•   
  •   

France Le JDD a-t-il censuré une tribune critiquant la gestion de l'épidémie et le «catastrophisme» des autorités?

12:45  29 septembre  2020
12:45  29 septembre  2020 Source:   liberation.fr

Bartomeu « surpris » par la motion de censure

  Bartomeu « surpris » par la motion de censure Ah, ce n'est pas grâce à lui que Messi est resté ? Visé par une motion de censure lancée le 26 août dernier par Jordi Farré, le président du FC Barcelone Josep Bartomeu a avoué être étonné par l'ampleur actuelle de cette initiative. Selon les derniers chiffres, 20 731 signatures de socios ont été déposées ce jeudi au siège du club. Koeman ne compte pas sur Puig « La quantité de signatures nous a tous surpris.

Dans une texte que publie le JDD , la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, défend l 'accord Visite d'un représentant américain à Taïwan : des obsèques au coeur des Les autorités portugaises reconduisent leur stratégie, qui a jusque-là plutôt fait ses preuves face au virus.

Voici la tribune incriminée et censurée par le JDD (Journal du Dimanche). À l ’origine de ce texte on trouve notamment le sociologue Laurent Mucchielli Que savons-nous de cette épidémie et de son évolution ? Le SARS-CoV-2 menace essentiellement les personnes dont le système immunitaire est

  Le JDD a-t-il censuré une tribune critiquant la gestion de l'épidémie et le «catastrophisme» des autorités? © Francois Mori

Une tribune initiée par le sociologue Laurent Mucchielli et les professeurs Toubiana et Jean-François Toussaint, a été acceptée puis refusée par le Journal du Dimanche.

Question posée par Antoine le 28/09/2020

Bonjour,

Vous nous interrogez sur une tribune, publiée sur le blog du sociologue Laurent Mucchielli sur Mediapart, appelant à «changer de stratégie sanitaire sur le Covid». Signé par l’épidémiologiste de l’Inserm et Laurent Toubiana, ainsi que le professeur de physiologie Jean-François Toussaint et le sociologue, le texte dénonce le fait que «la peur et l’aveuglement gouvernent la réflexion, qu’ils conduisent à des interprétations erronées des données statistiques et à des décisions administratives disproportionnées, souvent inutiles voire contre-productives». Il qualifie l’idée d’une «deuxième vague» de «théorie catastrophiste issue de modélisations fondées sur des hypothèses non vérifiées, annoncée dès le mois de mars et ressortie des cartons à chaque étape de l’épidémie.»

Le président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer : "L'arrogance du gouvernement, ça suffit"

  Le président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer : Avant une manifestation organisée samedi, Daniel Dalin, président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (Crefom), explique au JDD pourquoi de nombreux Ultramarins sont en colère contre le gouvernement. Samedi, le Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (Crefom) a appelé à manifester contre le gouvernement. Chômage, emploi des jeunes, ruptures d'égalité, scandales sanitaires… Les motifs de la colère sont nombreux, comme l'explique au JDD Daniel Dalin, président du Conseil. Depuis le printemps, la crise du Covid-19 s'ajoute à la liste de ces mécontentements.

Le JDD devait publier une tribune signées par près de 300 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquant la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français. Que savons-nous de cette épidémie et de son évolution ?

Incroyable que le JDD choisisse une tribune de sept médecins contre plus de 250 personnes. » Le texte complet de la tribune est présenté Dans cette tribune , plus de 250 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquent la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français.

Dans un «avis au lecteur» publié au-dessus de la tribune, le sociologue explique que celle-ci devait être publiée dans le Journal du Dimanche (JDD) dimanche 27 septembre. Elle avait été acceptée le samedi matin par le journaliste chargé de la rubrique Opinion/Idées: «Le journaliste nous disait s’en féliciter car cela allait permettre un débat contradictoire avec d’autres opinions très alarmistes exprimées ce jour dans ce journal. A 16h, ce journaliste nous a pourtant prévenus que sa rédaction en chef interdisait la publication.»

Le sociologue s’interroge ensuite sur les raisons pour lesquelles le texte a été refusé et déplore : «Nous ignorons les raisons de cette censure que personne n’a jugé utile (ou tout simplement courtois) de nous expliquer.»

