•   
  •   

France Jadot fustige le « mépris de classe » de certains élus écolos envers le Tour de France

22:45  21 septembre  2020
22:45  21 septembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Jadot fustige le "mépris de classe insupportable" de certains élus écolos

  Jadot fustige le Yannick Jadot a fustigé le "mépris de classe insupportable" selon lui des élus écologistes qui ont à plusieurs reprises ces dernières semaines critiqué le Tour de France. © ISA HARSIN/SIPA L'eurodéputé EELV Yannick Jadot a fustigé lundi le "mépris de classe insupportable" selon lui des élus écologistes qui ont à plusieurs reprises ces dernières semaines critiqué le Tour de France, dont un élu Vert parisien.

L'eurodéputé EELV Yannick Jadot a fustigé lundi le " mépris de classe insupportable", selon lui, des élus écologistes qui ont à plusieurs reprises ces dernières semaines critiqué le Tour de France , dont un élu Vert parisien. Vendredi soir sur CNews, Jacques Boutault, ex-maire du IIe arrondissement de

Yannick Jadot a fustigé le " mépris de classe insupportable" selon lui des élus écologistes qui ont à plusieurs reprises ces dernières sem Avant Jacques Boutault, le maire EELV de Lyon Grégory Doucet avait déclenché une polémique mi-septembre en jugeant le Tour de France "machiste et

  Jadot fustige le « mépris de classe » de certains élus écolos envers le Tour de France © Copyright 2020, L'Obs

L’eurodéputé EELV Yannick Jadot a fustigé lundi 21 septembre le « mépris de classe insupportable » selon lui des élus écologistes qui ont à plusieurs reprises ces dernières semaines critiqué le Tour de France, dont un élu Vert parisien.

Vendredi soir sur CNews, Jacques Boutault, ex-maire du 2e arrondissement de Paris, aujourd’hui adjoint à la mairie de Paris Centre, avait critiqué le patron du Tour Christian Prudhomme, en l’accusant de « faire regarder le Tour de France et filer des goodies » aux « chômeurs ».

Coronavirus : aux origines des tensions entre le gouvernement et les élus marseillais

  Coronavirus : aux origines des tensions entre le gouvernement et les élus marseillais Invité de "C'est arrivé cette semaine", l'historien Jacques de Saint Victor est revenu samedi sur Europe 1 sur la tension entre le gouvernement et les élus marseillais, alors que de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus doivent être appliquées dimanche. Il explique que cette crise est due en partie à la décentralisation. >> À Marseille, pendant 48 heures, les murs ont tremblé en fin de semaine.

A tour de rôle cet été, des élus écologistes ont pris position contre le Tour de France . Certains n'en veulent plus dans leur ville, d'autres ne sont pas Ce samedi 19 septembre, c'est Jacques Boutault, conseiller EELV à la mairie de Paris Centre et ancien maire du 2e arrondissement, qui a fustigé le

"Moi qui adore le Tour de France , j'étais sur place quand j'étais gamin, j'y allais, j'emmenais mes enfants et je le regarde régulièrement sur mon canapé, un peu avachi, je ne supporte pas ce mépris , réagit Yannick Jadot . "Je ne supporte pas cette façon d'insulter les Français, d'insulter les classes

« Il est là pour faire rêver les Français, il fait son job. Il leur file des gadgets inutiles, il leur vend du spectacle. N’empêche qu’on ne leur donne pas de boulot en attendant. En attendant, ils restent calés devant la télé à rêver à des exploits de types hyper dopés qui ne gagnent que parce qu’ils se font changer leur sang dans des cliniques, voire une autre forme de dopage qui n’est absolument pas détectée alors qu’il pourrait l’être facilement, c’est le dopage mécanique. Avec des moteurs, des micromoteurs cachés dans les cadres des vélos »

, avait déclaré Jacques Boutault.

