•   
  •   

France Sénatoriales : la majorité de droite et du centre "confortée", un groupe "vert" sera créé

01:00  28 septembre  2020
01:00  28 septembre  2020 Source:   lexpress.fr

Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe

  Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe Elle s’exprime dans la rue ou contre les lieux dédiés aux minorités. Elle s’étale aussi dans les médias par la voix de ses représentants politiques ou des personnalités qui la soutiennent. Elle hante enfin la police ou la justice de nombre de pays européens. La violence de l’extrême-droite est désormais omniprésente en Europe, au point qu’en Allemagne par exemple, on n’hésite plus à parler de terrorisme. Retour sur les racines de cette réémergence de l’extrême droite en Europe. Nous vous proposons également en bas de page une série de contenus pour approfondir cette thématique.

La majorité de droite et du centre sort renforcée des élections sénatoriales du 27 septembre, marquées globalement par une grande stabilité, et l 'annonce par les écologistes de la formation d' un groupe politique. «Cette élection, dans un contexte sanitaire, économique et social inédit

Ce soir, la majorité sénatoriale de droite et du centre est confortée . " La majorité sénatoriale sort confortée de ce scrutin. On devrait gagner 5 à 8 sénateurs supplémentaires", indique son Les écologistes franchissent la barre des 10 sièges nécessaires à la constitution d' un groupe au Sénat.

Les premiers résultats, dans les départements les moins peuplés, montraient que les sénateurs sortants étaient majoritairement victorieux.

L'hémicycle du Sénat au Palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016, à Paris. © afp.com/LIONEL BONAVENTURE L'hémicycle du Sénat au Palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016, à Paris.

Le scrutin pour les sénatoriales a été clos à 17h30 ce dimanche. "Cette élection, dans un contexte sanitaire, économique et social inédit, vient conforter la majorité sénatoriale de la droite et du centre", a déclaré dans un communiqué M. Larcher, qui sera candidat à sa succession au plateau du Sénat. Déjà en début de soirée, les premiers résultats, dans les départements les moins peuplés, faisaient apparaître une prime aux sortants, avec notamment plusieurs LR et centristes réélus dès le premier tour.

Italie : bastion de gauche, la Toscane ne bascule pas à l'extrême droite

  Italie : bastion de gauche, la Toscane ne bascule pas à l'extrême droite Le candidat de la gauche Eugenio Giani est crédité d'environ 47% des votes, contre quelque 40% à Susanna Ceccardi, la candidate de la Ligue de Matteo Salvini. © Piero CRUCIATTI / AFP Le chef de la Ligue Matteo Salvini, le 21 septembre 2020 lors d'une conférence de presse après les élections régionales. L'extrême droite italienne espérait en faire un symbole triomphant de ses ambitions nationales. Mais elle a échoué lundi à conquérir la Toscane, un bastion de gauche depuis cinquante ans.

Outre-mer sont aussi renouvelés les sénateurs de la Guyane, et de 4 collectivités (Wallis et Futuna Chacun des sept groupes qui composent aujourd'hui le Sénat a fait ses projections, mais la prudence reste de mise. Les chefs de file des deux grandes composantes de la majorité , Bruno Retailleau

Il est d’usage de dire que le Sénat est un amortisseur des mouvements de balancier électoraux. Bien au contraire, ce scrutin aura conforté la majorité sénatoriale de droite , qui gagne 26 sièges Reste maintenant à déterminer comment s’opérera la recomposition des groupes parlementaires

Autre événement attendu : "il y aura un groupe vert au Sénat", avec au moins dix élus, a assuré la sénatrice EELV Esther Benbassa, ce dimanche soir, se réjouissant d'une "excellente nouvelle pour l'écologie". A 20 heures, la sénatrice dénombrait déjà six candidats écologistes victorieux, et espérait également convaincre un élu de Haute-Corse de les rejoindre. Ils viendraient s'ajouter à cinq élus déjà en place à la chambre haute (Esther Benbassa, Guillaume Gontard, Ronan Dantec, Joël Labbé et Sophie Taillé-Polian de Générations), afin de former un groupe politique.

Des sortants réélus dès le premier tour

Dans la majorité sénatoriale, ont notamment été réélus dès le premier tour les sénateurs LR Rémy Pointereau (Cher), Cédric Perrin dans le Territoire de Belfort, Claude Nougein en Corrèze, Alain Joyandet en Haute-Saône, Jean-Jacques Panunzi en Corse du Sud, Philippe Mouiller dans les Deux-Sèvres, Mathieu Danaud (Ardèche) ou encore Daniel Gremillet dans les Vosges.

Madagascar: les partis d'opposition et certains élus boycottent les élections sénatoriales

  Madagascar: les partis d'opposition et certains élus boycottent les élections sénatoriales À Madagascar, une trentaine de partis politiques d'opposition se sont réunis vendredi 27 septembre à l'hôtel Panorama, dans le centre de la capitale, Antananarivo. Parmi eux, le parti TIM de l'ancien président Marc Ravalomanana et le HVM du chef de l'État sortant Hery Rajaonarimampianina. Ces derniers rejettent la tenue des sénatoriales le 11 décembre 2020. Une élection qu'ils jugent anticonstitutionnelle et précipitée, notamment parce que plusieurs communes ne disposent pas de grands électeurs et parce que la validation de l'ordonnance qui réduit le nombre de sénateurs de 63 à 18 est entachée d'irrégularités selon eux.

