•   
  •   

France Après les municipales, les écologistes vont-ils retrouver un groupe au Sénat?

21:15  22 septembre  2020
21:15  22 septembre  2020 Source:   lejdd.fr

Le déclin du Sénat: de «Conseil et consentement» à «Juste gagner, bébé!»

 Le déclin du Sénat: de «Conseil et consentement» à «Juste gagner, bébé!» Maintenant, le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, a décidé que son refus de présenter un candidat démocrate à la Cour suprême devant le Sénat 9 mois avant une élection n'est pas un précédent qu'il doit suivre lorsque le Sénat et la Maison Blanche sont contrôlés par le même parti et le Le président veut présenter un candidat cinq semaines avant l'élection.

Retrouvez les actualités Élections Municipales 2020 en temps réel : actus en live, vidéos et photos. Municipales 2020 : pourquoi les Lyonnais ont- ils voté vert ? Municipales 2020 : qui sont les nouveaux maires écologistes ? Élu au Havre, Edouard Philippe va être fixé sur son sort rapidement.

Après les municipales , les écolos veulent un groupe au Sénat (photo d'illustration de la sénatrice Esther Mais c’est suffisant pour créer un nouveau groupe politique avec les quatre écolos déjà locataires du Dans ces territoires EELV va pouvoir compter sur ses “grands électeurs”, composés à

Forts de leurs bons résultats aux élections municipales, les écologistes ont pour objectif de reconstituer un groupe au Sénat, après le scrutin de ce dimanche. © Sipa

Forts de leurs bons résultats aux élections municipales, les écologistes ont pour objectif de reconstituer un groupe au Sénat, après le scrutin de ce dimanche.

Pour les écologistes, avoir un groupe parlementaire est presque un lointain souvenir. C'était l'époque de la présidence Hollande : entre 2012 et 2016 à l'Assemblée nationale, entre 2012 et 2017 au Sénat. Mais les querelles internes, les départs des uns et des autres, ainsi que certains rapprochements avec La République en marche avaient abouti à leur disparition. Il n'y a plus aujourd'hui qu'un seul élu EELV encarté au Parlement, la sénatrice Esther Benbassa. Dimanche, les Verts pourraient signer le retour d'un groupe au palais du Luxembourg, alors que ce dernier renouvelle 172 de ses membres (sur 348). "Il y aura un groupe écologiste. Nous sommes vraiment sûrs d'avoir quatre élus de plus, sauf grosse erreur", estime auprès du JDD le sénateur Ronan Dantec (ex-EELV), qui siège aujourd'hui dans le groupe RDSE tout comme l'écologiste Joël Labbé.

Soupçons de fausses procurations à Marseille : neuf personnes en garde à vue

  Soupçons de fausses procurations à Marseille : neuf personnes en garde à vue Plusieurs proches de l’ancienne candidate de droite aux municipales Martine Vassal ont été entendus par les enquêteurs.Elles ont été placées en garde à vue des chefs d’« altérité de la vérité dans un document administratif », « faux et usage de faux » et « altération de la sincérité d’un scrutin ».

Le second tour des municipales a montré que les écologistes en sont les grands gagnants. En septembre dernier, L'Express rapportait que le candidat aux municipales Abdelaziz Hamida avait éveillé l'attention des renseignements «en raison de ses activités prosélytes» et de son «entourage».

Conséquences des municipales et de la nomination du gouvernement en juillet, le premier tour de six élections législatives partielles a eu lieu ce 20 septembre. Les premiers résultats, connus pour cinq des scrutins, montrent une abstention massive, souvent autour de quatre électeurs sur cinq.

Le seuil minimal pour former un groupe au Sénat est fixé à 10, contre 15 à l'Assemblée nationale.

Gironde, Rhône, Bas-Rhin...

Les sénatoriales tirent la "conséquence" des élections municipales, puisque le collège de "grands électeurs" est formé à 95% de représentants des conseils municipaux. Alors pour les Verts, les regards se tournent vers la Gironde (6 sièges à pourvoir), le Rhône (7 sièges) ou encore le Bas-Rhin (5 sièges). "Avec les victoires à la métropole et à Lyon, nous sommes plutôt confiants. On est sur la même dynamique, on y va avec la même ambition", confie Thomas Dossus (EELV), tête de la liste d'union de la gauche et des écologistes dans le Rhône. "Actuellement, la droite a 4 élus + 1 centriste, la gauche 2. L'enjeu est d'en gagner 1 ou 2 sur la droite", explique celui qui devra quitter son poste d'adjoint à la mairie du 7e arrondissement de Lyon.

utiliseront la nomination de Barrett pour galvaniser les électeurs du parti

 utiliseront la nomination de Barrett pour galvaniser les électeurs du parti Les démocrates "Un vote pour la juge Amy Coney Barrett est un vote pour éliminer les soins de santé pour des millions de personnes au milieu d'une pandémie", a déclaré Schumer sur Twitter, en lien avec le site Web des démocrates du Sénat. «Les démocrates se battent pour les soins de santé des Américains.» Moins de deux heures après le départ de Barrett du Rose Garden, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a lancé un argumentaire de collecte de fonds sous la ligne d'objet de Barrett.

