•   
  •   

France Covid-19 : Olivier Véran annonce que Paris pourrait passer lundi en "alerte maximale"

23:10  01 octobre  2020
23:10  01 octobre  2020 Source:   lejdd.fr

L'espoir de sauver d'autres "dauphins-pilotes" s'amenuise en baie de Tasmanie

  L'espoir de sauver d'autres Seule une petite dizaine des 470 "dauphins-pilotes" pris au piège dans une baie de Tasmanie, en Australie, peuvent encore être sauvés, ont annoncé jeudi les secouristes qui commencent à se résigner à euthanasier les plus en souffrance. Au moins 380 globicéphales ont péri depuis qu'ils ont été découverts, il y a quatre jours, échoués sur des bancs de sable d'une baie située sur la côté ouest de l'île de Tasmanie. Il s'agit de la plus grandeAu moins 380 globicéphales ont péri depuis qu'ils ont été découverts, il y a quatre jours, échoués sur des bancs de sable d'une baie située sur la côté ouest de l'île de Tasmanie.


Vidéo: «Pas de traitement différencié» entre Paris et Marseille, assure Véran (Dailymotion)


Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d'alerte maximale pour l'épidémie de Covid-10 dès lundi si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran. © Reuters

Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d'alerte maximale pour l'épidémie de Covid-10 dès lundi si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Covid-19 : l'épidémie est-elle en train de s'emballer? Voici ce que disent les indicateurs

  Covid-19 : l'épidémie est-elle en train de s'emballer? Voici ce que disent les indicateurs Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mercredi de nouvelles restrictions, les plus sévères depuis le déconfinement, face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Il s'appuie sur des indicateurs qui sont en fait plus contrastés qu'ils n'y paraissent.Il a juré ne pas vouloir "faire peur" mais montrer l'état réel de la situation de l'épidémie de Covid-19 en France. Lors de son point presse hebdomadaire, mercredi soir, Olivier Véran a annoncé de nouvelles restrictions, basées sur un nouveau classement qui répertorie chaque ville ou département en différentes catégories ("zone d'alerte", "zone d'alerte renforcée", "zone d'alerte maximale"...).

Olivier Véran a décidé qu'il fallait attendre. Plus ou moins, en fonction des villes. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le ministre de la Santé a en effet fait état de trois situations différentes. A Paris et sa petite couronne, les trois seuils fixés par le gouvernement pour passer en "zone d'alerte maximale" ont été dépassés, mais que "depuis quelques heures". Les données seront donc réexaminées ce dimanche pour un éventuel renforcement des restrictions dès ce lundi. Un tel classement "supposera que les habitants de Paris et de la petite couronne réduisent temporairement leurs interactions sociales de manière drastique, en tout cas plus importante que ce qu'ils font déjà : plus de fêtes de famille, plus de soirées, fermeture totale des bars", a rappelé Olivier Véran.

« Vous avez la parole » : Qu’a annoncé Castex dans son interview sur France 2 ?

  « Vous avez la parole » : Qu’a annoncé Castex dans son interview sur France 2 ? Le Premier ministre était invité pour la première fois dans l'émission politique du service public ce jeudi soir © Capture d'écran - https://www.france.tv/france-2 Jean Castex sur France 2 LE RÉCAP' - Le Premier ministre était invité pour la première fois dans l'émission politique d « On ne joue pas avec une épidémie ». Le ton était grave, mais les mots mesurés. Le Premier ministre Jean Castex a fait son baptême du feu télévisuel ce jeudi soir en participant à l’émission « Vous avez la parole » sur France 2.

A Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne, le ministre a également relevé une "dégradation" de la situation et évoqué une évolution "très préoccupante". "Si les mesures mises en place depuis le week-end dernier ne produisent pas suffisamment d'effets sur la situation épidémique nous pourrions être conduit la semaine prochaine à les placer sous zone d'alerte maximale". Dans ces villes, c'est donc pour l'heure le statu quo par rapport à la situation actuelle. Il "n'y a pas lieu, à date, de basculer ces métropoles en zone d'alerte maximale".

Olivier Véran a en revanche évoqué un début d'amélioration dans certaines villes, où l'"on commence à constater un frémissement, un début d'embellie sur le plan sanitaire, certes timide". Il a cité "Bordeaux, Nice et même Marseille, même si, je le dis tout de suite, les niveaux de circulation du virus y restent très élevés, trop élevés, et que les risques sanitaires et de surcharge hospitalière sont encore bien trop importants". "C'est un encouragement à poursuivre, c'est un encouragement à tenir", a-t-il estimé. Le ministre participera vendredi à une visioconférence avec les acteurs locaux marseillais pour faire un nouvel état des lieux.

Coronavirus. Paris en zone d’alerte maximale ? Ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran .
Le ministre de la Santé a annoncé jeudi que les indicateurs étaient au plus haut dans la capitale depuis 24 heures. Paris et sa proche banlieue pourraient passer en zone d’alerte maximale lundi. En revanche, la situation est sur la bonne tendance à Bordeaux, Nice et Marseille, tandis qu’elle se dégrade à Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Toulouse. © DR Le classement des territoires au 1er octobre Aucune nouvelle grande métropole n’a rejoint jeudi 1er octobre 2020 Marseille et la Guadeloupe en zone d’alerte maximale, synonyme de fermeture totale des bars et restaurants, selon des annonces d’Olivier Véran.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!