•   
  •   

France Alpes-Maritimes : La fermeture des salles de fitness confirmée par le tribunal administratif de Nice

23:10  30 septembre  2020
23:10  30 septembre  2020 Source:   20minutes.fr

Coronavirus à Nice : Des agents du CHU infectés continuent-ils à travailler ?

  Coronavirus à Nice : Des agents du CHU infectés continuent-ils à travailler ? Le maire de Nice en avait lui-même parlé en fin de semaine dernière © SYSPEO/SIPA L'entrée de l'hôpital Pasteur 2 du CHU de Nice COVID-19 - Le maire de Nice en avait lui-même pa Christian Estrosi s’en était lui-même fait l’écho, vendredi, alors que le préfet annonçait de nouvelles mesures « plus contraignantes » pour freiner la reprise de l’épidémie de Covid-19 à Nice. Selon le maire, des agents du CHU testés positifs au coronavirus seraient obligés de continuer à travailler. La direction s’est fendue d’un « démenti » formel.

Le juge des référés a rejeté ce mercredi la demande du syndicat professionnel France Active et de cinq enseignes de fitness qui réclamaient la suspension de l’arrêté préfectoral leur imposant de baisser le rideau

Des haltères dans une salle du sport. Illustration. © S. Pouzet - Sipa Des haltères dans une salle du sport. Illustration. JUSTICE - Le juge des référés a rejeté ce mercredi la demande du syndicat professionnel France Active et de cinq enseignes de fitness qui réclamaient la suspension de l’arrêté préfectoral leur imposant de baisser le rideau

Les salles de sport et de fitness resteront fermées jusqu’au 12 octobre au moins, comme le prévoit l’arrêté préfectoral publié lundi. Le juge des référés du tribunal administratif de Nice a en effet rejeté, ce mercredi après-midi, la demande du syndicat professionnel France Active, et des sociétés l’Orange bleue, Basic Fit, Fitness Park, l’Appart Fitness et Keep Cool.

VIDEO. Coronavirus à Marseille : La fermeture des restaurants va-t-elle être suspendue par le tribunal administratif ?

  VIDEO. Coronavirus à Marseille : La fermeture des restaurants va-t-elle être suspendue par le tribunal administratif ? Le tribunal administratif de Marseille se penche ce mardi sur un recours qui vise à suspendre l'arrêté interdisant la fermeture des bars et restaurants © Daniel Cole/AP/SIPA Les restaurants de Marseille ont fermé ce dimanche à minuit RECOURS - Le tribunal administratif de Marseille se penche ce mardi sur un recours qui vise à suspendre l'arrêté interdisant la fer Après les négociations politiques et la pression de la rue s’ouvre désormais une bataille judiciaire dont l’issue peut se révéler décisive.

Les six requérants réclamaient la suspension de la décision de fermeture ordonnée par la préfecture des Alpes-Maritimes. A l’audience, ils ont notamment fait valoir « d’une part, que les établissements sportifs ne sont pas des lieux de propagation du Covid-19 dès lors qu’a été mis en place un protocole sanitaire strict, que les pratiquants ont majoritairement moins de 65 ans et qu’ils sont très rarement en situation de comorbidité et, d’autre part, que l’activité physique a un rôle protecteur face à ce virus. »

Seize malades en réanimation pour dix-sept places

Pour défendre sa décision, la préfecture souligne que les Alpes-Maritimes sont toujours classées « zone d’alerte renforcée en raison de l’évolution défavorable du taux d’incidence et de positivité », et « précise que si la courbe des hospitalisations semble baisser, celle des patients en réanimation semble augmenter, 16 patients en réanimation étant recensés ce jour alors que 17 places sont prévues »

Marseille : Considéré comme un « parrain », Michel Campanella de nouveau en garde à vue

  Marseille : Considéré comme un « parrain », Michel Campanella de nouveau en garde à vue Michel Campanella, considéré comme le « parrain » de Marseille, est entendu pour une enquête sur des extorsions en bande organisée © Amandine Rancoule / 20 Minutes MArseille le 21 OCTOBRE 2015 Illustration police. EXTORSION - Michel Campanella, considéré comme le « parrain » de Marseille, est entendu pour une enquête sur des Une nouvelle garde à vue pour des extorsions. Michel Campanella, considéré comme le « parrain » de Marseille, a été extrait de sa cellule ce mardi pour être entendu par la police judiciaire.

Dans sa décision, le juge indique que « les requérants ne produisent aucun élément vérifiable démontrant que les établissements sportifs couverts ne seraient pas des espaces propices à la propagation du Covid-19 ». Il souligne que « l’impact économique pour les entreprises fermées administrativement est limité, selon leur taille et leur perte de chiffre d’affaires, par la prolongation de l’activité partielle, l’exonération de charges sociales, et le renforcement du fonds de solidarité à hauteur de 10 000 euros par mois. »

En conclusion, le juge des référés estime que « l’atteinte portée par la mesure contestée à la liberté du commerce et de l’industrie et à la liberté d’entreprendre, ne revêt pas un caractère manifestement illégal », et rejette la demande de suspension de l’arrêté préfectoral.


Vidéo: Devant le tribunal de Paris, des magistrats mobilisés contre Eric Dupond-Moretti (AFP)

Les Alpes-Maritimes en alerte, frappées par la tempête Alex

  Les Alpes-Maritimes en alerte, frappées par la tempête Alex Météo-France a placé vendredi les Alpes-Maritimes en vigilance rouge pluie et inondations. Le département a pris des mesures pour faire face aux intempéries qui ont déjà fait des dégâts. © Frederic DIDES/SIPA Placé en vigilance rouge pluie-inondation, les Alpes-Maritimes se préparent à faire face au "pic" de précipitations attendu vendredi dans la soirée, les autorités invitant la population à ne pas sortir.

Tempête Alex. Alpes-Maritimes : une rescapée des crues dévastatrices accouche d’un petit garçon .
Après la tempête Alex, une rescapée du village de Saint-Martin-Vésubie dans les Alpes-Maritimes, a accouché de son troisième enfant, William, lundi 5 octobre. Une belle histoire après une catastrophe dévastatrice. C’est le témoignage de Laëtitia Hafez, recueilli par France 3 Côte d’Azur , rescapée des récentes intempéries survenues dans les Alpes-Maritimes samedi 3 octobre.Lundi 5 octobre, en début d’après-midi, elle a donné naissance à William, son troisième enfant, à l’hôpital Lenval de Nice.

usr: 1
C'est intéressant!