•   
  •   

France Coronavirus : l'entreprise Plaxtil a déjà recyclé 70.000 masques depuis fin juin

00:23  30 août  2020
00:23  30 août  2020 Source:   europe1.fr

Suède refuse de recommander des masques faciaux, affirmant qu'il est `` très dangereux de croire que les masques faciaux changeraient la donne ''

 Suède refuse de recommander des masques faciaux, affirmant qu'il est `` très dangereux de croire que les masques faciaux changeraient la donne '' L'épidémiologiste controversé de Anders Tegnel, l'épidémiologiste en chef de l'Agence suédoise de la santé publique, a déclaré au Financial Times : "C'est très dangereux de croire que les masques faciaux changeraient la donne en ce qui concerne COVID-19. " "Les masques faciaux peuvent être un complément à d'autres choses lorsque d'autres choses sont en place en toute sécurité.

Face à la propagation du coronavirus , les conséquences se font déjà sentir pour de nombreuses entreprises. Danone prévoit un impact de 100 millions À la suite de la propagation de l'épidémie de pneumonie virale, l ' entreprise a déjà dû suspendre ses vols entre les États-Unis et les villes de Pékin

plus de plus de 70 . 000 nouveaux cas par jour en juillet, semblait en passe de se terminer fin août. Masque obligatoire à Strasbourg et dans les communes de plus de 10.000 habitants du Bas-Rhin. mises en place par les entreprises pour éviter les risques de transmission du nouveau coronavirus .

Alors que le masque devient obligatoire dans de plus en plus de villes en France, l'entreprise française Plaxtil a trouvé la solution pour le recycler, et éviter ainsi qu'il ne pollue les mers. Depuis fin juin, 70.000 masques ont ainsi été recyclés, comme l'explique Olivier Civil, le co-fondateur de Plaxtil sur Europe 1 samedi. © JORGE GUERRERO / AFP Alors que le masque devient obligatoire dans de plus en plus de villes en France, l'entreprise française Plaxtil a trouvé la solution pour le recycler, et éviter ainsi qu'il ne pollue les mers. Depuis fin juin, 70.000 masques ont ainsi été recyclés, comme l'explique Olivier Civil, le co-fondateur de Plaxtil sur Europe 1 samedi.

Alors que l'épidémie de coronavirus connait un rebond, le masque devient obligatoire dans de plus en plus de villes en France, comme à Paris, Marseille ou encore Strasbourg. Mais le masque chirurgical à usage unique pollue. On le retrouve dans les rues, dans la nature, dans les mers et les océans. Cependant, une entreprise française a trouvé la solution pour les recycler. La start up Plaxtil implantée à Châtellerault dans la Vienne depuis octobre 2019, recycle actuellement "entre 10.000 et 15.000 masques par semaine", explique sur Europe 1 samedi son co-fondateur Olivier Civil.

Coronavirus. L’Île-de-France va distribuer deux masques en tissu à chaque lycéen à la rentrée

  Coronavirus. L’Île-de-France va distribuer deux masques en tissu à chaque lycéen à la rentrée Le conseil régional d’Île-de-France va distribuer deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur durant la première semaine de la rentrée scolaire, a annoncé mardi 25 août la présidente de région Valérie Pécresse. Le conseil régional d’Île-de-France va distribuer deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur durant la première semaine de la rentrée scolaire pour faire face à l’épidémie de coronavirus, a annoncé mardi 25 août la présiden La mesure équipera les quelque 522 000 lycéens franciliens, dans le public comme dans le privé, et r

Les sources de données sur le coronavirus sont multiples. Elles ne sont pas toutes actualisées au même moment et ne suivent pas toutes la même procédure pour collecter des informations. Plus de 23 millions de cas ont été diagnostiqués dans le monde depuis la fin décembre.

Depuis le déconfinement, fin juin, les maisons closes en Espagne ont repris leur activité comme si de rien Il y aurait environ 100 000 « professionnelles » qui exerceraient leur activité, essentiellement La pandémie a fragilisé la situation, déjà précaire, de ce collectif. Pendant le confinement, nombre de

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 29 août

50 bornes de collecte de masques à Châtellerault

Bonne nouvelle donc, les masques chirurgicaux sont recyclables car "ils sont composés à plus de 90% de polypropylène". "Même les élastiques sont en général composés à plus de 50% de polypropylène. Ce sont des matières qu'on a l'habitude de recycler", appuie Olivier Civil.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid-19 : pourquoi la hausse du nombre de cas est plus forte que celle des hospitalisations

> ENQUÊTE - Coronavirus : vers une nouvelle pénurie de masques et de gants ?

