•   
  •   

France Covid-19. Des restaurateurs en colère manifestent à Paris contre la fermeture à 22 heures

21:35  24 septembre  2020
21:35  24 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Seine-et-Marne : choisissez votre programme pour les Journées du Patrimoine

  Seine-et-Marne : choisissez votre programme pour les Journées du Patrimoine Seine-et-Marne : choisissez votre programme pour les Journées du PatrimoineAchères-la-Forêt. Samedi, de 8h30 à 12h30 et de 14 heures à 18 heures : village d'art préludien de Chomo.

Les restaurateurs ne veulent pas être « sacrifiés ». Photo d’illustration. © CHARLES PLATIAU / REUTERS Les restaurateurs ne veulent pas être « sacrifiés ». Photo d’illustration.

L’annonce de la fermeture des bars et restaurants à 22 heures à Paris et dans d’autres villes classées en alerte renforcée a révolté de nombreux gérants. Plusieurs d’entre eux se sont rassemblés dans la capitale pour protester contre cette mesure.

L’annonce par Olivier Véran mercredi soir de la fermeture des bars et restaurants à partir de 22 heures à Paris, Rennes, ou encore Lyon, zones classées en alerte renforcée, jusqu’à nouvel ordre n’est clairement pas du goût des gérants.

Présidentielle américaine: l'intégrité du vote est-elle menacée ?

  Présidentielle américaine: l'intégrité du vote est-elle menacée ? Le refus de Donald Trump de s'engager à reconnaître le résultat de l'élection présidentielle américaine fait craindre une grave crise politique et institutionnelle, dans un pays profondément divisé et sous haute tension. Ses opposants se sont insurgés et jusque dans son propre camp, le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a promis aux Américains "une transition en bon ordre". Mais alors que la pandémie de coronavirus fait exploser le nombre de votes par correspondance, que Donald Trump considère source de fraudes massives, le président pourrait exploiter des résultats incomplets, la loi et ses pouvoirs pour clamer sa victoire le 3

Lire aussi : Covid-19. « Nous, les restaurateurs, nous les Marseillais, on nous traite comme les mauvais élèves »

Plusieurs d’entre eux sont rassemblés à Paris, dans le 11e arrondissement, depuis 16 heures pour protester contre cette mesure sanitaire. C’est une mesure inique et inadaptée, s’insurge Pascal Mousset, président du Groupement national des indépendants hôtellerie, restauration et traiteurs, interrogé par le Figaro . La profession ne veut pas être sacrifiée sur l’autel du principe de précaution.

Vent de révolte à Nice

Dans d’autres villes concernées par ces restrictions, la colère est aussi présente. À Nice, les restaurateurs appellent à la désobéissance totale. On ne fermera pas à 22 heures !, a soutenu à 20 minutes Fred Ghintran, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Alpes-Maritimes.

Le maire, Christian Estrosi a accepté de rencontrer une délégation à l’issue de laquelle il a annoncé proposer au préfet un protocole renforcé plutôt qu’une fermeture à 22 heures.

S’ils ne sont pas entendus, les acteurs du secteur préviennent : On peut descendre à 2 000, 3 000, 10 000 dans la rue pour se faire entendre. Des grossistes ont également évoqué la mise sous séquestre des sommes dues à l’État.

Attentat près des anciens locaux de Charlie Hebdo : l'assaillant avait enregistré un manifeste .
L'auteur de l'attaque devant l'ancien siège de "Charlie Hebdo", vendredi à Paris, qui a fait deux blessés, aurait agi seul. Selon les premiers éléments de l'enquête, le terroriste aurait agi pour protester contre une nouvelle publication des caricatures de Mahomet. Pour revendiquer l'attaque à l'arme blanche vendredi devant l'ancien siège de Charlie Hebdo, Hassan Ali avait enregistré un manifeste en ourdou, sa langue d'origine. Les policiers s'attachent à décrypter cette vidéo dans laquelle il explique son acte, sans revendiquer de filiation avec l'État islamique ou Al-Qaida.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!