nice , pour faire des annonces sur la lutte contre les trafiquants de stupéfiants .

"Nice est l'une des seules villes de France sans hôtel de police moderne", a exprimé le chef du gouvernement.

150 emplois pour "renforcer l'action pénale de proximité"

Le Premier ministre a également annoncé la création de 150 emplois supplémentaires fin 2020 pour "renforcer l'action pénale de proximité pour la répression de la délinquance du quotidien", une mesure de nouveau saluée par Christian Estrosi.

"La justice a trop longtemps été délaissée", a souligné le Premier ministre, citant le philosophe du XVIIIe siècle Cesare Beccaria: "l'important dans une peine, ce n'est pas sa sévérité mais sa certitude" or "l'État, faute de moyens suffisants, a laissé s'installer l'incertitude".

"Le dernier mot, c'est la République qui doit l'avoir"

Plus tôt, dans le quartier sensible des Moulins, à Nice, Jean Castex a pu échanger avec la population. "Pourquoi c'est toujours nous qui trinquons? Pourquoi on libère si rapidement les trafiquants?", a lancé Véronique, 40 ans, au chef du gouvernement.

Egalement interpellé par Leïla, 54 ans, une autre habitante du quartier connu pour être un haut lieu du trafic de drogue dans la ville, le chef du gouvernement a répondu: "Je suis là pour écouter et maintenant on va agir, il faut agir sur toutes les dimensions, l'éducation, la répression et les parents car le problème est réel et complexe".

La forfaitisation des délits de stupéfiants généralisée à la rentrée, annonce Jean Castex

  La forfaitisation des délits de stupéfiants généralisée à la rentrée, annonce Jean Castex En déplacement à Nice, le Premier ministre Jean Castex a détaillé une série de mesures pour lutter contre l’insécurité, parmi lesquelles la création de 150 emplois dédiés à l'action pénale de proximité.La visite de Jean Castex, qui a déjà dit vouloir faire de la question de la sécurité l'une de ses priorités, a débuté sa visite vers 9 heures avec le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, et le ministère de la Justice, Éric Dupond-Moretti. Jeudi, Jean Castex avait annoncé ce déplacement promettant "des annonces concrètes" pour lutter contre des actes "profondément inadmissibles".

Le Premier ministre Jean Castex l'a annoncé , il se rendra à Nice ce samedi 25 juillet. Christian Estrosi, maire de Nice , pointe une défaillance de la part de l'Etat sur la sécurité, il demande entre autres plus de pouvoir pour la police municipale .

A L'ASSAUT DE BARCELONE - L'ex-socialiste serait avant-dernier aux municipales de Barcelone du 26 mai prochain, selon un sondage. Entamée en septembre dernier, la campagne de Manuel Valls pour la mairie de Barcelone ne va pas beaucoup mieux. L'ancien Premier ministre ne se classerait

"Le dernier mot, c'est la République qui doit l'avoir et personne d'autre", a-t-il ajouté, avant d'entrer dans le commissariat de Saint-Augustin, où devait lui être présenté le Groupement local de traitement de la délinquance.

La "crise de l'autorité"

Quasiment au même moment, dans un autre quartier sensible de la ville, celui de l'Ariane, le corps d'un jeune homme portant des plaies sanglantes était retrouvé dans les parties communes d'un garage. Les causes précises et les circonstances de son décès n'étaient pas connues samedi en fin de matinée.

Le Premier ministre est arrivé à Nice vers 9h avec le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice. Les trois hommes ont été accueillis par le maire LR de la ville Christian Estrosi à la Villa Masséna, où ils ont observé une minute de silence en hommage aux 86 victimes de l'attentat commis sur la Promenade des Anglais le 14 juillet 2016.

"Nous assistons à une crise de l'autorité. Il faut stopper l'ensauvagement d'une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l'autorité de l'État, et ne rien laisser passer", avait insisté avant cette visite Gérald Darmanin dans une interview au Figaro.

Déjà venu dans la capitale azuréenne jeudi, le ministre de l'Intérieur avait adopté la même posture martiale en promettant de "faire plier ceux qui veulent faire plier la République" et en dénonçant "une minorité d'emmerdeurs qu'il faut absolument confondre par la loi".

Estrosi : "J'ai dit à Castex : 'viens, tu comprendras mieux"" .
Au lendemain de la visite de Jean Castex, Éric Dupont-Moretti et Gérald Darmanin, le maire de Nice se réjouit des résultats obtenus. © Botbol/POOL/SIPA C’est un coup de fil qui a tout déclenché. Chahuté lors d’un déplacement surprise effectué la semaine dernière dans le quartier sensible des Moulins où venait de se produire une fusillade, Christian Estrosi a eu «la surprise» et «le plaisir» de recevoir, dès le lendemain, un appel téléphonique du Président de la République.

usr: 0
C'est intéressant!