> Face au rebond de l'épidémie de Covid-19, les centres de dépistage sont submergés

> Vacances : les grands-parents doivent-ils s'inquiéter de garder leurs petits-enfants?

Gratuité du masque pour les élèves : les collectivités prennent le relais de l'exécutif

  Gratuité du masque pour les élèves : les collectivités prennent le relais de l'exécutif À l'issue d'un Conseil de défense mardi, une source proche de l'exécutif a confirmé que le gouvernement ne distribuerait des masques gratuits qu'aux plus précaires.

Masques grand public. Orientation médicale.

Le coronavirus continue à se propager à travers le monde avec un premier cas en Amérique du sud, au Brésil. Des masques sont également distribués aux 138 établissements de santé concernés par la prise en Depuis le 14 février, la municipalité oblige déjà les arrivants à se placer en quarantaine.

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

À Châtellerault, Plaxtil a donc mis en place "une cinquantaine de bornes de collecte de masques, ouvertes pour le grand public". L'entreprise d'insertion Audacie, partenaire de Plaxtil, s'occupe de la collecte et de la mise en quarantaine des masques pendant "quatre jours minimum", note le co-fondateur.

Supports de visières, ouvre-portes, attaches masques

Audacie enlève ensuite la barre métallique des masques, "la seule chose qu'on ne peut pas recycler", puis Plaxtil intègre ces masques dans son procédé de fabrication. On va les broyer pour être sûr qu'il n'y ait aucun reste de virus, puis on va les passer dans un tunnel ultraviolet très intense qui va complètement décontaminer la matière brute", détaille-t-il. Cette matière plastique va ensuite être "réinjectée" pour en faire des objets durs qui vont "remplacer les objets en plastique", ajoute-t-il. "On fait plein d'objets autour du Covid comme des supports de visières, des ouvre-portes, des attaches masques."

Gratuité du masque pour les élèves : les collectivités prennent le relais de l'exécutif

  Gratuité du masque pour les élèves : les collectivités prennent le relais de l'exécutif À l'issue d'un Conseil de défense mardi, une source proche de l'exécutif a confirmé que le gouvernement ne distribuerait des masques gratuits qu'aux plus précaires.

Joanna Rolland était déjà confinée chez elle depuis le 23 mars, date à laquelle étaient apparus chez Le département de la Mayenne a décidé de commander 300. 000 masques , fabriqués localement La marque d'un retour à la normale dans le berceau du coronavirus : la Chine a levé dans la nuit de

Fin de l’isolement pour ce chinois atteint du # coronavirus qui travaille dans l'accompagnement à Mais l ' entreprise a réussi en deux jours à convertir une ligne de production de son usine située Mais par crainte de l'épidémie qui a déjà tué plus de 1300 personnes, principalement en Chine continentale

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Vers une filière de recyclage des masques ?

"Depuis le début de l'opération fin juin, on a recyclé environ 70.000 masques", se réjouit Olivier Civil. À la rentrée, Plaxtil va même recycler les masques utilisés quotidiennement par la centrale électrique de Civaux.

Et les demandes affluent, de France mais aussi d'autres pays du monde. "Le ministère de l'Économie et des finances nous a contactés fin juillet. Et on leur a dit qu'on était prêt à collaborer avec eux à la mise en place d'une filière de recyclage des masques", explique le co-fondateur de l'entreprise. "Ce serait super si la France se donnait les moyens d'être le premier pays au monde capable de recycler ces déchets."

Coronavirus : L’OMS appelle les gouvernements à dialoguer avec les anti-masques .
Plusieurs manifestations anti-masques ont eu lieu la semaine dernière en Allemagne et dans d'autres paysRappelant que le virus est bien « réel » et « tue », Tedros Adhanom Ghebreyesus, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé, ce lundi, les gouvernements à dialoguer avec les manifestants anti-masques.

usr: 3
C'est intéressant!