Passoires énergétiques : les villes en pointe, les villes en panne

  Passoires énergétiques : les villes en pointe, les villes en panne Les chiffres exclusifs du Zoom SeLoger pour Le Journal du Dimanche révèlent de nets progrès dans la qualité du parc de logements mis en vente. Mais Paris reste à la traîne. Il y a moins de passoires thermiques dans les grandes villes françaises. C'est ce qui ressort d'une enquête effectuée par SeLoger et diffusée en exclusivité dans Le Journal du Dimanche. Les spécialistes du site leader de l'immobilier ont mesuré, dans les annonces publiées, l'évolution de la proportion de logements classés F ou G au terme des diagnostics de performance énergétiques (DPE), obligatoires lorsque l'on cède un logement.

Lorsqu’ il est saisi d’une plainte faisant état d’une menace contre la paix, le Conseil de sécurité commence, en règle générale, par inviter les parties à régler leur différend par des moyens pacifiques. Il peut énoncer les principes auxquels devra se conformer un éventuel règlement

Depuis le début de l ' épidémie , 442 194 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus. Ce statut permet aux élus de limiter voire d'interdire des rassemblements, de fermer partiellement ou totalement des établissements recevant du public (ERP) non essentiels et de limiter les déplacements

Depuis cette «censure», le texte est largement repris sur les réseaux sociaux, sur des pages telles que «Didier Raoult vs coronavirus» et CovidInfos. Parmi les plus de 250 signataires présentés comme «scientifiques, universitaires et professionnels de santé», on retrouve le professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), pro-Raoult et fervent contempteur de la politique du gouvernement sur le Covid, le philosophe André Comte-Sponville, plusieurs médecins réanimateurs, mais aussi des médecins généralistes, gynécologues, ophtalmologistes, infirmiers, une sexologue ou encore des professeurs en civilisation britannique, en zootechnie ou des docteurs en anthropologie. Plusieurs de ces signataires avaient déjà signé une tribune publiée mi-septembre dans le Parisien contre la gestion de l’épidémie par la peur, appelant «les autorités politiques et sanitaires françaises à cesser d’insuffler la peur à travers une communication anxiogène qui exagère systématiquement les dangers sans en expliquer les causes et les mécanismes. Il ne faut pas confondre la responsabilisation éclairée avec la culpabilisation moralisatrice, ni l’éducation citoyenne avec l’infantilisation» et critiquant notamment les journalistes, en les appelant à «ne plus relayer sans distance une communication qui est devenue contre-productive : la majorité de nos concitoyens ne fait plus confiance aux discours officiels, les complotismes en tous genres foisonnent sur les réseaux sociaux et les extrémismes en profitent.»

EXCLUSIF. Voici les rames du futur supermétro parisien

  EXCLUSIF. Voici les rames du futur supermétro parisien Alstom vient de lancer la fabrication des 183 futures rames des lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express. Le JDD présente le design intérieur et les technologies innovantes dont sera pourvu le métro automatique. Après le choix du tracé, celui des 68 nouvelles gares, puis le percement - en cours - des presque 200 kilomètres de tunnels autour de la capitale, voici le matériel roulant. Le JDD lève le voile sur l'aménagement intérieur des rames du Grand Paris Express, dont les premières mises en service commerciales sont annoncées pour 2024.

Que reste- t - il de nos amours Ce soir le vent qui frappe à ma porte Me parle des amours mortes Devant le feu qui s' éteint Ce soir c'est une chanson d'

Tribune : Le Journal du Dimanche, JDD , publiait le 19/09/2020 une tribune « Pour une vaccination massive * TRIBUNE : Les scientifiques officiels* se lèvent contre les scientifiques critiques (comme ceux qui L ’ épidémie de coronavirus, accompagnée de mesures de protection sanitaires inédites, a

Manque de temps à France Info

Contacté par CheckNews, Laurent Mucchielli explique avoir eu l’idée de cette tribune, rédigée avec Laurent Toubiana et Jean-François Toussaint, indiquant qu’elle se situe dans la lignée de celle publiée par Le Parisien. «La tribune a été acceptée samedi matin, on devait envoyer le texte définitif et la liste des signataires à 17h, mais à 16H je reçois un mail disant qu’elle ne sera pas publiée», relate-t-il. Le sociologue indique ne pas avoir eu d’explications. «Je pense que les gens ont peur, ils sont incapables de débattre et en font un sujet émotionnel en oubliant le rationnel».

