•   
  •   

France Calais. Des députés LFI distribuent des repas aux migrants pour protester contre un arrêté

23:25  25 septembre  2020
23:25  25 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria

  Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de MoriaATHEÈES (Reuters) - La police grecque a commencé jeudi à déplacer des centaines de migrants bloqués sur l'île de Lesbos vers un nouveau camp de tentes temporaire, plus d'une semaine après que le plus grand camp de migrants de Grèce est parti en fumée.

Une distribution de nourriture dans un camp de migrants à Calais, le 10 juillet. © PASCAL ROSSIGNOL/Reuters Une distribution de nourriture dans un camp de migrants à Calais, le 10 juillet.

Une action symbolique a été menée par plusieurs députés de La France insoumise, ce vendredi 25 septembre : ils ont distribué de la nourriture à des migrants à Calais, alors qu’un arrêté préfectoral interdit aux associations la distribution de repas aux migrants dans certaines rues du centre-ville, jusqu’à la fin du mois.

Quatre députés de La France insoumise ont mené une action symbolique ce vendredi 25 septembre en apportant quelques paniers-repas à des migrants dans le centre-ville de Calais, pour protester contre l’interdiction faite aux associations non-mandatées par l’État de leur distribuer boissons et nourriture.

Calais: La justice maintient l'arrêté qui interdit de distribuer de la nourriture aux migrants

  Calais: La justice maintient l'arrêté qui interdit de distribuer de la nourriture aux migrants Le tribunal administratif de Lille a rejeté ce mardi les demandes d’associations d’aide aux migrants © PHILIPPE HUGUEN / AFP Des migrants font la queue lors d'une distribution de nourriture à Calais SOCIETE - Le tribunal administratif de Lille a rejeté ce mardi les demandes d’as Les as n’ont pas eu gain de cause.

Alors qu’un arrêté pris le 10 septembre par le préfet du Pas-de-Calais interdit aux associations, jusqu’à la fin du mois, la distribution de repas aux migrants dans certaines rues du centre-ville, les élus ont mené sous un vent glacial une courte maraude en centre-ville, accompagnés de quelques militants locaux LFI.

« Devoir de solidarité et d’accueil »

Estimant que les repas distribués « légalement » par l’association la Vie Active, mandatée par l’État, « étaient moins élaborés » que ceux servis par les autres associations, le député LFI Ugo Bernalicis a dénoncé « l’entrave sanitaire opérée par la préfecture et la mairie de Calais qui empêchent de nourrir convenablement les migrants ».

La députée européenne Anne-Sophie Pelletier, accompagnée de l’autre eurodéputée Manon Aubry et de la députée Mathilde Panot, a insisté « sur le devoir de solidarité et d’accueil que se doivent d’exercer la France et l’Europe ».

Le navire d’une ONG avec une centaine de migrants à bord se dirige vers Marseille

  Le navire d’une ONG avec une centaine de migrants à bord se dirige vers Marseille La ville s’est dite disposée à accueillir les 125 migrants actuellement à bord du navire humanitaire de l’ONG Sea-Eye. « L’inaction des autorités italiennes et allemandes nous contraint à cette mesure », a assuré le dirigeant de l’ONG, Gorden Isler, dans un communiqué.

« La Vie active distribue deux repas par jour à des migrants, les files d’attente sont très longues et il faut patienter plusieurs heures pour avoir son repas, les femmes et les enfants ont peur de venir à ces distributions », a-t-elle déploré. Les élus ont fait l’objet d’un contrôle d’identité par les services de police en civil présents sur les lieux. « Pour avoir distribué de la nourriture aux exilés avec mon collègue Ugo Bernalicis

à Calais : 135 € d’amendes », ajoute Mathilde Panot sur Twitter.

Mardi, le tribunal administratif de Lille avait rejeté la demande d’ONG et associations d’aide aux migrants de suspendre en urgence cet arrêté préfectoral, qui constitue selon elles une atteinte aux libertés fondamentales.

Les services de l’État, qui estiment à un millier le nombre de migrants présents à Calais et dans les environs avec l’espoir de gagner l’Angleterre, justifient cette interdiction par les troubles à l’ordre public causés par les distributions et le fait qu’elles ne permettraient pas le bon respect des mesures de distanciation sociale.

Guatemala dit qu'il va détenir et renvoyer une nouvelle caravane de migrants du Honduras .
MORALES, Guatemala - Le Guatemala a promis de détenir et de renvoyer les membres d'une nouvelle caravane d'environ 2000 migrants qui sont partis du Honduras voisin dans l'espoir d'atteindre les États-Unis. représentent une menace pour la santé au milieu de la pandémie de coronavirus.

usr: 3
C'est intéressant!