La majorité de droite au Sénat sort renforcée des élections sénatoriales du 24 septembre, où La République en marche (LREM) d'Emmanuel Macron a subi un sérieux revers, très loin de ses objectifs. Le Parti socialiste (PS) a plutôt bien résisté après ses cuisantes défaites à la présidentielle et aux

"Les grands électeurs ont conforté la majorité sénatoriale " de droite et du centre , a-t-il déclaré lors d'une brève allocution devant la presse, jugeant qu'"ils ont clairement affiché Elle dirige actuellement le groupe Cible, créé en 1985 et spécialisé dans le développement et la gestion des biens immobiliers.

LIRE AUSSI>> Groupe écolo, poids de LREM, cas du RN... Les quatre enjeux des sénatoriales

Parmi les centristes réélus: Dominique Vérien (UDI) dans l'Yonne, Philippe Bonnecarrère (Tarn), Bernard Delcros (Cantal), Evelyne Perrot (Aube).

Du côté de La République en marche, le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne et le patron du groupe LREM François Patriat ont été réélus, respectivement dans l'Yonne et la Côte d'Or, et le ministre Sébastien Lecornu a été élu dans l'Eure.

Le président du groupe des Indépendants, Claude Malhuret, est confirmé dans l'Allier, ainsi que Daniel Chasseing en Corrèze et Alain Marc en Aveyron. Avec 6 sièges renouvelables sur 13, le groupe de Claude Malhuret se maintiendrait ainsi à l'étiage (10 élus sont nécessaires pour former un groupe).

A gauche, le Parti socialiste a annoncé notamment la réélection de Gisèle Jourda (Aude), Nicole Bonnefoy (Charente), Jean-Jacques Lozach (Creuse), Franck Montaugé (Gers) et l'élection de Serge Merillou (Dordogne).

Sénatoriales 2020 : Les grands électeurs votent ce dimanche pour renouveler 50 % du Sénat

  Sénatoriales 2020 : Les grands électeurs votent ce dimanche pour renouveler 50 % du Sénat Les équilibres politiques au Sénat devraient peu bouger © Jacques Witt/SIPA L'hémicycle du Sénat, lors de la déclaration de politique générale de Jean Castex. CHAMBRE HAUTE - Les équilibres politiques Le scrutin pour les sénatoriales est ouvert depuis 08h30 ce dimanche en métropole : quelque 87.000 grands électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler la moitié du Sénat, soit 172 sièges sur 348.

RFI n' est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Alors que le parti présidentiel mordait lui la poussière, la droite , elle, forte de son solide socle territorial en a Vers un groupe écologiste au Sénat ? À gauche, le PS espère bien conserver sa place de 2e groupe du

La majorité de droite a été confortée lors des élections sénatoriales de dimanche en France, a déclaré dimanche le président sortant du Sénat, Gérard Larcher, au terme d’un scrutin qui a renouvelé la moitié de la chambre haute en France. Les grands électeurs « ont clairement affiché leur volonté

L'unique sénateur du Rassemblement national, menacé lors de cette élection, a lui aussi été réélu dans les Bouches-du-Rhône. Pour la première fois, un nationaliste corse accède par ailleurs à la Haute assemblée : il s'agit de Paul Toussaint Parigi, élu en Haute-Corse et appelé Paulu Santu Parigi.

Défaut d'organisation

Le renouvellement par moitié du Sénat tous les trois ans se joue à l'échelle du département. Cette année sont concernés 172 sièges sur 348, soit les élus de 58 départements de métropole compris entre l'Ain et l'Indre et entre le Bas-Rhin et le Territoire de Belfort, hors Ile-de-France. Outre-mer, les sénateurs de la Guyane et de quatre collectivités (Wallis et Futuna, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Polynésie française) doivent eux aussi être renouvelés. Quelque 117 sénateurs sortants se représentaient à cette élection.

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a déploré l'organisation du scrutin dans les Bouches-du-Rhône, touchées de plein fouet par le Covid-19 : "Des affectations de bureaux qui changent, file interminable d'un côté, personne de l'autre. Le foyer d'infection est en place", a tweeté l'élu de Marseille.

Mesures anti-Covid en France, rachat de Suez, le secteur aérien fragilisé aux Etats-Unis... L'actu de ce jeudi matin .
A suivre aujourd’hui Covid. Alors que les indicateurs du Covid-19 virent au rouge, l’Assemblée nationale doit se prononcer jeudi sur les outils aux mains du gouvernement pour les prochains mois, des fermetures de restaurants à la restriction des déplacements, dans le prolongement d’un régime controversé. Le ministre de la Santé Olivier Véran doit tenir de son côté à 18h son point hebdomadaire sur l’épidémie, avec à la clé un nouveau tour de vis qui se profile. Suivez notre direct. Chambre haute.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!