Elections municipales - Retrouvez toute l'actualité des élections en direct et en continu : propositions de loi, gouvernement De nouveaux maires jusque-là quasiment inconnus du grand public vont devoir faire leur preuve. Municipales : les écologistes remportent Lyon, bastion perdu de la macronie.

Aller au contenu principal. Les sites du Groupe Figaro. Nos journaux et magazines. À Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Grenoble ou Besançon, les écologistes sont largement sur le podium quand ils ne sont pas, en intentions de vote, en tête au premier tour. Depuis quelques mois, les sondages en vue des municipales se suivent et se ressemblent.

"

C'est la règle des sénatoriales qui privilégie les petits territoires. Il faut faire le boulot, battre la campagne

"

"On sent que c'est le moment, qu'il y a une vraie opportunité", complète de son côté Jacques Fernique (EELV), qui mène la liste d'union dans le Bas-Rhin, où les écologistes ont remporté Strasbourg en juin. "Strasbourg, c'est un peu moins de 400 grands électeurs sur 2.791. C'est la règle des sénatoriales qui privilégie les petits territoires. Il faut faire le boulot, battre la campagne", explique ce dernier. Beaucoup de grands électeurs sont effet des élus "sans étiquette". Jacques Fernique préfère rester prudent : "Ce n'est pas une élection qui se joue uniquement sur l'air du temps politique. Je ne pense pas qu'il arrivera à Antoine Herth, le candidat soutenu par Agir et LREM, la même chose qu'aux législatives partielles."

Lire aussi - La droite renforcée, LREM affaibli... Voici les enjeux des élections sénatoriales

Sénatoriales 2020 : Les grands électeurs votent ce dimanche pour renouveler 50 % du Sénat

  Sénatoriales 2020 : Les grands électeurs votent ce dimanche pour renouveler 50 % du Sénat Les équilibres politiques au Sénat devraient peu bouger © Jacques Witt/SIPA L'hémicycle du Sénat, lors de la déclaration de politique générale de Jean Castex. CHAMBRE HAUTE - Les équilibres politiques Le scrutin pour les sénatoriales est ouvert depuis 08h30 ce dimanche en métropole : quelque 87.000 grands électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler la moitié du Sénat, soit 172 sièges sur 348.

«Le groupe dans lequel nous allons nous retrouver va être un groupe charnière qui va pouvoir en quelque sorte être un moteur dans la création Au-delà de la constitution d'une majorité européenne, l'intérêt de la macronie pour les écologistes semble appelé à peser sur ses futures orientations

Les sites du Groupe Figaro. Après les européennes, Yannick Jadot veut partir à la conquête des municipales . Pour 2020, les écologistes veulent au contraire être une force motrice. «Chacun sera libre de venir participer à la construction que nous proposons autour d’un projet», annonce celui qui a

Entre 10 et 15 élus écologistes?

En Gironde, où neuf listes s'affrontent, les écologistes espèrent aussi emporter un siège avec Monique de Marco (EELV). Parmi les autres départements cibles : l'Ille-et-Vilaine et la Haute-Savoie. "On n'ira pas à quinze sénateurs, mais on va être entre 10 et 15", résume Hélène Hardy, déléguée aux élections chez EELV et membre du bureau exécutif.

Si groupe il y a, l'actuelle élue parisienne Esther Benbassa (EELV, groupe CRCE) en sera, tout comme Guillaume Gontard (groupe CRCE), mais aussi Sophie Taillé-Polian (Générations, groupe SOCR). Parmi les élus déjà en place, Ronan Dantec dit avoir "deux ou trois autres noms en tête".

"Maintenant que nous avons gagné plusieurs grandes villes, l'objectif est de revenir en groupe au Parlement. On est déterminés à ce que les sénatoriales se passent de manière positive pour les écologistes et qu'on aboutisse à un groupe", déclare de son côté Esther Benbassa, qui voit cette élection comme "une étape" avant les échéances de 2021 et la présidentielle de 2022. Elle imagine un "groupe divers, avec des opinions diversifiées". Avec un "pilier EELV" et un "non EELV", poursuit Ronan Dantec (Loire-Atlantique). "Sans aller jusqu'à LREM et LR!", renchérit la première.