Au JDD, on réfute avoir accepté la publication en se «félicitant» d’une position contradictoire, comme l’écrit Mucchielli, et que le refus vienne de la rédaction en chef. La tribune était censée alimenter l’événement (les pages principales) du jour, avec l’appel du président du conseil de l’ordre des médecins. Ce qui est vrai, c’est qu’aucune explication n’a été donnée à Laurent Mucchielli. Pas plus qu’à CheckNews.

Le sociologue explique ensuite avoir aussi proposé, le dimanche, sa tribune à France Info, qui aurait selon lui aussi refusé. «Je suis passé au JT de France 2 [dans un sujet sur l’ordre des médecins qui a tiré la sonnette d’alarme dimanche, ndlr], donc je leur ai demandé de passer ma tribune. On m’a dit qu’il fallait passer par le site de France Info, puis ils ont refusé».

TRIBUNE. Régionales en Ile-de-France : les écologistes appellent au rassemblement

  TRIBUNE. Régionales en Ile-de-France : les écologistes appellent au rassemblement Dans une tribune publiée sur le site du JDD, le secrétaire national d'Europe Ecologie - Les Verts et candidat à la candidature en Ile-de-France, Julien Bayou, et ses partenaires "appellent au rassemblement pour construire une offre politique, franchement écologiste, citoyenne et sociale" à l'occasion des élections régionales de mars 2021. Fin août, Europe Ecologie - Les Verts organisait sa rentrée politique avec plusieurs partenaires : l'Alliance écologiste indépendante, Cap 21, Génération écologie, le Mouvement des progressistes et Génération.s.

1. Il me semble que nous …… les gagnants du match. 2. Avant le voyage, je …… une liste de bagages. 5. …… -vous aux miracles? 6. Nous …… la chance de profi ter d’un emploi du temps très fl exible. 7. Nous …… aujourd’hui dans une société où il y a de la prospérité et de la misère.

Interrogé par le JDD , le patron de Veolia, Antoine Frérot, explique pourquoi il ne s'est pas rendu à Bercy pour rencontrer le prés ExclusifTransavia prévoit un plan de développement massif l 'été prochain. Alors que le trafic aérien pique du nez à cause de la reprise de l ' épidémie , Transavia, la

Le site de France Info argue ne pas avoir refusé le texte en soi, mais avoir indiqué que ce dernier ne pourrait pas être publié dimanche. «On est en effectifs réduits le dimanche, et on ne publie jamais une tribune seule, mais accompagnée d’un dispositif éditorial complet, pour donner du contexte. Il fallait aussi vérifier les plus de 200 signataires, ce qu’on fait à chaque fois», explique à CheckNews la directrice du site Célia Mériguet. «Nous avons donc seulement indiqué au journaliste qui faisait l’intermédiaire que l’on ne pouvait pas traiter cette tribune un dimanche», mais il ne s’agissait pas d’un non définitif affirme-t-elle, reconnaissant que personne à France Info n’ayant été directement en contact avec Laurent Mucchielli, le message lui a peut-être été mal transmis.

Laurent Mucchielli, qui assure avoir par ailleurs envoyé un mail resté sans réponse au Figaro, regrette de son côté de voir «une seule ligne dans les médias mainstream». «Cela fait vingt-cinq ans que je fais de la recherche et c’est la première fois que je suis victime d’un tel phénomène de censure, à chaque fois c’est la même chose, on ne nous explique pas pourquoi la tribune est refusée. Dès que quelqu’un n’est pas d’accord, on parle de complotisme, c’est compliqué de se faire entendre dans le débat public. C’est un jeu dangereux que jouent la classe politique et médiatique».

Cordialement

Les socios valident la motion de censure envers Bartomeu .
C'est chaud pour Bartomeu. Selon le quotidien espagnol Sport, la motion de censure déposée à l'encontre du président Josep Maria Bartomeu aurait reçu 16 521 signatures. Un nombre suffisant pour entraîner un référendum au sein du club blaugrana, puisque cela représente plus de 15% du total des socios. Cerezo : « L’histoire donnera raison à Bartomeu pour tout ce qu’il a fait » Interrogé après les 20 000 signatures qui avaient entraîné le dépôt de cette motion de censure en septembre dernier, Bartomeu avait joué la carte de l'étonnement : « La quantité de signatures nous a tous surpris.

usr: 3
C'est intéressant!