•   
  •   

France Ile-de-France : tous les élèves de seconde recevront un ordinateur à la rentrée

22:52  25 août  2020
22:52  25 août  2020 Source:   msn.com

Letizia immaculée sous le soleil d’Ibiza avec Felipe VI

  Letizia immaculée sous le soleil d’Ibiza avec Felipe VI La reine Letizia et le roi Felipe VI d'Espagne, en vacances officielles à Palma de Majorque, se sont rendus, ce lundi, sur l’île d’Ibiza. 1/16 DIAPOSITIVES © PPE/News Pictures La reine Letizia et le roi Felipe VI d'Espagne sur l'île d'Ibiza, le 17 août 2020 La reine Letizia et le roi Felipe VI d'Espagne sur l'île d'Ibiza, le 17 août 2020 2/16 DIAPOSITIVES © PPE/News Pictures La reine Letizia et le roi Felipe VI d'Espagne, le 17 août 2020 sur l'île d'Ibiza aux Baléares La reine Letizia et le roi Felipe VI d'Espagne, le 17 août 2020 sur l'île d'Ibiza aux Balé

Illustration. La région Ile-de-France a décidé de distribuer à la rentrée un ordinateur à tous les adolescents scolarisés en seconde. © DR Illustration. La région Ile-de-France a décidé de distribuer à la rentrée un ordinateur à tous les adolescents scolarisés en seconde.

Cette année, les élèves de seconde franciliens glisseront un nouvel outil dans leurs sacs à dos pour aller en cours. La région Ile-de-France, en charge de la gestion des lycées, a décidé de distribuer à la rentrée un ordinateur à tous les adolescents scolarisés à ce niveau.

LIRE AUSSI> Tout ce qu’il faut savoir sur l’allocation de rentrée scolaire

Coronavirus. Allez-vous payer pour le masque de votre enfant à l’école ?

  Coronavirus. Allez-vous payer pour le masque de votre enfant à l’école ? Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé jeudi 21 août que le masque serait obligatoire dans les écoles à partir du collège, le comparant à une « fourniture scolaire ». Or les dépenses pour s’en procurer peuvent peser douloureusement dans le budget de certaines familles. Le masque, une fourniture scolaire comme une autre ? À quelques jours d’une rentrée incertaine, les parents d’élèves devront s’assurer qu’en plus des stylos, agenda et bâtons de colle, leur(s) enfant(s) glisse(nt) dans son (leur) cartable, un masque de protection contre le coronavirus.

La collectivité avait l'an passé laissé le choix aux équipes pédagogiques des établissements de passer ou non au numérique. Mais cette année, elle a décidé de reprendre la main sur cette question.

«La crise du Covid-19 a renforcé la fracture numérique»

« La crise du Covid-19 a renforcé la fracture numérique au sein de notre territoire. Durant le confinement, on a vu que des jeunes n'avaient que leurs téléphones portables pour rester en contact avec leur lycée. Les élèves doivent être en capacité de télétravailler s'ils en ont besoin. On a donc pris la décision de leur offrir un ordinateur. Seuls les parents pourront s'y opposer s'ils le souhaitent », a souligné la patronne de la région, Valérie Pécresse (Libres!), lors de sa conférence de presse de rentrée, mardi matin.

Pour le docteur Jérôme Marty, malgré le coronavirus, les élèves "doivent reprendre les cours"

  Pour le docteur Jérôme Marty, malgré le coronavirus, les élèves Alors que la rentrée scolaire approche et que l'épidémie de coronavirus connait un rebond en France, le docteur Jérôme Marty était sur Europe 1 dimanche pour apporter son éclairage. Selon lui, les élèves doivent retourner en cours, pas question de repousser la rentrée. La rentrée des classes approche pour les élèves de France, malgré l'épidémie de coronavirus qui connait un certain rebond en France. Certains sont anxieux, d'autres appellent au report de la date de rentrée, que Jean-Michel Blanquer a exclu.

