•   
  •   

France Ces chaînes de restauration rapide utilisent des emballages alimentaires toxiques, un nouveau rapport révèle

23:52  06 août  2020
23:52  06 août  2020 Source:   eatthis.com

exhortent les grandes marques à éradiquer les traces de violations des droits de l'homme au Xinjiang de leurs chaînes d'approvisionnement

 exhortent les grandes marques à éradiquer les traces de violations des droits de l'homme au Xinjiang de leurs chaînes d'approvisionnement Les militants La semaine dernière, par exemple, le gouvernement américain a interdit à 11 entreprises chinoises d'acheter des technologies américaines et d'autres produits parce qu'il prétend qu'ils sont liés à Violations des droits humains liées au Xinjiang.

Dans un rapport publié ce jeudi et intitulé « Emballages jetables : usage unique, pollution éternelle», elles estiment néanmoins que «les résultats de [cette] enquête montrent que l’utilisation et la contamination par les PFAS sont très répandues dans les emballages alimentaires et la vaisselle Sur ces 42 produits, «32 échantillons, dont des emballages provenant de grandes chaînes mondiales de restauration , ont été traités intentionnellement avec des PFAS», affirment les ONG. Par ailleurs, 17 échantillons ont été sélectionnés pour étudier la perturbation de l’activité thyroïdienne en tant qu’effet

Une étude initiée par l’ONG tchèque Arnika révèle la présence de substances chimiques toxiques dans les emballages à usage unique utilisés dans la restauration rapide . JS : « Il y avait l’idée aussi de s’intéresser spécifiquement à des emballages à usage unique, mais pas en lien avec la pandémie. Nous voyons là un énorme contraste : ce sont des produits à usage unique que nous jetons à la poubelle en quelques minutes. Ils sont produits à grande échelle et produisent des déchets à grande échelle également.

Covid-19. L’OMS ne pense pas que le virus puisse être transmis par les aliments .
Alors que la Chine a affirmé avoir retrouvé des traces du coronavirus sur des échantillons de poulet importé brésilien, l’agence mondiale s’est voulue rassurante concernant la transmission du virus à l’homme par le biais des aliments. L’Organisation mondiale de la santé s’est voulue rassurante ce jeudi après que la Chine a annoncé avoir découvert des traces du coronavirus sur des aliments importés.

usr: 0
C'est intéressant!