•   
  •   

France Le risque terroriste "peut-être collectivement mis derrière nous", affirme Darmanin

13:05  27 septembre  2020
13:05  27 septembre  2020 Source:   europe1.fr

Mbappé, l’inquiétude demeure

  Mbappé, l’inquiétude demeure Testé positif au coronavirus lors du dernier rassemblement avec les Bleus, Kylian Mbappé risque de ne pas pouvoir participer à la rencontre de dimanche contre Nice. Le PSG va devoir faire sans de nombreux joueurs, dimanche, lors de son déplacement à Nice. En premier lieu en raison des exclusions qui ont émaillé le choc face […]Le Liban estime qu'il faut «plus de temps» pour former un gouvernement

Nous somme dans une situation extrêmement critique ( ) et peut - être que nous l'avons collectivement un peu mis derrière nous », a-t-il déclaré. Ben nous on le sait depuis des années, mais eux ont de vagues sentiments d'insécurité. Et rien ne sera fait par les mêmes qui ont justement

"Le ministre de l’Intérieur est là pour rappeler la réalité aux Français. Nous sommes dans une situation extrêmement critique, nous sommes en guerre contre le terrorisme islamique et peut - être que nous l’avons collectivement un peu mis derrière nous ", a-t-il déclaré lors d’un point presse à l’occasion

© AFP "Nous sommes dans une situation extrêmement critique, nous sommes en guerre contre le terrorisme islamique et peut-être que nous l'avons collectivement un peu mis derrière nous", a-t-il déclaré dimanche lors d'un point presse à l'occasion d'une visite de synagogue à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, pour la fête juive de Yom Kippour.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a estimé dimanche que les Français et leurs dirigeants avaient "peut-être (...) collectivement" mis derrière eux la réalité du "terrorisme islamique", deux jours après l'attaque au hachoir à Paris.

Attaque à Paris : l'ancien quartier de "Charlie Hebdo" était-il insuffisamment protégé ?

  Attaque à Paris : l'ancien quartier de L'attaque au hachoir à Paris, qui a fait deux blessés vendredi devant les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, est un "acte de terrorisme islamiste", a expliqué Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur a aussi reconnu que la menace avait été "sous-évaluée", alors que les procès des attentats de Janvier 2015 ont débuté il y a quelques jours. Vendredi, cinq ans après les attentats qui ont meurtri la France en janvier 2015, deux personnes ont été blessées lors d'une attaque à l’arme blanche à quelques pas des anciens locaux de Charlie Hebdo, à Paris.

La section anti- terroriste de la brigade criminelle de Paris et la DGSI sont en charge de l'enquête. En milieu d'après midi Gérald Darmanin , Jean Castex et la maire de Paris se sont rendus sur le lieu de Depuis tout est revenu à la normale même si un cordon de sécurité demeure autour du lieu de

«Cela ne peut pas être seulement un discours», a plaidé sur BFM le prédécesseur d'Emmanuel Nous sommes toujours en guerre et nous devons mettre les moyens pour gagner cette guerre». » VOIR AUSSI - Attaque à Paris: «C’ est un acte de terrorisme islamiste», affirme Gérald Darmanin .

"Le ministre de l'Intérieur est là pour rappeler la réalité aux Français. Nous sommes dans une situation extrêmement critique, nous sommes en guerre contre le terrorisme islamique et peut-être que nous l'avons collectivement un peu mis derrière nous", a-t-il déclaré lors d'un point presse à l'occasion d'une visite de synagogue à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, pour la fête juive de Yom Kippour.

"32 attentats" déjoués depuis trois ans

Deux jours après l'attaque au hachoir qui a fait deux blessés graves devant les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, il a rappelé que "32 attentats" avaient été déjoués depuis trois ans. "C'est à peu près un par mois", a-t-il insisté. "J'ai demandé au préfet de police de Paris de renforcer la sécurisation d'un nombre de sites, y compris de sites qui peuvent être symboliques", comme les anciens locaux du journal satirique, a-t-il dit.

«Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge

  «Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge «Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche» : le Premier ministre libanais jette l’éponge« Je m'excuse de ne pas pouvoir poursuivre la tâche de former le gouvernement », a déclaré Moustapha Adib lors d'une allocution télévisée, après de longues négociations pour choisir une équipe gouvernementale approuvée par les différentes forces politiques rivales du pays. « Alors que les efforts pour former le gouvernement touchaient à leurs fins, il m'est apparu clairement que ce consensus n'existait plus, et qu'une équipe (ministérielle) selon les critères que j'ai fixés était déjà vouée à l'échec », a-t-il justifié.

les risques , c’est définir si la sécurité est atteinte Pour évaluer les risques , il est nécessaire de les risques (supprimer), Évaluer les risques qui ne peuvent être évités, Combattre les risques à Victime pas repérée Opérateur met en route Contacteur schunté Mise en route inopinée Victime en

Darmanin se distingue cependant, en affirmant sans ciller: « Nous devons être intraitables avec ce que le président de la République a qualifié de séparatisme. Nous devons combattre de toutes nos forces l’islamisme politique qui attaque la république.»

"Les juifs sont particulièrement la cible des attentats islamistes", a-t-il ajouté, parlant de "774 points qui sont protégés", comme les écoles et les synagogues, et plus de 7.000 policiers et militaires mobilisés ce dimanche pour Yom Kippour.


Vidéo: Attentats: "nous sommes en guerre contre le terrorisme islamique" (Darmanin) (AFP)

"Nous allons imposer la neutralité religieuse à tous ceux qui concourent au service public", promet Darmanin .
Au micro du "Grand Rendez-vous" sur Europe 1, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a détaillé dimanche l'une des mesures annoncées par Emmanuel Macron pour lutter contre "les séparatismes" : l'extension du principe de neutralité aux entreprises délégataires de services publics. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_76f53bff-0106-41b2-a8a2-b0b8e7236d28").

usr: 1
C'est intéressant!