L'an passé, 50% des élèves franciliens scolarisés en classe de seconde et de première avaient été équipés. Le taux va grimper à 73%. Au total sur deux ans, 340 000 ordinateurs et tablettes construits par l'entreprise francilienne Unowhy seront distribués pour un coût total de 180 M€. Les élèves pourront garder l'équipement à la fin de leur cursus. « On est obligé de se substituer à l'Education nationale dans ce dossier », regrette Valérie Pécresse, qui dit avoir tiré un bilan de la première année de déploiement de ces nouveaux outils numériques.

La tablette moins efficace que l'ordinateur

« L'an passé, les équipes pédagogiques avaient majoritairement opté pour des tablettes, mais on s'est rendu compte que ce n'était pas un outil aussi efficace que les ordinateurs. Du coup, cette année, on va distribuer des ordinateurs aux élèves des lycées généraux et technologiques. Dans les lycées professionnels, les équipes resteront libres de choisir entre tablettes et ordinateurs, car les enseignements y sont différents. Une tablette permet plus facilement de filmer par exemple », décrit-elle

Bientôt ouragan, la tempête Laura traverse Cuba en direction des Etats-Unis

  Bientôt ouragan, la tempête Laura traverse Cuba en direction des Etats-Unis Après avoir fait au moins 24 morts en Haïti et en Républicaine dominicaine, la tempête tropicale Laura, qui devrait devenir un ouragan mardi, a balayé lundi l'ouest de Cuba.Après avoir fait au moins 24 morts en Haïti et en Républicaine dominicaine, la tempête tropicale Laura, qui devrait devenir un ouragan mardi, a balayé lundi l'ouest de Cuba et devrait prendre la direction des États-Unis, déjà menacés par Marco, rétrogradé d'ouragan à tempête. Le fait que deux ouragans, ou phénomènes météorologiques proches, se suivent d'aussi près dans le Golfe du Mexique est extrêmement rare, selon les spécialistes.

« Valérie Pécresse prend enfin en compte ce qu'on lui dit depuis des mois. À savoir qu'un ordinateur est bien plus utile qu'une tablette! » ironise Yannick Trigance, élu d'opposition socialiste au conseil régional, qui critique la « frénésie de communication » de son adversaire. « L'an passé, la région avait énormément communiqué sur le déploiement de ces tablettes, mais dans les faits, les équipements étaient parfois arrivés avec plusieurs semaines de retard dans les établissements. Il y a aussi eu des problèmes de connexion à Internet. »

Wi-fi dans tous les lycées d'ici mars

« Équiper les élèves en numérique c'est bien, mais encore faut-il qu'il y ait du wi-fi dans le lycée », confirme Mathieu Logothetis, cosecrétaire du syndicat d'enseignants SNES-FSU de l'académie de Créteil (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Seine-et-Marne). Ce devrait bientôt être chose faite. Mardi, la région a annoncé que tous les lycées devraient être équipés en wi-fi d'ici mars 2021.

Le responsable syndical plaide lui aussi pour les ordinateurs. « Le seul avantage des tablettes, c'est qu'elles prennent moins de place, mais elles n'étaient pas adaptées. Elles n'avaient pas assez de mémoire pour enregistrer tous les manuels scolaires numériques. Après, ordinateurs et tablettes posent encore tous deux des soucis techniques, notamment en termes de batterie. Les salles de classe ont très peu de prises électriques, elles ne sont pas du tout pensées pour cela », pointe-t-il.

Reines, princes et princesses au mariage de Nikolaos et Tatiana, il y a 10 ans

  Reines, princes et princesses au mariage de Nikolaos et Tatiana, il y a 10 ans Le 25 août 2010, le prince Nikolaos de Grèce épousait Tatiana Blatnik. Nombre de reines, princes et princesses européens étaient à leurs côtés pour célébrer leur union. 1/30 DIAPOSITIVES © NIEBOER/PICTURE PRESS EUROPE/SIPA Les mariés, le prince Nikalaos de Grèce et Tatiana Blatnik sur l'île de Spetses, le 25 août 2010 Les mariés, le prince Nikalaos de Grèce et Tatiana Blatnik sur l'île de Spetses, le 25 août 2010 2/30 DIAPOSITIVES © ROLLITZ/SCHNEIDER PRESS/SIPA Les reines Margrethe II de Danemark et Sofia d'Espagne, tantes du marié, sur l'île de Spetses, le 25 août 2

Former profs, parents et élèves ?

