•   
  •   

France « L’horreur de nouveau » : l’effroi de la classe politique après l’attaque à l’arme blanche à Paris

21:00  25 septembre  2020
21:00  25 septembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Attaque à Paris : un mode opératoire "probablement inspiré par la propagande djihadiste"

  Attaque à Paris : un mode opératoire Invité d'Europe Soir, Jean-Charles Brisard, le président du Centre d’analyse du terrorisme, a réagi à l'attaque à l'arme blanche qui a frappé le 11e arrondissement de Paris vendredi, à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo". Selon lui, de nombreux indices quant au mode opératoire évoquent une action directement inspirée par la propagande djihadiste. Deux personnes ont été grièvement blessées lors d'une attaque à l'arme blanche vendredi matin à Paris, devant les anciens locaux du journal Charlie Hebdo, dans le 11e arrondissement.

  « L’horreur de nouveau » : l’effroi de la classe politique après l’attaque à l’arme blanche à Paris © Copyright 2020, L'Obs

Après l’attaque à l’arme blanche qui a fait deux blessés graves dans le 11e arrondissement de Paris ce vendredi 25 septembre, la classe politique a unanimement fait part de sa vive émotion.

Ce que l’on sait de l’attaque à l’arme blanche à Paris qui a fait deux blessés graves

« L’horreur a de nouveau frappé à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo. Mes pensées vont aux victimes et leurs familles. Soutien aux secours et à nos forces de l’ordre mobilisées pour sécuriser le quartier et interpeller les coupables de cet acte infâme », a réagi Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti Socialiste.

«Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge

  «Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge «Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge« Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche de former le gouvernement », a déclaré Moustapha Adib lors d'une allocution télévisée, après de longues négociations pour choisir une équipe gouvernementale approuvée par les différentes forces politiques rivales du pays. « Alors que les efforts pour former le gouvernement touchaient à leurs fins, il m'est apparu clairement que ce consensus n'existait plus, et qu'une équipe (ministérielle) selon les critères que j'ai fixés était déjà vouée à l'échec », a-t-il justifié.

Pour le député européen EELV Yannick Jadot : « L’horreur encore frappé près des anciens locaux de Charlie Hebdo. Soutien aux victimes et aux forces de l’ordre à l’œuvre. »

« Une fois encore, c’est la République qui est frappée. Mais comme hier elle saura montrer la force de ses valeurs et la fermeté de sa réponse. J’exprime toute ma solidarité aux victimes et aux familles et mon soutien aux forces de sécurité », a écrit l’ancien président de la République François Hollande.

Coronavirus: Quinze cas supplémentaires en Chine continentale

  Coronavirus: Quinze cas supplémentaires en Chine continentale Coronavirus: Quinze cas supplémentaires en Chine continentale © Reuters/STRINGER CORONAVIRUS: QUINZE CAS SUPPLÉM SHANGHAI (Reuters) - La Chine a recensé 15 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, qui concernent tous des personnes venues de l'étranger, a rapporté samedi la Commission nationale de la santé dans son point quotidien sur l'épidémie. Selon ces données, 85.337 cas de contamination ont été confirmés au total en Chine continentale. L'épidémie de coronavirus a causé 4.634 décès dans le pays.

Rachida Dati, maire LR du 7e arrondissement de Paris a évoqué quant à elle une « terrible attaque dans un arrondissement déjà meurtri à plusieurs reprises. J’adresse tout mon soutien aux victimes, à leurs familles, et aux forces de l’ordre mobilisées sur le terrain. La sécurité est la première des priorités, cette nouvelle tragédie nous le rappelle. »

L’ancien Premier ministre Manuel Valls a également fait part de son émotion « suite à l’attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo. Sentiment de revivre un cauchemar. Mon soutien et ma solidarité avec les blessés et leurs proches. Dans l’attente des éléments de l’enquête plus que jamais. »

EN IMAGES. Malgré la pandémie, les jeunes se mobilisent à nouveau pour le climat

  EN IMAGES. Malgré la pandémie, les jeunes se mobilisent à nouveau pour le climat De l'Islande à l'Australie en passant par la Jamaïque, le Brésil, la Pologne ou encore l'Espagne, plus de 3000 actions se déroulaient vendredi et samedi dans le monde. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP La place Sainte-Marthe, à Paris, bloquée le samedi 26 septembre par des activistes de Youth for climate.

