•   
  •   

France Covid-19 : pourquoi on peut se contaminer dans les bars et les restaurants

13:10  27 septembre  2020
13:10  27 septembre  2020 Source:   lejdd.fr

Coronavirus. Le couvre-feu imposé aux bars peut-il être efficace ?

  Coronavirus. Le couvre-feu imposé aux bars peut-il être efficace ? Dans plusieurs départements ou villes de France, les bars ont été invités à fermer plus tôt leurs portes, afin de lutter contre la propagation du Covid-19. Vraiment efficace ? Ouest France Vous Répond. 00 h 30 à Marseille, dès 23 h à Rennes… Partout où le virus circule activement, les bars sont dans le collimateur. Ce n’est pas une spécificité française. Chez nos voisins danois, c’est même à 22 h que les pubs doivent désormais tirer le rideau.Derrière ces mesures restrictives, ce sont souvent les jeunes adultes qui sont visés.

Ça pourrait pouvoir dire reconfinement », a averti Jean Castex, jeudi 24 septembre dans la soirée, lors Fustigeant un « affront », il a réclamé un report de dix jours de la décision de fermer bars et Selon lui, seulement 200 cas de Covid - 19 ont été recensés depuis le 1er août sur près de 25 millions

L’annonce de la fermeture des bars et des restaurants dans les Bouches-du-Rhône pour freiner les contaminations au Covid - 19 a fait réagir l'humoriste Jean-Marie Bigard qui s’est adressé au ministre de la Santé, Olivier Véran, de façon virulente. «Comment on peut accepter un truc pareil ?»

Ces lieux clos où l'on ôte son masque pour boire ou manger sont considérés comme très à risque par les scientifiques. © Sipa

Ces lieux clos où l'on ôte son masque pour boire ou manger sont considérés comme très à risque par les scientifiques.

La fermeture des bars et des restaurants dans la métropole d'Aix-Marseille-Provence a provoqué la colère des personnes travaillant dans cette branche d'activité. Mais, pour les scientifiques, il va désormais de soi que l'absence de masques et les contacts rapprochés dans des espaces clos souvent mal aérés présentent de grands risques : la transmission du Sars-CoV-2 par les aérosols (microgouttelettes émises quand on parle, notamment), et pas seulement via les éternuements ou les quintes de toux (grosses gouttelettes) comme on le croyait en mars, semble établie.

Coronavirus à Toulouse : Fermeture des bars plus tôt et rassemblements de plus de 1.000 personnes interdits

  Coronavirus à Toulouse : Fermeture des bars plus tôt et rassemblements de plus de 1.000 personnes interdits A compter de mercredi minuit, les bars et restaurants de Toulouse devront fermer entre 1 h à 6 h et tous les événements rassemblant plus de 1.000 personnes sont désormais interdits en Haute-Garonne © A.GELEBART/20MINUTES Les bars et restaurants devront fermer de 1h à 6h à Toulouse, dès mercredi. RESTRICTIONS - A compter de mercredi minuit, les bars et restaurants de Toulouse devront fermer entre 1 h à 6 h et tous les événements rassemblant plus de 1.000 personnes sont désorm Ils avaient échappé aux restrictions le temps d’un week-end.

Seuls pourront rester ouverts les restaurants disposant d'une licence de grande restauration. Le respect des gestes barrières et protocoles Ces directives font suite à la concertation engagée entre le préfet de police de Paris et les élus depuis l'annonce, mercredi soir, d'un nouveau tour de vis dans

Ainsi, 951 patients atteints du Covid - 19 sont actuellement hospitalisés dans un service de réanimation, contre Nous allons désormais fermer ce direct, vous pouvez retrouver l'essentiel des annonces du gouvernement dans A Marseille, une fermeture des bars et des restaurants vivement critiquée.

Une étude du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) conduite en juillet parmi un échantillon de personnes symptomatiques montre que les personnes positives ont assuré 2,4 fois plus souvent que les autres avoir dîné dans un restaurant. D'où la préconisation d'Anthony Fauci, l'épidémiologiste en chef américain : il faut laisser les bars et les restaurants fermés pour éviter la propagation du Covid-19. Au Japon, une étude publiée en septembre sur des cas datant de janvier à avril relève, pour sa part, que 13% des foyers de contagion sont liés à des bars ou des restaurants.

50 clusters liés à la restauration depuis le déconfinement

En France, que sait-on au juste des contaminations dans ce type de lieux festifs? Cet été, les exemples de clusters nés dans ces établissements se sont multipliés, de Marseille à Saint-Tropez ou Poitiers. A Quiberon, des dizaines de personnes ont été testées positives après une soirée dansante dans un bar de la ville. A Rennes, la préfète a décidé mi-septembre de fermer les débits de boisson à 23 heures après le recensement de plusieurs dizaines de cas positifs consécutifs à des soirées étudiantes d'intégration dans des bars.

Mais les chiffres globaux ont fait défaut. Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire, Santé publique France classait ces clusters dans la catégorie "entreprises privées ou publiques". Ce qui n'aidait pas à la compréhension de la situation. Désormais, l'agence de santé se montre plus précise, évoquant 50 clusters liés à la restauration depuis le déconfinement, soit 20% du total dans le secteur des entreprises. Un chiffre sans doute sous-estimé en raison de la difficulté à tracer les contacts dans des lieux où les personnes ne se connaissent pas.

Pourquoi Paris pourrait passer en « zone d’alerte maximale » .
Après Aix-Marseille et la Guadeloupe, de nouvelles mesures de restriction pourraient être prises à Paris compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire. D’autres métropoles comme Lille ou Lyon s’approchent aussi des seuils de référence.Trois critères sont scrutés pour placer une ville ou une région en zone d’alerte maximale : le taux d’incidence global, le taux d’incidence chez les personnes âgées et le nombre de lits occupé en réanimation par des patients Covid.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!