De son côté, l'association de parents d'élèves FCPE 93, qui s'était mobilisée durant le confinement pour équiper les élèves de Seine-Saint-Denis en ordinateurs, salue la décision de la région. « Le choix de l'ordinateur devrait d'ailleurs être systématisé dans les lycées professionnels, car c'est un outil bien plus utile que la tablette. C'est important que les jeunes sachent l'utiliser pour leur avenir », estime Anne Pieter, sa coprésidente, qui milite pour que profs, parents et élèves soient formés à la rentrée à tous les outils facilitant l'école à distance.

LIRE AUSSI> Face au Covid-19, Saint-Denis sur le pied de guerre à dix jours de la rentrée scolaire

Cette mère de famille regrette cependant que la région ne prenne pas en charge l'assurance des appareils qui reste à la charge des familles. « L'an passé, on a eu des témoignages de parents qui ont refusé l'équipement de leur enfant, car ils n'avaient pas les moyens de la payer. » La région précise que l'assurance est recommandée, mais pas obligatoire.

Les nouveautés de la rentrée

Des masques gratuits. À la rentrée, le port du masque sera obligatoire à l’intérieur des lycées, aussi bien pour les élèves que pour les professeurs. La région a décidé de distribuer gratuitement deux masques en tissu à tous les élèves. « Nous renouvellerons ces masques aussi souvent que possible », promet la patronne de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres !), qui regrette que l’Education nationale n’ait pas décidé d’en donner de son côté.

Rentrée littéraire 2020: des femmes, des hommes, et tant d'animaux

  Rentrée littéraire 2020: des femmes, des hommes, et tant d'animaux Six romans et un récit: voici sept conseils de lecture aussi variés que complémentaires, où les animaux occupent souvent une place importante, voire prépondérante. «Chavirer», les jeunes filles et les loups Lola Lafon. | Lynn SK C'est un roman qui fonctionne par strates, comme certains processus thérapeutiques. Chavirer s'ouvre sur une jeune fille de 13 ans, qui rêve d'être danseuse. © Fournis par Slate Lola Lafon.

Une quatrième brigade régionale de sécurité. En avril 2019, la région avait mis en place trois brigades régionales de sécurité. Ces groupes d’intervention, composés d’un coordinateur et de quatre agents, se déplacent dans les lycées sur demande des chefs d’établissements en cas de violences ou d’intrusions. Ces trois brigades, dont la création avait été vivement critiquée par l’aile gauche du conseil régional, sont basées aux lycées Bartholdi de Saint-Denis, Samuel-de-Champlain à Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne) et Jean-Jaurès à Argenteuil (Val-d’Oise). « Depuis leur création, elles ont réalisé plus de 250 interventions dans 131 lycées. Elles sont très utiles et demandées, c’est pourquoi nous avons décidé d’en créer une quatrième », précise Valérie Pécresse. Elle sera installée au lycée Charles-Beaudelaire de Fosses (Val-d’Oise) et interviendra sur le Val-d’Oise, la Seine-Saint-Denis et le nord de la Seine-et-Marne.

Des distributeurs de tampons et serviettes. Des distributeurs de serviettes hygiéniques et de tampons en coton issu de l’agriculture biologique seront installés dans les toilettes de 30 établissements à l’automne. Leur déploiement se poursuivra durant le reste de l’année scolaire. « Plus d’une jeune fille francilienne sur trois ne changent pas suffisamment de protection intime car elles n’en ont pas les moyens, pointe Valérie Pécresse. Cela a un impact sur leur vie scolaire et même des conséquences sur le décrochage scolaire. Il fallait donc se saisir de ce problème. »

Comment Paris rend « moins dangereux » les abords de certaines écoles .
A l’occasion de la rentrée des classes, les enfants et parents de 122 écoles parisiennes ont vu les abords de leur établissement « apaisés » ou interdits à la circulation © R.LESCURIEUX / 20Minutes Ce mardi matin, jour de rentrée des classes, dans la rue Tandou (19e arrondissement) RENTREE SCOLAIRE - A l’occasion de la rentrée des classes, les enfants et parents de 122 écoles parisiennes ont vu les abords de leur établissement « apaisés » Une rentrée apaisée.

usr: 3
C'est intéressant!