De son côté, le député LFI Alexis Corbière a exprimé toute sa solidarité « avec les victimes qui ont été agressées dans les ex-locaux de Charlie Hebdo (…) Toute violence contre la presse est intolérable. Merci aux policiers qui ont déjà arrêté un suspect. »

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France a pour sa part adressé ses pensées « aux victimes blessées et à leurs proches ». «  Espérons que les deux agresseurs seront interpellés et que toute la lumière sera faite sur leurs motivations », a-t-il indiqué.

Le Rassemblement National a réagi par la voix desa présidente. Sans même attendre les résultats de l’enquête et la connaissance du profil de l’auteur des faits, Marine Le Pen a pointé du doigt, sans preuve, « l’immigration ». « Combien de victimes aurait-on évitées en contrôlant strictement notre politique d’immigration, en expulsant systématiquement les clandestins, en faisant la chasse à l’islamisme ?  », a-t-elle tweeté en dénonçant « la lâcheté politique ».

TRIBUNE. "Sans la séparation des procureurs et des juges, il ne peut y avoir de véritable pouvoir judiciaire"

  TRIBUNE. L'avocat Daniel Soulez Larivière réclame dans cette tribune "la séparation nécessaire des corps des juges et des procureurs".Voici sa tribune : "La justice est rendue en France au nom du peuple français par les ­magistrats du siège et du parquet." Cet adage si longtemps rabâché résume parfaitement le fantasme qui infecte la ­question de la réforme du parquet. Non, les procureurs français ne peuvent pas être des juges. La Cour européenne des droits de l'homme l'a souligné : seul le juge du siège rend la justice, et un ­parquetier n'est pas une autorité judiciaire. Soutenant ­l'accusation, il représente une partie.

« Pleine solidarité avec le peuple français »

Le soutien aux victimes s’est également exprimé à l’échelle européenne. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a affirmé ce vendredi sa « pleine solidarité avec le peuple français ». « Toutes mes pensées vont aux victimes de cet acte de violence lâche. La terreur n’a pas de place sur le territoire européen », a écrit l’ancien Premier ministre belge.

Le Président du Conseil italien Giuseppe Conte a affiché à son tour son soutien après l’attaque à l’arme blanche. « Solidarité avec la France face au vil attentat aux alentours des anciens locaux de #CharlieHebdo. Nous sommes proches du peuple français et suivons avec appréhension l’évolution de la situation. L’Italie est aux côtés de ceux qui combattent la violence, sous toutes ses formes », a-t-il assuré.

AUSSI SUR MSN : Attaque à Paris - Castex affirme sa «volonté résolue par tous les moyens de lutter contre le terrorisme»

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Coronavirus: l'avion-ambulance qui sauve des vies dans les contrées reculées du Pérou .
Le Pérou et son médiocre réseau routier sinueux ne laisse que les airs comme seule alternative aux urgences vitales de malades du coronavirus. Un petit avion qui, autrefois, transportait des touristes s'est reconverti en ambulance des airs et sauve aujourd'hui des vies. Avant la pandémie, SARA Pérou transportait jusqu'à l'hôpital de Lima principalement des touristes étrangers, accidentellement blessés dans la ville andine de Cusco ou dans la citadelle inca de Machu Picchu.Le tourisme s'étant arrêté en mars avec la crise sanitaire, la compagnie s'est adaptée et effectue désormais ce qu'elle dénomme "des vols covid".

usr: 1
C'est intéressant!