•   
  •   

France Coronavirus à Marseille : La fermeture des bars et restaurants est une « punition collective » pour les élus locaux

03:10  24 septembre  2020
03:10  24 septembre  2020 Source:   20minutes.fr

Fermeture des restaurants à Aix-Marseille: « punition collective » pour les élus

  Fermeture des restaurants à Aix-Marseille: « punition collective » pour les élus « Colère » des élus marseillais après les annonces d’Olivier Véran ce mercredi., écrit dans un communiqué le président de la région, Renaud Muselier, dénonçant un « quasi-reconfinement ».

Fermeture des restaurants à Aix- Marseille : le président de la région «Cette punition collective est extrêmement dure pour l 'économie de nos territoires», écrit dans un Dans ces zones, les bars et les restaurants seront totalement fermés dès lundi, ainsi que tous les établissements recevant du

> Les bars et restaurants vont être totalement fermés à Marseille et à partir de 22 heures à Paris. Des aides seront prévues pour aider les professionnels du secteur. Olivier Véran précise qu'en cas Les fêtes locales ou étudiantes seront interdites. Le ministre a également annoncé la fermeture des

L'annonce faite ce mercredi par le ministre de la Santé a suscité des réactions de colère localement

Un restaurant à Marseille © Daniel Cole/AP/SIPA Un restaurant à Marseille RESTRICTIONS - L'annonce faite ce mercredi par le ministre de la Santé a suscité des réactions de colère localement

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, mercredi soir, et provoqué la colère de beaucoup de Marseillais. Lors de son allocution hebdomadaire, Olivier Véran a informé que la métropole d’ Aix-Marseille, au même titre que la Guadeloupe, était désormais placée en état d’« alerte maximale » en raison de sa situation épidémiologique liée au coronavirus. Le taux d’incidence dépassant le seuil de 250 cas pour 100.000 habitants.

Virus: restrictions controversées en France, masques à Munich

  Virus: restrictions controversées en France, masques à Munich Le gouvernement français a annoncé mercredi de nouvelles mesures draconiennes contre le Covid-19 qui ont provoqué stupeur et colère dans la région de Marseille, et jeudi la ville allemande de Munich durcit elle aussi ses restrictions anti-virus. - Restrictions à Munich - La Bavière est particulièrement touchée, et le Land a décidé de durcir ses restrictions à Munich, où le port du masque dans une partie du centre ville sera obligatoire à partir de jeudi.

La métropole d'Aix- Marseille et la Guadeloupe sont concernées. À partir de lundi 28 septembre, les bars et restaurants et tous les établissements recevant du public fermeront totalement. Fermer les bars et restaurants de @AMPMetropole pendant 15 jours est un quasi-reconfinement !

La décision de fermeture des bars , restaurants et commerces d’alimentation générale concernera quant à elle l’ensemble du département, entre 23 Alors que le port du masque sera obligatoire à la rentrée dans les collèges et les lycées, plusieurs dirigeants de l’opposition, dont Yannick Jadot

En conséquence, le ministre de la Santé a annoncé la fermeture totale des bars et restaurant de la métropole à partir de samedi et pour au moins deux semaines.

La maire de Marseille en colère

Cette décision a provoqué de vives réactions localement. « J’apprends avec étonnement et colère une décision pour laquelle la Mairie de Marseille n’a pas été consultée », a dénoncé la maire de Marseille, Michèle Rubirola, sur Twitter. « Rien dans la situation sanitaire ne justifie cette annonce. Je n’accepte pas que les Marseillais soient victimes de décisions politiques que personne ne peut comprendre. » Olivier Véran lui a répondu dans la soirée, indiquant qu’il s’était entretenu avec son premier adjoint.

Même son de cloche du côté du président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, qui a dénoncé un « quasi-reconfinement ». « Cette punition collective est extrêmement dure pour l’économie de nos territoires », a-t-il écrit dans un communiqué.

Dans une colère noire, Bernard Marty, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Bouches-du-Rhône, a immédiatement réuni un conseil extraordinaire dans la soirée. « Personne ne nous a prévenus ! Je n’ai vraiment plus aucune confiance en ce gouvernement, a-t-il réagi à chaud. Est-ce qu’ils se rendent compte que derrière les restaurateurs, il y a aussi les éleveurs, les fournisseurs… c’est toute une filière qu’ils sont en train de tuer ! La seule chose que je peux vous dire, c’est qu’on ne va pas mourir sans se battre ! »

Coronavirus: l'avion-ambulance qui sauve des vies dans les contrées reculées du Pérou .
Le Pérou et son médiocre réseau routier sinueux ne laisse que les airs comme seule alternative aux urgences vitales de malades du coronavirus. Un petit avion qui, autrefois, transportait des touristes s'est reconverti en ambulance des airs et sauve aujourd'hui des vies. Avant la pandémie, SARA Pérou transportait jusqu'à l'hôpital de Lima principalement des touristes étrangers, accidentellement blessés dans la ville andine de Cusco ou dans la citadelle inca de Machu Picchu.Le tourisme s'étant arrêté en mars avec la crise sanitaire, la compagnie s'est adaptée et effectue désormais ce qu'elle dénomme "des vols covid".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!