Elections sénatoriales : la Macronie se rassure, les écolos forment un groupe

  Elections sénatoriales : la Macronie se rassure, les écolos forment un groupe Quelque 90.000 grands électeurs français étaient appelés à voter, dimanche, afin de renouveler la moitié des chaises du Sénat. Deux grands enjeux autour de ce scrutin : le score de la Macronie et la possible formation d'un groupe écolo sur les bancs du palais du Luxembourg. La majorité de droite et du centre au Sénat sort renforcée des élections de dimanche, marquées globalement par une grande stabilité, et l'annonce par les écologistes de la formation d'un groupe politique.

Les écologistes devront affronter la maire sortante, la socialiste Nathalie Appéré, et la candidate LREM Carole Gandon. Le groupe écologiste de Rennes (Ille-et-Vilaine), qui siège dans la majorité aux côtés de la maire socialiste Nathalie Appéré, va présenter sa propre liste aux municipales 2020.

« Cette fois-ci, on y va pour gagner. » Une phrase-choc, qui résume, pour Nicolas Thierry Mais en Nouvelle-Aquitaine, plus vaste région de France, Bordeaux n’est pas la seule ville à être désormais écologiste . Il suffit de faire l’analyse des scores aux élections européennes et municipales

La question de l'orientation politique

En juillet dernier, le Conseil fédéral d'Europe Ecologie - Les Verts adoptait une motion cadre relatif aux sénatoriales : "L'objectif de cette élection est de reconstituer un groupe écologiste au Sénat. Ce groupe doit être cohérent et sans ambiguïté dans son engagement collectif pour l'écologie et la justice sociale", pouvait-on y lire.

"

Avoir un groupe c'est avoir les moyens de porter nos idées, cela ouvre un grand champ

"

Que ce soit à l'Assemblée ou au Sénat, avoir un groupe donne des perspectives supplémentaires. "C'est évident que ce serait plus simple, en termes de prise de parole, de présence dans les commissions d'enquête, les missions d'informations… C'est un autre confort." Même constat du côté d'Esther Benbassa : "Avoir un groupe c'est avoir les moyens de porter nos idées, cela ouvre un grand champ."

Ces deux élus l'ont vécu entre 2012 et 2017. Ils pourraient d'ailleurs candidater à d'autres responsabilités. "Je compte me présenter à la présidence du groupe. J'ai l'expérience et je suis capable de remplir une telle fonction", explique ainsi Esther Benbassa. Trop tôt pour Ronan Dantec, qui estime qu'il faudra avant tout "construire un consensus", entre les élus EELV et les autres. "Il y a matière à ce qu'il y ait un groupe écologiste. Il ne reste plus qu'à faire le job pour le mettre en place. Il faudra travailler à son orientation politique, sa charte. Ce ne sera pas un groupe technique. On veut privilégier la cohérence au nombre", conclut Hélène Hardy. Ce ne sera pas forcément le plus simple.

Thomas Dossus, nouveau sénateur EELV : "Ce sont les écologistes rassemblant la gauche qui gagnent"

  Thomas Dossus, nouveau sénateur EELV : INTERVIEW - Tout juste élu sénateur EELV du Rhône, Thomas Dossus évoque la suite et notamment le rassemblement à gauche en vue des prochaines échéances. A 38 ans, Thomas Dossus a été élu sénateur dimanche dans le Rhône. Adjoint à la Culture à la mairie du 7e arrondissement de Lyon et conseiller métropolitain, il quittera donc ses fonctions pour faire son entrée au palais du Luxembourg. Si la session parlementaire s'ouvre jeudi, des réunions sont prévues dès mardi, en vue notamment de la formation d'un groupe écologiste.


Vidéo: Hervé Morin: «Les régionales seront décisives pour ceux qui sont candidats à la présidentielle» (Le Figaro)

Dans le questionnaire du Sénat, Barrett ne s'engage pas à se récuser des affaires électorales de 2020 .
La candidate du président Donald Trump à la Cour suprême ne s'est pas engagée à se récuser des affaires liées au résultat de l'élection présidentielle de 2020, selon ses réponses écrites à un questionnaire du Comité judiciaire du Sénat. © Demetrius Freeman / Pool via AP La juge Amy Coney Barrett a déclaré qu'elle se récuserait des affaires impliquant son mari, Jesse Barrett, et sa sœur, Amanda Coney Williams, qui sont tous deux avocats.

usr: 1
C'est intéressant!