Camp climat à Paris : «On veut montrer que les écolos savent être fun»

  Camp climat à Paris : «On veut montrer que les écolos savent être fun» Une centaine de jeunes militants ont monté un «camp climat» samedi, place Sainte-Marthe dans le Xe arrondissement de Paris, avec un objectif en tête : montrer que la crise sanitaire n’a pas évincé l’urgence climatique. «Rester sur son canapé, ça ne sert à rien» lance avec détermination Camille, militante de 20 ans. Avec sa sœur, âgée de 14 ans, elles ont pris le train de nuit depuis les Pays-Bas, où elles habitent, pour participer à l’action organisée samedi dans la capitale par le mouvement écolo Youth For Climate.

Interrogé sur les propos de l'un de ses camarades de parti, Yannick Jadot , qui a qualifié de " mépris de classe " ces prises de position sur le Tour , le Nous soutenons le Tour de France . Simplement, nous sommes à la tête de collectivités. Quand on vous demande un million d'euros pour venir à la ville

Avec la présentation de la charte régionale "Objectif Zéro Phyto" mis en délibération lors de la réunion du conseil municipal du 15 septembre 2020 et adoptée à l’unanimité la "collectivité Tour de France : l'eurodéputé EELV Yannick Jadot fustige le " mépris de classe " de certains élus écolos .

« Absolument insupportable »

Invité à réagir lundi sur Franceinfo à ces propos, Yannick Jadot s’est dit « fatigué de ces prises de parole », en racontant avoir lui-même été sur le Tour « gamin », y avoir emmené ses enfants et le « regarder régulièrement sur [son] canapé un peu avachi ».

« Je ne supporte pas ce mépris, je ne supporte pas cette façon d’insulter les Français, les classes populaires, c’est un mépris de classe qui est absolument insupportable »

, a-t-il critiqué.

jadot

« Il faut que les écologistes – c’est l’ambition heureusement de l’extrême majorité – retrouvent le fil d’une écologie qui rassemble »

, car « ce n’est pas en les insultant qu’on rassemble » les Français, a-t-il insisté.

Avant Jacques Boutault, le maire EELV de Lyon Grégory Doucet avait déclenché une polémique mi-septembre en jugeant le Tour de France « machiste et polluant ».


Vidéo: Patrick Mignola: «Je souhaite qu'il y ait une candidature de la majorité présidentielle dans toutes les régions» (Le Figaro)

Elections sénatoriales : la Macronie se rassure, les écolos forment un groupe

  Elections sénatoriales : la Macronie se rassure, les écolos forment un groupe Quelque 90.000 grands électeurs français étaient appelés à voter, dimanche, afin de renouveler la moitié des chaises du Sénat. Deux grands enjeux autour de ce scrutin : le score de la Macronie et la possible formation d'un groupe écolo sur les bancs du palais du Luxembourg. La majorité de droite et du centre au Sénat sort renforcée des élections de dimanche, marquées globalement par une grande stabilité, et l'annonce par les écologistes de la formation d'un groupe politique.

Coup de tonnerre pour cette avant dernière étape du Tour de France : Tadej Pogacar a tout balayé sur son passage, pour s'imposer largement au sommet de la Planche des Belles Filles. Avec deux minutes d'avance sur Roglic, il récupère le maillot jaune, celui à pois ainsi que le maillot blanc de meilleur jeune.

L’ élu a également accusé le Tour de France de ne pas s’intéresser à d’autres formes de dopage mécanique, - “les micromoteurs cachés “ Mépris de classe ”. Diffusée sur Twitter la séquence n’a pas manqué de déclencher une polémique, aussi bien auprès de journalistes sportifs, que de cyclistes ou

« Je ne vais pas me cacher » : Xavier Bertrand pense plus que jamais à la présidentielle .
« Je suis convaincu qu’Emmanuel Macron n’est pas celui qui réussira à réconcilier les Français, ni celui qui protégera le pays », explique l’ancien ministre, dans « Le Parisien ». « Je suis convaincu qu’Emmanuel Macron n’est pas celui qui réussira à réconcilier les Français, ni celui qui protégera le pays », poursuit-il.

usr: 1
C'est intéressant!